Angleterre

Les 30 Moments marquants de 2020 : Liverpool champion d’Angleterre !

Dans une année où la pandémie mondiale de Covid-19 a chamboulé les programmations sportives et autres évènements planétaires (J.O, Euro, …), chaque sport a dû s’adapter pour survivre. Si 2020 restera une année morose pour bien des personnes, les douze mois qui la composent furent tout de même riches en émotions pour tout fan de sport. Du passage de la NBA à Paris aux records de Lewis Hamilton, en passant par les prouesses de Tadej Pogacar ou le Final 8 de la Ligue des Champions, la rédaction de We Sport revient pour vous sur les trente moments marquants de 2020. Aujourd’hui, retour sur le titre de champion d’Angleterre de Liverpool.

You’ll never walk alone

Nous sommes le 25 juin 2020, aux alentours de 23h et c’est officiel : Liverpool est champion d’Angleterre ! Cette date fait désormais partie de l’histoire des Reds, et pourtant les joueurs de Jürgen Klopp ne jouaient pas ce jeudi 25 juin. En effet, c’est Chelsea qui, en battant Manchester City 2-1 offre le titre à Liverpool, après seulement 31 journées de Premier League. 30 ans, 30 ans après 1990 et  le titre des Ian Rush, John Barnes et Alan Hansen sous la houlette de Kenny Dalglish, c’est cette fois les Mohamed Salah, Sadio Mané ou Van Dijk qui redonnent le sourire aux supporters des Reds.

Et ces supporters en ont vécu des choses en 30 ans, certains n’étaient même pas encore nés, c’est le cas des joueurs : sur les 28 joueurs champions en 2020, seuls 5 ont vu le titre de 1990 : Lallana, Milner, Adrian, Lovren et Lonergan. Klopp quant à lui, débutait sa carrière de joueur en Allemagne. Cela montre à quel point l’attente fut longue à Liverpool. Le long chemin pour redécouvrir la gloire a été mouvementé. 9 entraîneurs ont signé depuis 30 ans mais ce n’est ni Gérard Houllier, ni Brendan Rodgers ni Rafael Benitez qui ont réussi l’objectif tant attendu. Certains s’en sont rapprochés, en vain. On a bien sûr en tête la fameuse glissade de Steven Gerrard le 27 avril 2014 contre Chelsea qui privera Liverpool du titre quelques jours plus tard et qui continue de hanter l’ancien capitaine. On pense alors que le malheur a envahi un Anfield qui ne reverra jamais ses joueurs soulever le titre. Ce malheur va se confirmer lors de la saison 2018-2019 qui va voir Liverpool sur la plus haute marche pendant 21 journées sur les 38 et la perdre lors du sprint final, à la 36e journée pour laisser Manchester City finir champion. Liverpool finira alors la saison 2e avec 97 points, un record pour un club non champion…

Durant ces 30 ans de disette, Liverpool a tout connu ou presque. Entre les désillusions, les saisons blanches, les victoires en Ligue des Champions, il aura donc fallu attendre ce 25 juin 2020 pour que les Reds retrouvent le sommet de la Premier League et le sourire de ces supporters. Ces supporters qui ont toujours été présents durant tout ce temps, presque 25 millions de spectateurs se sont rendus à Anfield depuis 1990 selon Transfermarkt, un chiffre qui reflète bien la chanson qui résonne à chaque début de match : You’ll Never Walk Alone !

Un championnat maîtrisé de bout en bout

S’ils ont de nombreuses fois échoué si près du but, les joueurs de l’Allemand Jürgen Klopp n’ont pas traîné pour remettre le bleu de chauffe et oublier le malheur de l’année précédente. 8 victoires pour débuter la saison et Liverpool prend directement 8 points d’avance sur le champion en titre, qui peine à démarrer leur saison. Les premiers points perdus arrivent après 9 journées et un match nul 1-1 à Old Trafford, mais malgré cela, les coéquipiers du capitaine Jordan Henderson repartent en avant et enchaînent une série folle de 18 victoires consécutives, à une victoire du record de  Manchester City. Dans cette série, on notera bien sûr la victoire à Anfield contre les hommes de Pep Guardiola 3-1 ainsi qu’un Boxing Day géré parfaitement.

Rapidement, on a su que le titre ne pouvait aller qu’à Liverpool. Il restait juste à savoir si Henderson allait soulever le trophée en or qui récompense les équipes championnes sans la moindre défaite concédée que seul Arsenal a soulevé en 2004. Malheureusement, ce rêve va prendre fin le 29 février à Watford et une lourde défaite 3-0 contre une équipe en crise qui descendra quelques mois plus tard.

Le Covid va ensuite arriver et stopper la saison. La peur d’une saison blanche est dans toutes les têtes pour les supporters de Liverpool qui étaient persuadés de devenir enfin champions d’Angleterre après 30 ans. La saison va finalement reprendre et le peu de suspense restant prendra donc fin ce 25 juin et la victoire de Chelsea contre Manchester City.

Au final, Liverpool a pris le siège de leader dès la 2e journée et ne l’a plus quitté de la saison, meilleure équipe à domicile avec 18 victoires et 1 match nul, meilleure équipe à l’extérieur, meilleure défense, 2e meilleure attaque, 99 points et 18 points d’avance sur Manchester City, deuxième. Liverpool a dominé cette Premier League 2019-2020 du début à la fin et le titre est largement mérité.

Grande équipe pour grande victoire

Pour accomplir de grandes victoires, il faut des grands joueurs. Et Jürgen Klopp l’a bien compris en arrivant à Liverpool en octobre 2015. Dès son arrivée, il commence la construction de l’effectif avec lequel il veut devenir champion. Il achète d’abord Mané, Matip, Salah, etc… Année après année l’équipe semble de plus en plus armée pour aller chercher le titre, et il faut attendre 5 ans pour cela. Car oui, si l’équipe de 1990 avait ses héros, celle de 2020 également.

Alisson, gardien brillant qui brille match après match fait partie de ceux-là. Il est bien aidé par sa défense dont 3 joueurs sont nommés dans l’équipe type de la saison : le solide van Dijk, et les deux latéraux Robertson et Alexander-Arnold, respectivement 12 et 13 passes décisives pour ces deux derniers. Un capitaine exemplaire qui a tout donné sur le terrain, tout comme les autres milieux que sont Wijnaldum ou Fabinho. Et enfin, le trio d’attaque Mané-Salah-Firmino. 46 buts et 25 passes décisives au total pour ce trio qui aura montré son emprise sur tout le royaume et ramené le titre à Liverpool.

On n’oublie pas celui qui a bâti cette équipe, Jürgen Klopp élu logiquement entraineur de la saison, ainsi que tous ceux non nommés ici. Car ce ne sont pas des individualités qui ont ramené le 19e titre, mais bien un groupe entier qui a toujours cru en ses qualités et qui est désormais récompensé.

30 ans, c’est le temps qu’il aura fallu attendre pour les supporters des Reds, mais comme le dit la fameuse chanson “You’ll Never Walk Alone” : “At the end of the storm, there is a golden sky”. Car oui, l’orage qui aura duré 30 ans est passé et le ciel doré surplombe désormais le club de Liverpool, un club qui ne marchera jamais seul.

Crédit photo : FARPost

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire