Les talents gâchés du sport : Felipe Massa



WeSportFR continue sa série sur les talents gâchés du sport. Aujourd’hui c’est le malheureux Felipe Massa, pilote de Formule 1 connu et reconnu comme le public comme le meilleur pilote brésilien depuis un certain Ayrton Senna.

Une carrière qui oscille

Après des années en Formule 3 et divers passages dans d’autres catégories du sport automobile, Felipe Massa arrive à 21 ans chez Sauber. Son talent éclate aux yeux du monde plutôt rapidement. Dès la deuxième course de sa carrière en Malaisie, le natif de Sao Paulo inscrit déjà ses premiers points en championnat du monde de Formule 1. Le début d’une grande carrière. Pour autant, son pilotage jugé trop agressif lui vaut quelques désaccords avec son chef d’écurie. Il est alors envoyé comme pilote d’écurie chez Ferrari en 2003, alors que l’ère Micheal Schumacher est déjà bien entamée. En 2004, c’est le grand retour chez Sauber où il prend 12 points et fini 12ème du championnat. 2005 n’est pas non plus une superbe année, sous tension avec Jacques Villeneuve. En fin d’année il est annoncé chez Ferrari pour remplacer son compatriote Rubens Barrichello. L’arrivée chez Ferrari permet à Massa d’être dans la lumière .. ou presque, Schumacher prend son 7ème titre mondial. Seule éclaircie au compteur ? Massa prend sa première pôle et sa première victoire en Août 2006 lors du GP de Turquie. Une saison plutôt constante lui permet d’arriver sur la troisième marche au championnat. La retraite de Schumi lui permet de garder le baquet en 2007 aux côtés d’un certain Kimi Raikkonen. Sa saison est moins bonne que la précédente, surtout en voyant son coéquipier triompher avec la voiture rouge.


Du rêve au cauchemar

Les mois entre novembre 2008 et juillet 2009 vont mettre un deuxième coup dans la tête du Brésilien. Grand Prix du Brésil 2008, l’une des courses les plus épiques de ces dernières années. Massa doit remporter la course et Hamilton ne doit pas être dans les quatre premiers. Situation folle puisque Massa part en pole et son adversaire .. 4ème. La course est mouvementée, due à la pluie. Hamilton se fait dépasser par Sebastian Vettel dans l’avant dernier tour, Massa est virtuellement champion du monde à domicile. Mais la malchance du local va encore frapper lorsque Timo Glock, avec les mauvaises gommes, se fait couper la 4ème place par Hamilton dans les derniers mètres, Massa ne s’en remettra jamais. Triste, mais légendaire. La saison qui suit est aussi catastrophique lorsque lors des essais qualificatifs du GP d’Hongrie en Juillet 2009, un ressort de la voiture de Rubens Barrichello son compatriote, se détache et percute à 220 km/h le casque de Massa, un impact qui aurait pu lui coûter la vie, mais qui montre la malchance du pilote. Un talent gâché.

Crédit photo : France Racing.



A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Commentaires

  • Avatar
    Guy Lesire
    15 février 2019

    Bonjour
    J’ai bien apprécié votre article “Les talents gâchés du sport : Felipe Massa”
    Par contre je n’ai pas reussi a retrouver d’autres articles “WeSportFR continue sa série sur les talents gâchés du sport.”.
    Cela me ferait plaisir si vous pouviez m’envoyer le lien ?
    Pour ne rien vous cacher, je suis belge, et ce qui est arrivé a Vandoorne semble incompréhensible.
    Merci par avance et bonne journée

Poster un commentaire

consectetur massa elementum consequat. Praesent Aliquam sed libero