Basketball

Les Milwaukee Bucks : Au nom des frères, du fils et du Saint-Lasry

Depuis l'arrivée du duo Lasry-Edens à la tête de la franchise, les Bucks renaissent de ces cendres. Les deux millionaires sont arrivés en 2014, saison où les Bucks ont terminés dernier de la conférence Est. Depuis la franchise ne cesse de nous surprendre grâce à un homme.

Les Bucks, une histoire de famille

Les Bucks sont l'une des seules franchises NBA à avoir dans son équipe deux fratries mais aussi le fils d'un ancien joueur NBA. En effet, cette année, Giannis a accueilli son petit frère Thanasis tandis que le sniper Brook partage désormais ses journées avec Robin, son frère. En parlant de sniper, Wesley Matthews n'est pas loin d'être l'un des meilleurs de la ligue. Mais son vrai nom devrait être Matthews Jr car son père portant le même nom a aussi joué en NBA. Champion en 87 et 88 sous les couleurs des Lakers de Magic, il a réalisé une belle carrière en NBA et été le choix #14 de la draft 1980.

Et justement, face aux Lakers, les frères Antetokounmpo aurait pu réaliser une performance inédite, celle d'avoir 3 frères qui jouent dans le même match. Finalement, Kostas, le troisième larron ne foulera pas le parquet ce soir là. Ils pourront tout de même de rattraper avec la potentielle arrivée du benjamin de la famille, Alex promis à un bel avenir. Au delà du côté symbolique de la chose, Thanasis n'apporte pas une réelle plus-value à l'effectif des Bucks affichant une faible moyenne de 2 points par match en grapillant quelques minutes.

Résultat de recherche d'images pour "thanasis giannis et kostas"

Cependant, l'autre choix fait par le front office est davantage intéressant avec les frères Lopez. Il n'est ici question de “calotte de ses morts” mais bien de basket avec Robin et Brook. Le premier a rejoint le second à l'intersaison pour apporter de l'agressivité dans la peinture. Un lieu dont son frère jumeau essaye au maximum de s'éloigner, il est devenu un vrai artilleur derrière l'arc.

Giannis Antetokounmpo, symbole d'une équipe et d'une mondialisation

L'histoire de Giannis vous a été raconté une bonne dizaine de fois, cela ne sert à rien de la rappeler. Mais il est le symbole du changement de mentalité dans le basket. Qui aurait possible qu'un grec devient le joueur le plus sollicité de sa conférence pour le All-Star Game ? Et ce deux ans d'affilée !! Et pourquoi pas rêver un jour de voir un All-Star Game avec la team USA contre le Reste du Monde ?

L'équipe type pourrait être composé d'un 5 majeur : Kyrie Irving* (Brooklyn Nets), Luka Doncic (Dallas Mavericks), Giannis Antetokounmpo (Milwaukee Bucks), Pascal Siakam (Toronto Raptors), Joël Embiid (Philadelphie Sixers).

Et le banc pourrait être composé de Rudy Gobert (Utah Jazz), Nikola Jokic (Denver Nuggets), Domantas Sabonis (Indiana Pacers), Ben Simmons (Philadelphie Sixers) et Karl-Anthony Towns (Minnesota Timberwolves). En attendant les pépites déjà bouillantes comme Shai Gilgeous-Alexander (Oklahoma City Thunder) et DeAndre Ayton (Phoenix Suns). On peut aussi ajouter des joueurs qui toquent à la porte du All-Star comme Evan Fournier (Orlando Magic) ou encore Clint Capela (Houston Rockets). C'est le symbole d'une NBA qui se mondialise et qui va encore plus se mondialiser avec le développement à vitesse grand V des structures basket en Afrique.

A quelques minutes du début du match du côté de Paris, la NBA grâce aux travaux de David Stern (Paix à son âme) devient une ligue mondiale.

*Né à Melbourne, il est considéré dans ce texte comme un Australien

Dernières publications

En haut