Football

Ligue 1 : un entraîneur très critique envers la pelouse de son stade

Un entraîneur de Ligue 1 s'est montré particulièrement critique envers l'état de la pelouse du stade de son équipe ce samedi, en marge de la quatorzième journée de championnat. Une pelouse qu'il a jugé inapte à la pratique du beau jeu.

“Pour notre jeu, une telle pelouse est très difficile à accepter. Nos supporters méritent de voir notre beau jeu mais c'est impossible dans ces conditions”. C'est avec ces mots que Paulo Fonseca, coach du Lille, a décrit la pelouse du stade Pierre Mauroy ce samedi, en conférence de presse. L'entraîneur portugais a été particulièrement critique avec l'état de la pelouse, en très mauvais état après avoir accueilli plusieurs rencontres de la Coupe du monde de rugby.

“Lors de nos derniers déplacements, à Marseille où à Lyon, là où s'est disputée la Coupe du monde de rugby, ils ont changé la pelouse”, a d'ailleurs constaté Fonseca, qui s'était déjà plaint de l'état de la pelouse ces dernières semaines. Les déclarations du Portugais rejoignent celles d'Olivier Létang, président du LOSC, qui avait déclaré il y a quelques jours dans La Voix du Nord que son club était “maltraité”.

Changement de stade ?

Désabusé, Paulo Fonseca a regretté que l'état de la pelouse ne soit absolument pas une priorité pour les gestionnaires du stade Pierre Mauroy, et ce malgré les diverses alertes lancées par le club. Au point de suggérer, à demi-mots, une solution radicale. “Si nous n'avions pas nos supporters, peut-être faudrait-il changer de stade“, a osé le Portugais en conférence de presse.

Lille, actuel quatrième de Ligue 1, reçoit le FC Metz ce dimanche en championnat. Le LOSC accueillera ensuite les Islandais de Klaksvik en Ligue Europa Conférence le 14 décembre, une rencontre qui sera décisive pour déterminer leur classement final dans la poule A.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut