Ligue 1 Conforama : Si vous n’avez pas suivi la 31ème journée

Strasbourg empêche Paris d’être déjà sacré champion, Lyon explose contre Dijon, Bordeaux poursuit sa série face à Marseille, Angers arrache un nul aux Rennais dans les arrêts de jeu et Caen rechute à Nîmes : retrouvez votre rattrapage hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 31ème journée de Ligue 1.

Strasbourg gâche la fête à Paris

En cas de victoire face à Strasbourg hier en clôture de cette 31ème journée, Paris avait la possibilité d’être officiellement sacré champion de France, pour la huitième fois de son histoire. Mais les hommes de Thomas Tuchel ont fait face à une valeur équipe strasbourgeoise, qui ne s’est pas laissé faire. Eric-Maxim Choupo-Moting a pourtant ouvert le score dès la 13ème minute, un avantage qui n’aura pas duré longtemps puisque Nuno Da Costa permettait au Racing de revenir à la 26ème. Le PSG aurait pu reprendre rapidement la tête, sans une action hallucinante durant laquelle Choupo-Moting a “arrêté” le tir de son coéquipier Christopher Nkunku. Pas déstabilisés, les Alsaciens ont joué crânement leur chance et ont inscrit un deuxième but à la 38ème sur une superbe frappe d’Anthony Gonçalves. Il aura ensuite fallu attendre un corner à la 82ème pour voir les Parisiens égaliser, grâce à une tête de Tilo Kehrer. Malgré plusieurs grosses opportunités de Kylian M’Bappé, Paris n’a pas réussi à s’imposer, et devra patienter encore une semaine minimum avant d’officialiser son titre. Strasbourg est quant à elle devenue la seule équipe à ne pas avoir perdu contre le PSG cette saison en Ligue 1.

Boudé par son public, l’OL craque contre Dijon

Quelques jours après l’énorme désillusion subie face à Rennes en demi-finale de Coupe de France, l’OL avait à coeur de se rattraper devant son public contre la lanterne rouge Dijon. Dans un contexte global compliqué, avec les supporters en colère qui ont manifesté leur mécontentement à-travers des banderoles assassines, Lyon a totalement sombré. Pourtant, tout avait idéalement démarré avec l’ouverture du score précoce de Martin Terrier dès la 1ère minute. Mais les Dijonnais ont très vite réagi en frappant par deux fois en quatre minutes, avec le doublé de Wesley Saïd (3ème, 7ème) : 1-2 au bout de dix minutes de jeu, la rencontre démarrait sur des chapeaux de roues. Le rythme est retombé ensuite, ce qui a fini par profiter aux Dijonnais peu après l’heure de jeu, avec un centre dévié dans ses propres filets par Rafael (1-3). Les Lyonnais ne parviendront jamais à recoller, et ont accentué le climat de tension qui règne actuellement autour du club. A six points derrière Lille et six points devant St Etienne, l’OL devra impérativement se réveiller pour rester sur le podium. Pour le DFCO en revanche, ce succès relativement miraculeux a permis de remonter à la place de barragiste.

Marseille n’y arrive toujours pas à Bordeaux

Quel que soit le contexte ou la dynamique, Bordeaux est toujours au rendez-vous quand il s’agit d’affronter Marseille à domicile. En effet, cela faisait 42 ans (!) que l’OM n’avait plus gagné en terres girondines, et cette série s’est donc accentué à l’issue de la rencontre. Car les Bordelais ont su se dépasser au point de faire déjouer son adversaire. Tout d’abord sur un penalty de François Kamano à la 27ème minute, puis sur un but de Nicolas De Préville, pourtant en grande difficulté cette saison, à la 71ème. L’expulsion de Pablo à la 82ème n’y changera rien, Bordeaux a une nouvelle fois conservé son invincibilité contre une pâle équipe marseillaise, qui a vu ses espoirs de podium s’envoler un peu plus. A huit longueurs de l’OL, Marseille devra effectuer presque un sans-faute pour une hypothétique qualification en Ligue des Champions l’an prochain. Sachant que les deux Olympiques vont se rencontrer à la 35ème journée, il y a fort à parier qu’un nul ou un revers à ce moment-là condamnerait les Phocéens à jouer la Ligue Europa, voire même ne pas jouer en Coupe d’Europe du tout.

Angers sauve le nul face à Rennes

Surfant sur la dynamique de sa qualification en finale de Coupe de France, Rennes se présentait à Angers samedi avec une grosse confiance. Cela s’est matérialisé sur le terrain, avec l’ouverture du score d’Hatem Ben Arfa à la 35ème minute, au départ de l’action avec un slalom au milieu des Angevins, puis à sa conclusion donc. A 0-1 à la mi-temps, tous les feux étaient aux verts pour les Rennais. Mais le SCO a sonné la révolte après la pause, avec deux buts en quatre minutes de Jeff Reine-Adélaïde (47ème) et Stéphane Bahoken (51ème). Sonnés, les Bretons se sont petit à petit remis sur les bons rails grâce à M’Baye Niang à la 59ème, puis Ben Arfa à nouveau mais sur penalty cette fois (75ème). Mais ce match fou ne pouvait pas se terminer comme ça. Angers a poussé jusqu’au bout, et a été récompensé à la 92ème en arrachant l’égalisation avec le deuxième but de Reine-Adélaïde, qui n’avait jusqu’ici jamais marqué en Ligue 1. 3-3 score final, une rencontre à rebondissements, un nul qui fait les affaires des deux équipes, bien ancrées dans le ventre mou.

Caen rechute aux Costières

Alors qu’on pensait que Caen s’était remis d’aplomb après sa victoire à Monaco la semaine passée, la joie n’aura finalement été que de courte durée pour les supporters normands. Nîmes, qui restait pourtant sur trois défaites (et un nul) lors des quatre derniers matchs, a pris le meilleur sur des Caennais qui auront longtemps tenu. La décision s’est fait en toute fin de rencontre, avec l’ouverture du score de Denis Bouanga à la 85ème minute, puis le deuxième but à la 94ème qui a été l’oeuvre de Jonathan Gradit contre-son-camp. Les Malherbistes ont rechuté, et ont perdu leur place de barragiste au profit de Dijon. Ils restent néanmoins avant-derniers, car Guingamp n’a pas su battre Monaco au Roudourou (1-1). Alors qu’il ne reste que sept matchs à disputer, la situation est de plus en plus compliqué pour Caen, qui jouera sa survie face à ses deux concurrents directs aux 34ème (réception de Dijon) et 35ème (déplacement à Guingamp) journées. Malheur au vaincu…


Les résultats

  • Bordeaux 2 – 0 Marseille
  • Lyon 1 – 3 Dijon
  • Amiens 2 – 2 St Etienne
  • Angers 3 – 3 Rennes
  • Guingamp 1 – 1 Monaco
  • Nîmes 2 – 0 Caen
  • Reims 1 – 1 Lille
  • Toulouse 1 – 0 Nantes
  • Nice 1 – 0 Montpellier
  • Paris 2 – 2 Strasbourg

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 12 avril : Nantes / Lyon

Samedi 13 avril : Marseille / Nîmes, Caen / Angers, Dijon / Amiens, Monaco / Reims, Strasbourg / Guingamp

Dimanche 14 avril : Montpellier / Toulouse, Rennes / Nice, St Etienne / Bordeaux, Lille / Paris

Matchs reportés :

J27 :

Mardi 9 avril : Nîmes / Rennes

J28 :

Mercredi 17 avril : Nantes / Paris

 

Source image : lequipe.fr

Poster un commentaire

id, ut venenatis vel, Praesent lectus