Les notes de Koh-Lanta : L’île des Héros

0
Ligue 1

Cette saison de Koh-Lanta s’achève sur la victoire de Naoil après avoir remporté les poteaux face à Inès et Claude. Passons aux notes !

Les notes finales des aventuriers

Claudia (5) : La plus jeune femme de cette saison est arrivée avec beaucoup d’ambitions. Une véritable aventurière, qui malgré son jeune âge avait découvert différents pays autour du monde. Un portrait alléchant et des débuts encourageants, pour finalement quitter le rêve d’une vie pour cause de blessure médicale. Abou Diaby.

Joseph (6) : Malgré seulement 3 jours de survie au Fidji, il aura marqué la saison par une action inédite dans l’histoire de Koh-Lanta. Après deux journées difficiles pour faire le feu, Joseph, pour se venger de son probable départ, a rempli une casserole pour éteindre le précieux. Sa réactivité face à l’incendie pourrait séduire les pompiers de Paris pour le prochain mercato !

Valérie (5) : La doyenne de l’aventure est venue pour démontrer que malgré son âge, elle pouvait tenir tête aux plus jeunes. Mais, le premier conseil des Lawaki a eu raison d’elle. J’aimerais trop qu’elle revienne, mademoiselle Valérie.

Marie (4) : Arrivée en joker médical tel Valentin Rongier lors du mercato, notre coach sportive belge était déterminée pour “casser la baraque (à frites)”. Malheureusement, elle aussi a du abandonner pour raison médicale. Denis Brogniart était courtois, mais Marie avait le seum.

Sara (6) : Solide sur les épreuves, sa tonicité était une des plus remarquables de l’aventure. Malheureusement, Sara a été le premier héros à tomber cette saison, encore une fois sur décision médicale. Décidément, cette saison, Koh-Lanta c’était l’infirmerie de l’Olympique Lyonnais. Mais, n’oubliez jamais, “y’a pas de fatigue qui soit !

Benoît (5) : Après un début d’aventure quelconque, Benoît a rapidement déchanté voyant l’influence de Sam sur le camp. Dans l’insouciance de l’ébéniste, Benoît y voyait de l’insolence. Après une mise au point sur le camp, la tribu jaune a décidé de l’éliminer pour retrouver du calme et de la sérénité. Un comble pour le coureur de fond qui n’a pas réussi à tenir la distance.

Delphine (6) : Elle a fait 50% de l’aventure, championne d’automne de Koh-Lanta, l’OM version Bielsa. Trêve de plaisanterie, Delphine a certainement vécu la pire élimination, sacrifiée aux ambassadeurs par Ahmad, la tête pensante des Nacomo.

Pholien (7) : Sportivement, le compatriote de Marie était redoutable et fortement redouté. C’est tout logiquement qu’il a été éliminé après la réunification, jugé trop dangereux sur les épreuves. Destin cruel pour cet aventurier prometteur qui rêvait de gagner Koh-Lanta depuis son plus jeune âge. Dure est la loi, mais c’est la loi.

Ahmad (7) : Malgré des performances sportives à la dérive, Ahmad le stratège a réussi à fédérer la tribu rouge autour de lui. Les Nacomo le suivaient au doigt et à l’œil, même quand il a fallu éliminer Teheiura, légende de l’émission. Détesté de beaucoup, le lyonnais n’a pas survécu au second conseil post-réunification.

Sam (8) : Le Mbappé de la survie. Phénomène de précocité, Sam a séduit les téléspectateurs lors de cette saison. Très actif sur le camp et adroit lors des épreuves, rarement un candidat est arrivé aussi prêt pour l’aventure. Il a vécu son rêve en partageant cette édition de Koh-Lanta avec Claude et Teheiura, ses modèles. Malheureusement pour lui, c’est aussi une aventure humaine et il doit progresser dans le relationnel. Une chose est sûre, nous le reverrons !

Teheiura et Sam lors de Koh-Lanta / Programme Télé

Charlotte (4) : Peut-on être plus passif que Charlotte pendant cette édition ? En difficulté dans les épreuves et pas maître de ses choix lors des conseils, la jeune agent immobilière manquait de vice pour un jeu comme Koh-Lanta. Un petit stage avec Luis Suarez ne lui ferait pas de mal.

Teheiura (7.5) : A tu, A tu, A tu te toa ! Après 3 échecs, tout le monde voulait voir la force tranquille s’imposer. Le guerrier tahitien aura lui aussi manqué de stratégie et de vice, en oubliant même de sortir son collier, persuadé que Charlotte allait sortir le sien. Une drôle d’élimination pour “Tehe”, qui n’a pas appris de ses erreurs puisque ce n’était pas la première fois qu’il sortait avec un collier.

Jessica (7) : Comme à son habitude, “Jess” a tiré son épingle du jeu dans les épreuves. Protégée par Claude jusqu’au bout de l’aventure, c’est finalement une trahison de Régis qui lui aura coûtée sa place.

Éric (6) : 29 jours de survie pour notre patron de casse qui aura vu les candidats se faire éliminer un par un. Au fil de l’aventure, il a su s’adapter aux différentes stratégies pour trouver la bonne place. Aussi polyvalent que Joshua Kimmich.

Régis (5) : Qui de mieux que lui pour utiliser le dicton “l’arroseur arrosé”. Soucieux de prouver qu’il était lui aussi un stratège, Régis a éliminé quasiment à lui seul Teheuira et Jessica. Alors qu’il avait déjà un pied en finale, il a été recadré par Claude qui voulait venger ses amis héros.

Alexandra (6) : Très endurante et coriace sur les épreuves, mais plus compliqué sur le camp avec l’épisode du courrier. Comme une flèche, sa saison a débuté de manière fulgurante, mais est redescendue sur la fin, comme sa tension à l’orientation.

Moussa (7) : Tel Adil Rami à la Coupe du Monde, il n’a pas fait grand chose, mais son relationnel l’a mené jusqu’au bout du parcours. Selon les rumeurs, l’épreuve d’orientation l’a tellement déboussolé qu’il a terminé en Russie

Naoil (8) : Pas étonnant de voir la championne de boxe tenir jusqu’au dernier round. Exemplaire sur le camp, héroïque sur les épreuves et disposant de la bonne mentalité, Naoil avait tout de la candidate idéale pour cette aventure. En choisissant Inès pour la finale, elle a mis toutes les chances de son côté et c’est un pari gagnant puisqu’elle remporte ce soir l’édition “l’île des héros” de Koh-Lanta. Félicitations !

Inès (7) : Leader de l’équipe jaune, Inés n’aura pas attendu longtemps pour s’imposer avec son fort caractère. Déterminée à aller au bout, elle n’a jamais rien lâché, et c’est tout à son honneur. Grâce à la protection du FC Bronzette dirigé par Moussa, elle aura atteint les poteaux sans vraiment être menacée lors des conseils. Puis-même si elle n’a pas gagné, elle sait au moins à quoi ressemble un kiwi, et ça c’est déjà pas mal !

Claude (10) : Tellement influent dans Koh-Lanta qu’il change les règles des épreuves, même quand il est plus en course. Fortement apprécié des téléspectateurs, il représente l’archétype de l’aventurier. En plus d’être très actif sur le camp, il est aussi redoutable sur les épreuves. Jamais personne n’a éteint sa flamme en 3 participations. Recordman du nombre de victoires individuelles, cette année, Claude était venu pour enfin gagner le titre d’aventurier ultime. Le dénouement est cruel pour lui, qui n’a pas été choisi par Naoil pour la grande finale. Claude aura gagné le cœur des téléspectateurs, et c’est déjà une belle victoire !

 

Crédits photo en une : MCE

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here