Football

Lyon : la stratégie de l’ADN OL peut-elle être gagnante ?

Après une triste 8ème place la saison passée, Lyon a décidé de changer de méthode cette saison. Le club rhodanien veut retrouver le podium de la Ligue 1 en misant à nouveau sur des joueurs qui ont fait sa force ces dernières années. 

On efface tout et on recommence ou presque. Pour la deuxième fois en trois ans, Lyon ne disputera pas de coupe d'Europe cette saison. Une anomalie pour les Gones qui restaient avant cela sur 23 qualifications d'affilée dans une compétition européenne. Afin de revenir dans ces standards habituels, le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas a décidé de revenir aux fondamentaux autrement dit la formation.

Une réelle valeur ajoutée pour Lyon

Exit les éléments recrutés à prix d’or, Lyon a décidé de rapatrier cet été des joueurs qui ont fait son glorieux passé ces dernières années. Le premier d’entre eux, Alexandre Lacazette. L’attaquant international français arrive libre de tout contrat après 5 années passées à Arsenal (2017-2022). Le quatrième meilleur buteur de l’histoire de l’OL (129 buts) devrait apporter toute son expérience et sa justesse devant le but à l’attaque rhodanienne. Une chose qui a cruellement manqué la saison passée.

Outre Alexandre Lacazette, Corentin Tolisso a également fait son grand retour chez les Gones.  Pourquoi j'ai accepté ? Le projet m'a séduit, cela m'a tout de suite plu. C'est quelque chose de bien pour moi, pour un objectif personnel aussi, qui est d'aller à la Coupe du monde” a-t-il lancé lors de sa conférence de presse de présentation. Le milieu de terrain de 27 ans pourrait être la clé de voûte de l’entrejeu lyonnais s'il est épargné par les pépins physiques qu’il a connus au Bayern. Son association probable avec Maxence Caqueret est sur le papier alléchante.

Une réconciliation avec les supporters

Outre la plus value sportive indéniable de ces deux recrues, les retours d’Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso pourraient permettre aux joueurs lyonnais de se réconcilier avec leurs supporters. En effet, ces derniers ont souvent fait part de leurs critiques vis-à-vis de la perte d’identité lyonnaise au sein de l’équipe présidée par Jean-Michel Aulas. Le retour de deux éléments qui ont fait leur formation au sein du club devrait permettre aux supporters de s’identifier plus à l’équipe.

Un élément indispensable si Lyon veut retrouver le podium de la Ligue 1 dès cette saison. L’année dernière, les Gones ont souvent péché face aux petites équipes. Avec un public derrière eux, il est fort à parier que l’OL perde moins de points en route. De quoi les rapprocher d’une qualification en Ligue des Champions.

Qu’en est-il de la formation ?

Si dans l’immédiat, les rapatriements de Corentin Tolisso ainsi que d’Alexandre Lacazette semblent être une bonne chose, ils pourraient être un nouveau mauvais signal aux jeunes formés au club. Mis à part Castello Lukeba et Malo Gusto la saison dernière, les jeunes Gones ont souvent du mal à obtenir du temps de jeu à Lyon ces dernières saisons. Avec l’arrivée de ces deux nouveaux éléments et de Tetê conservait une saison supplémentaire, les places seront chères au sein de l’effectif rhodanien.

Une concurrence accrue susceptible de provoquer un exode massif des jeunes pousses lyonnais. On pense notamment à Rayan Cherki ou encore Florent Da Silva qui seraient à même de quitter le club l’été prochain en cas de nouvelle saison sur le banc des remplaçants. Ainsi, ils suivraient l’exemple d’Hugo Vogel (Bale) ou encore Ryad Talbi (Nice) parti cet été pour lancer leur carrière professionnelle.

 

Dernières publications

En haut