Football

Ligue 2 : Pau, le bol d’air frais de cette saison

Grâce à sa victoire contre l'AS Saint-Etienne (1-2) le Pau FC confirme son très bon début de saison en Ligue 2. Le club béarnais continue son ascension dans l'antichambre du football français, 4 ans après sa montée de National.

“L’unité est une notion importante dans ce groupe. On parle de profondeur de banc et de vie de groupe et c’est bien, car le rythme sera effréné jusqu’au 19 décembre, on aura besoin de toutes nos forces vives,” explique Nicolas Usaï à la fin de la rencontre sur BeIN Sports. L'entraineur palois est arrivé cet été sur le banc Béarnais et s'est vite imposé pour dresser l'une des formations les plus prolifiques du championnat. Depuis le début de saison, les matchs du Pau FC offrent en moyenne plus de 3 buts par rencontre. 7e du championnat, les Palois sont en avance sur l'agenda du maintien alors que l'organigramme a bien changé cet été.

À lire aussi : Concarneau, un promu qui marche

Pau FC : Victoire au courage contre Saint-Etienne

S'il a bien une chose à ne pas faire cette saison, c'est enterrer trop rapidement cette équipe de Pau. La formation de Nicolas Usaï a su revenir au score et renverser la vapeur d'une rencontre cette saison. Mené contre Grenoble il y a quelques semaines, les Palois avaient redressé la barre pour l'emporter 3-2. Avant la trêve, Pau est allé chercher un match nul 4-4 sur la pelouse d'Angers dans les dernières secondes. Ce samedi, les Béarnais étaient menés à la mi-temps 1-0 par les verts, avant de renverser la tendance et de s'imposer 2-1.

On a rééquilibré le milieu de terrain avec l’entrée de Sessi d’Almeida car Bouchouari nous faisait mal avec quelques percées. On est monté en régime car on n’est pas très bien rentré dans le match dans les 20 premières minutes et on finit par gagner avec ce but venu d’ailleurs. Au-delà des ambitions, jusqu’à présent à chaque fois où on était menés au score on avait du mal. Et là ça fait 3 matchs qu’on a du caractère et c’est bien d’avoir la volonté d’aller arracher des points dans les dernières minutes. En seconde période, on est revenu dans un schéma plus traditionnel. En première période, on jouait sans vrai attaquant avec Bassouamina et Sylla sur les côtés. Et à la pause, on a remis Saivet aux côtés de Beusnard au milieu, avec l’apport de D’Almeida en sentinelle,” a déclaré l'entraineur du Pau FC au micro de beIN Sports à la fin de la rencontre.

Photo : Icon sport

Pau FC : un organigramme changé cet été

Cet été, le Pau FC a bien changé. La doublette Didier Tholot (entraineur) et Joël Lopez (Directeur sportif) quittent le club. Tholot retrouvera son ancien club du FC Sion en Suisse et sera remplacé par Nicolas Usaï. Ce dernier sort d'une bonne demi-saison à Orléans, et débarque pour tenter de sauver le club Béarnais.

“Mon arrivée à Pau n’est pas du tout liée à mon départ de l’USO (club qu'il avait rejoint en décembre dernier). J’avais averti la direction de ma décision de partir début mai une fois le maintien en National acquis. J’estimais ne pas avoir la lisibilité sur le projet du club que je désirais. Je me préparais à rester inactif pendant quelques mois. Mais le président de Pau, Bernard Laporte-Frey, m’a contacté aux alentours du 9-10 juin et ça s’est fait très rapidement parce que j’étais très enthousiaste concernant le projet du Pau FC, “avait-il déclaré cet été lors d'un entretien qu'il nous avait accordé.

Nicolas USAÏ, nouvel entraineur du Pau FC cette saison après 18 matchs à Orléans Photo by Icon sport

Au poste de directeur sportif, Luis de Sousa débarque en provenance de Saint-Etienne. Ce dernier dispose d’une solide expérience de la Ligue 2 après avoir occupé précédemment les fonctions de directeur sportif à Créteil (2014-2016) mais surtout à Troyes (2016-2021) avec deux montées en Ligue 1 à la clé en 2017 et en 2021. Le Franco-Portugais a pris en charge le recrutement. Un recrutement payant en début de saison.

À lire aussi : ITW Exclusive – Robert Malm : “On a un championnat de dingue”

Pau FC : Saivet patron, Kamara solide

Cet été, le Pau FC est parvenu à conserver son capitaine, Henri Saivet. L'ancien bordelais est l'une des pièces maitresses du système Béarnais cette saison. Déjà 3 buts et 4 passes décisives en 8 apparitions pour l'ancien joueur de Newcastle. Gouverneur de l'entre jeu Palois, Saivet est également leader de vestiaire et capitaine de l'équipe. En seulement 8 apparitions, Saivet est le 3ᵉ joueur réalisant le plus de passes progressives (41) au sein de l'effectif de Nicolas Usaï. Une passe est considérée comme progressive si la distance entre le point de départ et la touche suivante est au moins 30 mètres plus près du but de l'adversaire, si les points de départ et d'arrivée se situent dans la moitié de terrain de l'équipe. Au moins 15 mètres plus près du but de l'adversaire si les points de départ et d'arrivée se trouvent dans des moitiés différentes.  Au moins 10 mètres plus près du but de l'adversaire si les points de départ et d'arrivée se trouvent dans la moitié de terrain de l'équipe adverse.

Dans les buts, le Pau FC a signé libre Bingourou Kamara en provenance de Montpellier. Le gardien de 27 ans est l'un des grands artisans du très bon début de saison Palois. L'international Sénégalais est le 3ᵉ gardien réalisant le plus d'arrêt en Ligue 2 cette saison. Efficace sur sa ligne, le portier formé au Tours FC rassure également dans son jeu au pied, capital dans le football moderne.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut