Ligue 1

Ligue 1 : les enjeux de la 30e journée

Après une trêve internationale riche en émotions, la Ligue 1 reprend ses droits avec la 30ème journée ce samedi. Avec son lot de chocs et de sensations fortes à tous les étages. Décryptage des enjeux et moments-clés de cette journée.

Enfin, le quotidien de la Ligue 1 est de retour. Au sommaire, un choc Rennes-Nice, un PSG en roue libre et des mal-classés qui n'ont plus vraiment le droit à l'erreur. Alors qu'il ne reste plus que huit journées, les choses pourraient bien commencer à se décanter dans ce sprint final où la course au podium est de plus en plus chaude et où d'autres vont vouloir tirer leur épingle du jeu pour éviter la relégation.

Un choc Nice – Rennes en entrée, Sainté-OM dans la foulée

Dans la course à la Ligue des Champions, certains auront marqué des points dès ce samedi soir et si Rennes fait figure d'épouvantail depuis quelques semaines, Nice et L'OM n'ont toujours pas l'intention de lâcher.

Dans une forme flamboyante depuis le début du mois de février, les hommes de Bruno Génésio semblent enfin lancés. Avec deux points d'avance sur ses adversaires du week-end (Samedi 17h, Allianz Arena de Nice), le Stade Rennais pourrait bien essayer de profiter du déplacement compliqué de l'OM à St-Etienne (Samedi 21h) pour prendre la seconde place du classement. Mais Amine Gouiri, Andy Delort et consorts ne se laisseront sûrement pas intimider par l'armada offensive des bretons (16 buts pour Martin Terrier, 14 pour Gaëtan Laborde) et tenteront de remonter sur le podium dès ce dimanche. Vainqueurs 2-1 au Roazhon Park en décembre, Galtier et les siens sont peut-être les plus à même de faire déjouer les Rennais toujours privés de Gomis, Gélin, Doku et Sulemana.

Des absents, l'OM en a aussi, et pas des moindres. Luan Peres suspendu, Milik rentré blessé à la cuisse de sélection, ou encore Balerdi qui a mis un terme à sa saison à cause d'une blessure à l'épaule. Ajoutez à ça les incertitudes liées aux retours de sélections de Kolasinac, Bakambu, Gueye et Dieng et vous obtenez un OM affaibli qui devra faire face à un Chaudron bouillant, qui fêtera au passage les 30 ans des Green Angels pour la réception de l'un des rivaux historiques (retrouvez nos pronos pour ce match ici). Privés également de leur maître à jouer Khazri, les Stéphanois savent qu'ils n'ont cependant plus beaucoup de jokers à griller s'ils veulent sortir de la zone rouge et ne pas voir leurs rivaux creuser l'écart, s'il y a du mieux depuis quelques semaines, grâce notamment à “l'effet Dupraz“, une victoire face à un des gros du championnat pourrait relancer totalement la machine stéphanoise.

La lutte pour le maintien bat son plein

Dans cette guerre des mal classés, Saint-Etienne pourrait bien avoir un allié de poids : le Paris St-Germain. Opposés à Lorient dimanche en clôture de cette journée (dimanche 21h au Parc des Princes), les Parisiens n'ont quasiment plus rien à jouer cette saison (enfin il reste tout de même le titre mais qui leur semble promis) et auront pour objectif de briller pour redonner un peu le sourire à leurs supporters et les Merlus pourraient bien en faire les frais. Et une défaite ce dimanche pourrait bien être synonyme de “zone rouge” pour les hommes de Christophe Pélissier qui n'ont qu'un point d'avance sur les Verts. Pour Clermont et Troyes, les deux autres “candidats” à la relégation, la tâche semble plus abordable. Recevant respectivement Nantes et Reims (pour un derby champenois qui s'annonce pétillant, vous l'avez ?) dimanche à 15h, les deux équipes peuvent légitimement viser les trois points et recoller un peu sur des Angevins qui auront un déplacement périlleux à Lyon à négocier.

Décrochés au classement, Messins et Bordelais devront sortir une grosse performance s'ils veulent espérer arriver à lundi avec quelques points supplémentaires dans la musette. En déplacement chez le champion en titre Lillois (qui peut espérer se remettre d'aplomb dans la course pour les places européennes) les Girondins, en pleine crise existentielle, pourraient bien sceller, en cas de défaite leurs derniers espoirs de maintien. Pour la bande de Fréd Antonetti, la donne est un petit peu différente puisqu'ils reçoivent un AS Monaco capable du pire comme du meilleur. L'occasion pour les Messins d'essayer de grapiller quelques points qui pourraient s'avérer précieux.

Et à part ça ?

Surprises (si on peut encore les appeler ainsi tellement ces deux équipes nous font plaisir depuis quelques temps) de cette saison, Lens et Strasbourg s'affrontent ce week-end à la Meinau (dimanche 13h). Dans ce match entre le 5e et le 8e de Ligue 1, c'est un petit peu à quitte ou double pour les Sang et Or qui, en cas de défaite, pourraient voir leurs adversaires du jour prendre le large avec 7 points d'avance. Une situation que le néo-international Jonathan Clauss et ses coéquipiers feront tout pour éviter. Surtout que derrière, ça peut revenir fort également avec Lyon (qui, on l'a vu accueille Angers) et Montpellier qui tentera (face à Brest à La Mosson, dimanche 15h) de confirmer après son héroïque victoire à Bordeaux à 9 contre 11. L'occasion pour Michel Der Zakarian et Olivier Dall'Oglio de retrouver leurs exs dans un match du ventre mou mais qui pourrait donner lieu à un beau duel.


soria.norman

J'ai LeBron, Kobe l'OM et mes filles dans la peau, littéralement. Le reste importe peu.

Dernières publications

En haut