Europa League

Ligue Europa : Arsenal doit se révolter à Prague

Arsenal se déplace chez le Slavia Prague en quart de finale retour de la Ligue Europa. En championnat, les Gunners sont décrochés de la course à l’Europe. Ils doivent remporter ce match pour espérer sauver leur saison.

Arsenal est 9e de Premier League, ce qui signifie que les Gunners ne seront qualifiés pour aucune compétition continentale la saison prochaine. Les places qualificatives sont à sept points, hors de portée de canon. Un seul espoir d’y accéder : remporter la Ligue Europa. Et cela semble très difficile, pour ne pas dire impossible, vu la spirale négative dans laquelle le club s’embourbe.

Ce soir, Arsenal se déplace au Slavia Prague, après une première rencontre soldée sur un nul (1-1). Le match aller s’était décanté dans les toutes dernières minutes. Les deux entraîneurs avaient totalement remplacé leurs lignes offensives, espérant mettre fin au mutisme de leurs attaquants titulaires. L’entrant londonien Nicolas Pépé avait ouvert la marque à la 86e avant que le défenseur pragois Tomáš Holeš n’égalise au bout du temps additionnel.

Printemps de Prague

La semaine dernière, les Tchèques avaient subi, ou plutôt résisté. Ce soir, les hommes de Mikel Arteta devront trouver la faille dans une solide défense pragoise. D’autant plus qu’ils seront dans l’obligation de marquer à l’Eden Aréna vu que leurs adversaires ont planté une banderille au sein de l’Emirates Stadium. S’ils veulent continuer à croire à l’Europe, ils devront se révolter.

Les Gunners disposent de qualités offensives certaines. Ils possèdent d’ailleurs la meilleure attaque de la compétition avec 27 buts inscrits. Le tacticien londonien récupère en prime son avant-centre Pierre-Aymeric Aubameyang, de retour de blessure. Une cartouche de plus pour espérer faire tonner les canons de la victoire aux côtés d’Alexandre Lacazette, Nicolas Pépé ou Willian par exemple.

En 1968, la capitale tchèque était secouée par plusieurs mois de violentes manifestations contre la tutelle soviétique. Les Pragois s’étaient insurgés contre leur maître russe. Du côté de la capitale britannique cette année, c’est le découragement qui oppresse les esprits des joueurs du Arsenal FC. À leur tour de se révolter contre cette boucle défaitiste pour écrire leur histoire.

 

Compositions probables

Slavia Prague (Jindřich Trpišovský) : Kolář – Bořil, Zima, Holeš, Bah – Provod, Hromada, Stanciu – Olayinka, Sima, Dorley (4-3-3)

Arsenal (Mikel Arteta) : Leno – Soares, Gabriel, Holding, Chambers – Xhaka, Partey – Pepe, Ceballos, Martinelli – Lacazette (4-2-3-1)

Coup d’envoi donné à l’Eden Aréna par Monsieur Cüneyt Çakır à 21h

Crédits photo en une : Reuters

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire