Marathon : Clémence Calvin, en fer et contre tous

Elle n’avait jamais couru de marathon, et pourtant, Clémence Calvin a décroché la médaille d’argent aux Championnats d’Europe de Berlin après 2h26’28 de course. Retour sur cette performance incroyable.

Une sélection vivement critiquée

La décision d’aligner Clémence Calvin sur marathon alors qu’elle n’avait jamais couru cette distance avait créé la surprise. Incompréhension et scepticisme planaient dans les rangs des amateurs de course de fond, qui n’avaient pas tardé à critiquer et remettre en cause cette surprenante sélection. Comment était-ce possible d’engager aux Championnats d’Europe une athlète n’ayant aucun temps de référence sur cette distance mythique ? Tout simplement grâce à la décision de l’Association Européenne d’Athlétisme de ne pas imposer de minima de sélection pour ce marathon. La course devenait alors ouverte à tous, même aux néophytes tels que Clémence.

Par ailleurs, l’athlète de 28 ans s’était faite plus discrète ces dernières années. Après avoir remporté la médaille d’argent au 10.000m sur piste à Zurich en 2014, des problèmes de santé récurrents puis la naissance de son fils l’avaient éloignée de la compétition. Pourtant, on avait pu constater qu’elle revenait en force et en forme cette saison suite à son superbe chrono de 31’20 au 10km sur route, établissant ainsi le nouveau record de France.

Clémence Calvin course route record marathon

Source : Ouest France

Un exploit d’envergure

Le clan tricolore était donc plutôt dubitatif quant aux chances de médaille française sur le marathon féminin, ce dimanche. Mais dès les premiers mètres de course, Clémence a pris les choses en main en se plaçant dans le peloton de tête. Avec un passage en 35’12 au 10km, en 1h14 au semi-marathon et en dépit d’un léger coup de fatigue au 25ème kilomètre, elle nous a démontré durant ces 42km qu’elle méritait amplement sa sélection et qu’elle était extrêmement bien préparée, tant physiquement que mentalement.

C’est finalement au terme d’une course gérée comme une marathonienne expérimentée que Clémence a franchi la ligne d’arrivée, à seulement six secondes de la championne d’Europe, la Biélorusse Volha Mazuronak. Quatre ans après le titre de Christelle Daunay, notre nouvelle vice-championne européenne signe la deuxième meilleure performance française de tous les temps, et décroche la troisième médaille française de l’histoire du marathon féminin en championnats d’Europe.

 

Bien qu’elle ne compte pas renoncer au 10.000m sur piste, Clémence Calvin a annoncé son intention de continuer sur marathon lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et ceux de Paris 2024. On lui fait confiance désormais, elle peut nous réserver de magnifiques surprises.

A propos de l'auteur

Passionnée d'athlétisme et de course à pied en général. Runneuse de longue date, je cours parfois pour la perf', souvent pour la forme et toujours pour le fun.

Poster un commentaire

libero eget felis consequat. Phasellus elit. et, elit.