Ligue 2 : J26 : Haut de tableau contre bas de tableau

0
Ligue 1

Pour cette 26ème journée de Ligue 2, les deux opposés se rencontrent. Les équipes du haut de tableau rencontrent chacune une équipe du bas. A l’exception d’un match. 

Les trois équipes relégables face à des équipes en forme

Quoi de mieux pour les équipes jouant le maintien de jouer les troubles-fêtes chez les personnes du dessus ? Dans un bas de tableau serré, autant se démarquer.

Niort (18ème) vs Valenciennes (8ème)

Niort, en quête de bon résultat pour se sortir d’une place de barragiste qui leur colle à la peau, reçoit Valenciennes, qui sort d’un match de haut standing contre Sochaux et une très belle victoire 3-2. Côté absents, Niort possède sa ribambelle de blessés (Louiserre, Allagbé, Conté, Paro, Bena, Passi, Baroan). Pour Valenciennes, Julien Masson est suspendu et Lilian Brassier blessé.

Ajaccio (3ème) vs Le Mans (19ème)

Ce soir à François-Coty, le jeu au milieu de terrain va être enragé. Ajaccio, qui alterne entre le bon et le mauvais depuis début 2020 et Le Mans, en perdition depuis plusieurs semaines, et des sorties hasardeuses de Richard Déziré, espèrent faire bonne figure ce soir. Pour les absences, Abdoulaye Keita toujours out pour l’ACA. Pour Le Mans, Jérémy Choplin sera absent de la rencontre suite à un accord entre les deux équipes, et Vincent Créhin pour raison personnelles.

Le Havre (6ème) vs Orléans (20ème)

Le match des équipes en manque de forme. En effet, aucune des deux équipes n’a remporté de rencontre en championnat depuis quatre journées. Si pour Le Havre, des points de nuls sont récupérés dès lors, Orléans, eux, enchaînent les défaites. Un problème de taille qu’il se faudra de régler ce soir au Stade Océane. Pour les absences, Tino Kadewere et Hervé Bazile sont toujours out pour les locaux. Pour les visiteurs, la liste est plus exhaustive (Nakoulma, Luzayadio, St-Ruf, Benkaïd, Talal, Demoncy, Renault, Thiam).

Les autres rencontres de la soirée

En quête d’un bon résultat à domicile, Rodez (13ème) devra mettre les bouchées doubles face à Lorient (1er), spécialiste des fessées à l’extérieur. Les Rhuténois croulent sous les blessures (Roche, Alégué, Straalman, Peyrelade, Poujol, Caddy, Maanane). Tandis que les Merlus, eux, sont orphelins de moins de monde (Lemoine, Saunier, Sainati, Martins-Pereira, Loric)

Autre rencontre de bas de tableau, Clermont (4ème) peut profiter de l’occasion pour s’installer sur le podium ce soir en cas de victoire face au Paris FC (17ème). Et aussi rendre hommage à Topito par la même occasion. Pour les absents, Paris FC gagne le duel de l’infirmerie (Matoug, Martin, Essimi, Boahene, Diaby Fadiga, Armand), Clermont possède néanmoins quelques réserves dans ce domaine (Gomis, Ndiaye, Phojo, Cissokho).

Duel d’équipes en sous-régime depuis quelques semaines : Nancy (10ème), face à Chambly (15ème). Si l’un continue à vouloir devenir le recordman des matchs nuls sur la saison (Laval en 2014-2015 : 21 nuls, Nancy en possède 15), l’autre souhaite engranger des points pour la fin de saison. Côté absences, l’ASNL possède la même infirmerie que d’habitude (Marchetti, Bassouamina, Vagner, Karamoko, El Kaoutari, Dembélé). Pour le FCCO, la liste est encore plus longue (El Hriti (suspension), Pontdemé, Guezoui, Eickmayer, Santelli, Papeau, Pinteaux, Badu).

Second candidat au record de matchs nuls avec 14 matchs actuellement, Grenoble (9ème), reçoit une équipe de Châteauroux (16ème) en pleine bourre. Forts de leur succès face à Lens, les Castelroussins ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Pour le GF38, peu d’absents à recenser (Vandenabeele, Abou Demba, Raspentino). Pour le LBC, la liste est à peine plus grande (Boukari, Fofana, Sunu, Marega, Hassan, Tormin).

Rencontre de la soirée : Guingamp (7ème) contre Sochaux (11ème)

Le contexte

Deux équipes, deux formes irrégulières. D’un côté, Guingamp, sur une série de quatre matchs sans défaite, mais qui peine à se satisfaire dans son jeu offensif. De l’autre, Sochaux, une victoire il y a deux semaines face au Mans après une série de neuf matchs sans victoire, mais défaits la semaine dernière après avoir mené 2-0 pendant une heure. Les locaux souhaitent recoller au wagon de tête tandis que Sochaux doit engranger des points pour éviter que le train du bas ne recolle à eux. Une situation à double enjeu en Bretagne.

Le facteur X : la moins pire attaque

Si il y a bien un domaine où les deux équipes sont à blâmer, c’est dans le secteur offensif. Un endroit où il existe des lacunes dans la construction du jeu et où les buteurs n’ont d’influence que lorsqu’ils marquent et ne sont pas utilisés à bon escient dans leurs tactiques respectives. Qui de Ronny Rodelin ou Abdoulaye Sané va dégainer ce soir ?

La statistique

Guingamp n’a pas gagné face à Sochaux en Ligue 2 de son histoire ! Pour remonter à une victoire des Guingampais , il faut aller voir du côté de la Ligue 1 !

Les groupes et pronostic

Pour ce soir, tout est possible ! Chaque but sera précieux et les défenses doivent se préparer à toute éventualité !

Le groupe sochalien : Prevot, Jeannin – M’Bakata, Paye, Lacroix, Teikeu, Pendant, Rocchia – Thioune, Daham, Sitti, Rassoul N’Diaye – Livolant, Diop, Weissbeck, Touré, Ourega, Sané Dia N’Diaye, Lasme, Privat.

Le groupe guingampais : Caillard – Mellot, Sorbon, Kerbrat, Palun – Phiri (cap), Ba, M’Changama – Pelé, Gomis, Rodelin. Remplaçants : Guivarch (g), Bussmann, Eboa Eboa, Carnot, Ngbakoto, Merghem, Taha.

Crédit photo : LFP

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here