Ligue 1 Conforama : Si vous n’avez pas suivi la 30ème journée

Lille s’en sort miraculeusement à Nantes, Marseille gâche une avantage précieux précieux, Strasbourg torpille Reims, Monaco rechute contre Caen et Guingamp et Dijon à nouveau battus : retrouvez votre rattrapage hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 30ème journée de Ligue 1.

Lille l’emporte à la Beaujoire dans un match fou

A huit journées de la fin, Lille figure toujours à la deuxième place du championnat, et s’y accroche bec et ongles avec quatre points d’avance sur l’OL. Mais dimanche tout n’a pas été simple pour le LOSC, qui a dû batailler à La Beaujoire. Après une première période au score nul et vierge, les Nantais ont accéléré et on frappé par deux fois avant l’heure de jeu, avec tout d’abord un penalty de Valentin Eysseric à la 55ème, puis un but de Kalifa Coulibaly à la 57ème. En deux minutes, Nantes a fait sombrer son adversaire, qui a pourtant su réagir vite et de fort belle manière. En seulement sept minutes (juste après l’entrée de Rafael Leao), les Dogues ont montré les crocs, en reprenant l’avantage. Rafael Leao (62ème), Nicolas Pépé sur penalty (68ème) et Jonathan Bamba (69ème) ont tour à tour puni une défense nantaise aux abois, permettant à Lille d’inverser totalement la situation. Les Canaris auraient pu égaliser à la 83ème, mais Eysseric manquait un nouveau penalty, synonyme de défaite pour les siens. Une rencontre à rebondissements donc, qui a tourné en faveur du LOSC. Si la place de dauphin du PSG est encore loin d’être acquise, ce succès démontre une nouvelle fois le mental hors-pair des Nordistes.

Marseille laisse filer une victoire précieuse contre Angers

Autre rencontre au scénario dingue, celle opposant Marseille à Angers samedi dernier. L’OM avait l’ambition de garder sa quatrième place et de rester dans le sillage de Lyon, mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Pourtant les Marseillais ont démarré de façon idéale en menant 2-0 dès la seizième minute grâce à un doublé de Mario Balotelli (4ème, 16ème), qui marche sur l’eau depuis son arrivée dans la cité phocéenne. A la rue, les Angevins se sont ensuite remotivés, et ont réduit le score à la 36ème minute sur un penalty de Thomas Mangani. Il aura fallu attendre la 77ème pour voir le SCO égaliser sur un nouveau tir au but de Mangani, punissant Marseille qui avait passé la majeure partie du match devant. Angers a même bien failli l’emporter, en touchant la barre transversale en toute fin de rencontre.L’exclusion anecdotique de Bouna Sarr à la 78ème ne changera rien, l’OM a perdu deux points cruciaux dans la course à la Ligue des Champions. St Etienne s’est d’ailleurs offert le luxe de passer devant au classement. Le déplacement de ce week-end à Bordeaux – où les Marseillais n’ont plus gagné depuis environ quarante ans – revêt donc une importance capitale.

Strasbourg met fin à l’invincibilité de Reims avec la manière

Après treize matchs consécutifs sans défaite en Ligue 1, Reims a fini par craquer à Strasbourg hier, et de façon spectaculaire. Surfant sur la vague de sa victoire en finale de Coupe de la Ligue samedi, le Racing a renoué avec la victoire avec la manière. Un 4-0 net et sans bavure, deux doublés de Nuno Da Costa (45+3ème, 76ème) et Anthony Gonçalves (46ème, 69ème) ont littéralement achevé une équipe rémoise étonnamment empruntée, qui avait la possibilité de revenir à égalité de points avec le quatrième St Etienne en cas de succès. D’ordinaire si solide, la défense champenoise a complètement explosé face aux assauts alsaciens, et le score n’en est que plus logique. A la recherche d’une victoire depuis le 26 janvier, Strasbourg a vaincu la malédiction et s’est offert la possibilité de vivre une fin de championnat totalement décomplexée. Seule ombre au tableau, le rouge reçu par Adrien Thomasson à la 88ème minute.

Caen s’offre un sursis en surprenant Monaco

En position de lanterne rouge avant de se déplacer à Louis II, Caen devait impérativement revenir avec des points, pour se repositionner dans la course à la place de barragiste. Face à des Monégasques invaincus en Ligue 1 depuis le 26 janvier, cela paraissait compliqué pour les Normands. Pourtant, la victoire a été au rendez-vous, grâce à Enzo Crivelli à la 23ème minute, unique buteur de la rencontre. Malgré huit défaites sur les dix derniers matchs de championnat (pour deux nuls), les Normands ont su aller puiser au fond d’eux-mêmes pour ramener un succès très important. Si les chances de voir Caen se maintenir à la régulière sont minimes, le fait d’être actuellement 18ème laisse au moins entrevoir la possibilité de rester en Ligue 1 l’année prochaine. Du moins pour le moment. Pour Monaco, ce revers n’est pas catastrophique mais sonne comme un coup d’arrêt suite à une bonne série.

Dijon et Guingamp encore à la peine

Que cette fin de saison est difficile pour Dijonnais et Guingampais. Si les Bretons ont eu un semblant de réaction sur les dernières journées, ce n’est pas du tout le cas pour les Bourguignons, en chute libre depuis fin janvier. La réception de Nice aurait dû permettre à Dijon de se remobiliser en grattant trois points, mais ce sont les Niçois qui l’ont emporté sur un but de Pierre Lees-Melou à l’heure de jeu, soit six minutes après le rouge récolté par Frédéric Sammaritano. Le sort n’a guerre été plus favorable à Guingamp, sèchement battu 2-0 hier à Montpellier, avec des réalisations d’Andy Delort (22ème) et Mihailo Ristic. Semaine noire donc pour l’En Avant après avoir perdu la Coupe de la Ligue samedi. La situation est toujours aussi catastrophique pour les deux équipes, qui sont occupent les deux dernières positions du classement. Au vu des dynamiques des deux formations, la seule option possible semble être la place de barragiste. Caen, Guingamp et Dijon risque donc fortement d’être le trio perdant cette année. Reste à savoir dans quel ordre…


Les résultats

  • Rennes 0 -1 Lyon
  • Marseille 2 – 2 Angers
  • Amiens 0 – 0 Bordeaux
  • Dijon 0 – 1 Nice
  • Monaco 0 – 1 Caen
  • Nantes 2 – 3 Lille
  • Toulouse 0 – 1 Paris
  • St Etienne 2 – 1 Nîmes
  • Montpellier 2 – 0 Guingamp
  • Strasbourg 4 – 0 Reims

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 5 avril : Bordeaux / Marseille

Samedi 6 avril : Lyon / Dijon, Amiens / St Etienne, Angers / Rennes, Guingamp / Monaco, Nîmes / Caen

Dimanche 7 avril : Reims / Lille, Toulouse / Nantes, Nice / Montpellier, Paris / Strasbourg

Matchs reportés :

J27 :

Mardi 9 avril : Nîmes / Rennes

J28 :

Mercredi 17 avril : Nantes / Paris

 

Source image : eurosport.fr

Poster un commentaire

leo. facilisis accumsan lectus odio dolor. pulvinar tempus consequat.