Coupes Européennes

Ligue Europa : Battu par l’Ajax, Lille quitte l’Europe avec des regrets

Comme lors du match aller, les hommes de Christophe Galtier se sont inclinés 2-1, sur la pelouse de l’Ajax d’Amsterdam. Malgré une prestation plutôt aboutie, les Dogues se sont fait surprendre par le réalisme néerlandais, et quittent la compétition dès les seizièmes de finale.

 

Le film du match

Cette fois encore, la marche était trop haute. Alors qu’ils s’étaient inclinés sur le fil au match aller, au terme d’une prestation en demi-teinte, les Lillois ont cette fois semblé maîtriser davantage leur sujet. Mais malgré une bonne entame de match, l’actuel leader de Ligue 1 s’est fait surprendre très tôt par l’Ajax, qui ouvre le score dès la 15e minute grâce à une tête de Klaassen. Un but qui condamnait déjà les Lillois à marquer deux fois pour arracher une prolongation. Malgré l’ampleur de la tâche, ils n’ont pourtant pas démérité. Face à des néerlandais en grande confiance, qui restaient sur 10 victoires consécutives toutes compétitions confondues, les Nordistes ont fait plus que jeu égal.

Mais aujourd’hui, le vent ne semblait pas disposer à tourner dans leur sens. Après un contact litigieux sur Botman non sifflé sur le corner à l’origine de l’ouverture du score, les Lillois auraient pu obtenir un pénalty juste avant la mi-temps. Mais là encore, M. Collum n’a pas souhaité revoir les images. A la 76e minute, ils finissent par obtenir un pénalty – validé par la VAR – transformé dans la foulée par Yusuf Yazici. Le LOSC se prend alors à rêver. Mais 10 minutes plus tard, David Neres sonne la fin des illusions, en profitant d’un moment de flottement dans la défense lilloise pour marquer un deuxième but pour l’Ajax.

 

Une fin cruelle, pour une campagne européenne plutôt séduisante, avec en point d’orgue, une victoire de prestige à San Siro (3-0). Mais les hommes de Christophe Galtier étaient sans doute encore un peu tendres pour le haut-niveau européen. Désormais, Lille devra se reconcentrer sur le championnat. Et, malgré leurs trois points d’avance sur le dauphin lyonnais, les Nordistes auront fort à faire pour tenir la cadence et ne pas craquer en fin de championnat.

 

Crédits illustration : Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire