March Madness: le show Ja Morant

Après vous avoir présenté la March Madness, WeSport vous propose de suivre cette compétition en revenant sur les moments forts de chaque tour. Ce sera également l’occasion de faire des focus sur les futurs joueurs qui devraient être drafté l’été prochain. 32 matchs étaient au programme de ce premier tour et les favoris s’en sont globalement bien sortis.

 

Les favoris assurent

Pas de grosses surprises lors de ce premier tour. Tous les favoris de cette édition se sont qualifiés. Si certaines équipes se sont baladées devant des équipes beaucoup trop faibles, d’autres favoris ont eu plus de mal. Ils devront élever leur niveau de jeu au prochain tour.

 

Duke, Gonzaga et North Carolina sans trembler

Malmenés en début de match, les Blues Devils de Duke (#1) ont fait parler leur puissance pour venir facilement à bout de l’université de North Dakota State (85-62). Zion Williamson (25 pts) et RJ Barrett (26 pts ; 14 rebonds) étaient trop fort pour la modeste fac  du Dakota.

Gonzaga (#1), l’équipe de Killian Tillie, a également bien négocié ce premier tour en ne laissant aucune chance à l’université de Farleigh Dickinson. Largement supérieur dans tous les compartiments du jeu, les Bulldogs menaient déjà (53-17) à la mi-temps. Le français s’est mis en évidence dans ce match avec 17 pts inscrits à 7/8.

Credit photo: We Are Basket

Les Tar Heels de North Carolina (#1) font également partis des grands favoris de cette édition et ils se sont imposés facilement  lors de ce 1er tour. Menés de 5 points à la mi-temps par les Gales d’Iona, les Tar Heels ont inversé la tendance en 2ème mi-temps. Ils ont notamment pu compter sur leur prodige Nassir Little, auteur de 19 pts en sortie de banc.

Parmi les autres favoris, on notera également la victoire  de plus de 30 points de Kentucky (#2) face à la petite fac d’Abilene Christian qui fêtait sa 1ère participation à la March Madness. Annoncé dans le top 10 de la prochaine draft, l’ailier Keldon Johnson s’est illustré avec 25 points. Outsider de la compétition, Virginia (#1),  Michigan State (#2) et les Jaywaks de Kansas (#4) se sont également imposé facilement lors de ce 1er tour.

 

Louisiana State et Tenessee se font peur

Opposés à la prestigieuse université de Yale (#14), les joueurs de LSU (#3) se sont fait peur. Pourtant largement devant à la mi-temps (+16), les Tigers ont relâché la pression et les joueurs de Yale sont passés près d’un joli comeback. Ils s’inclinent finalement (79-74).

Les Volunteers de Tennesse se sont également fait peur contre la modeste fac de Colgate. Après plus de 20 saisons sans participer à la March Madness, les joueurs de l’état de New York ont bien failli créer une énorme surprise. Menés de 12 points à la pause,  les Raiders de Colgate sont revenus au score mais les Volunteers ont réussi à maintenir un écart suffisant pour se qualifier pour le second tour.

 

Le champion toujours là

Tête de série #6, les Wildcats de Villanova sont moins impressionnants que l’année dernière. Ils étaient opposés à l’université de Saint Mary’s Gaels (#11), équipe en forme récemment vainqueur de Gonzaga lors de la finale du tournoi WCC. Ce match avait tout du match piège pour les champions en titre. Dans un match très défensif, les Wildcats ont fait parler leur expérience et ils se sont imposés difficilement (61-57).

 

 

Les habituelles surprises

La March Madness ne serait rien sans surprises. Même si la plupart des favoris se sont imposés, il y a quand même eu quelques “Upset” lors de se premier tour.

 

La sensation Murray State

C’est le coup de tonnerre de ce premier tour même si cette surprise était attendue par beaucoup d’observateurs.

Opposés à l’université de Marquette (#5), les Racers de Murray State (#12) sont certes moins bien classés mais ils possèdent dans leur rang un joueur exceptionnel : le meneur de jeu Ja Morrant. Annoncée comme une des attractions de cette March Madness, le joueur de Murray State a répondu présent en signant un joli triple double (17 points, 11 rebonds, 16 assists). Il s’agit du premier triple double en March Madness depuis Draymond Green en 2012 ! Dans le sillage de son génial meneur aux allures de Russell Westbrook, l’université du Kentucky s’est imposée facilement (83-54).

A n’en pas douter, Murray State et Ja Morrant seront une des attractions des tours suivants. Si le meneur continue comme cela, sa côté va flamber à l’approche de la prochaine draft !

 

Kansas City au tapis

C’est le plus gros « upset » de ce premier tour. Pour la deuxième participation de son histoire à la March Madness, la petite université d’Irvine en Californie a créé la plus grosse surprise de ce premier tour. Les Anteaters (#13) sont venus à bout des Wildcats de Kansas State (#4). Ils signent ainsi la première victoire de leur histoire en March Madness.

Auteur d’une grosse saison régulière, les Wildcats avaient fini premier de la prestigieuse conférence Big 12. C’est donc un coup dur pour l’université du Kansas qui avait échoué aux portes du Final Four l’année dernière et qui nourrissait de réelles ambitions pour cette édition 2019.

Credit photo: Sporting News

 

 

Les affiches du second tour

Pas de temps mort en March Madness. Le deuxième tour commence dès aujourd’hui! 16 matchs au programme entre aujourd’hui et demain. WeSport vous propose 4 affiches à ne pas manquer!

 

Murray State (#12) vs Florida State (#4)

Les Racers auront fort à faire lors de se deuxième tour. Ils vont devoir se confronter aux rugueux intérieurs de Florida State qui devraient réserver un traitement de faveur à Ja Morant.  L’adversité sera supérieure à celle du premier tour et une victoire de Murray State serait une des sensations du tournoi.

 

Michigan State (#2) vs Florida Gators (#2)

Un match qui devrait être très équilibré entre deux des meilleurs défenses du pays. Les Spartans sont certes supérieurs offensivement aux Gators mais Florida réalise une belle saison avec un groupe très homogène. S’ils ne veulent pas subir la même désillusion que l’an dernier, les joueurs de Michigan State vont devoir aborder ce match avec un grand sérieux.

 

Villanova (#6) vs Purdue (#3)

Le champion sera en danger contre un des outsiders de cette compétition. Les Wildcats ont montrés ces dernières saisons qu’ils étaient capables de tout lorsque le mois de Mars arrivait. On devrait donc assister à une belle opposition entre ces deux équipes. Purdue auteur d’une très belle saison va avoir à cœur de faire tomber le champion!

 

Duke (#1) vs UCF (#9)

Attention danger pour le grand favori de la compétition. Duke possède beaucoup de jeunes talents dans son équipe mais l’équipe manque un peu de taille et de bon défenseur dans la raquette. En face, l’université d’Orlando débarque sans complexe et elle possède dans ses rangs un phénomène de 2,20m. Le pivot sénégalais, Tacko Fall, a réalisé un gros match contre VCU (13 pts ; 18 rebonds). Il pourrait posait de gros problème à la défense de Duke.

 

 

A propos de l'auteur

Je m'intéresse de près ou de loin à tous les sports (ou presque). Grand fan des Warriors (même avant qu'ils ne se mettent à gagner), je voue un culte particulier à Steph Curry!

Poster un commentaire

dictum odio elementum ut neque. mi, facilisis Donec mattis amet,