MLB Trade Deadline : les Padres largement vainqueurs

0
MLB Trade Deadline
(Crédits : ESPN)
Ligue 1

Dans une saison où tout a été décalé, la MLB Trade Deadline avait été repoussée au lundi 31 août. Si de nombreux mouvements ont eu lieu, difficile de trouver un plus grand bénéficiaire de cette période que les Padres.

Masterclass de San Diego

Si un gagnant se dégage de cette MLB Trade Deadline, ce sont bien les Padres de San Diego. Préalablement à la journée d’hier, la franchise avait déjà entamé les grandes manœuvres en faisant venir Trevor Rosenthal (Relief Pitcher, Royals), Jason Castro (Catcher, Angels) ainsi qu’Austin Nola (Catcher, Mariners) et deux autres lanceurs de relève dans un deal avec Seattle.

Toutefois, les grosses acquisitions ont plutôt été faites hier. Ainsi, Mitch Moreland (First Base, Red Sox) est arrivé de Boston pour occuper le rôle de Designated Hitter, tandis que Mike Clevinger vient renforcer la rotation au sein d’un des blockbusters trades de cette Deadline. Si l’on fait le bilan, les Padres sortent grandis de cette MLB Trade Deadline et ont largement les moyens d’aller chercher quelque chose de gros en 2020. De plus, le futur ne s’est pas vraiment assombri du côté de la Californie. Difficile de faire mieux que ce que vient de faire San Diego…

Blue Jays et Rockies se renforcent

Outre la masterclass de San Diego, d’autres franchises ont profité de cette MLB Trade Deadline pour se renforcer assez significativement. Parmi elles, les Rockies et les Blue Jays font office de vainqueurs. Pour la franchise du Colorado, deux additions majeures : Mychal Givens (Relief Pitcher, Orioles) et surtout Kevin Pillar (Outfielder, Red Sox). Si les Rockies ont peut-être un peu trop donné pour Givens, il viendra renforcer un bullpen qui ne peut qu’être ravi de cet ajout. Concernant Pillar, il est actuellement dans la meilleure forme de sa carrière au bâton et sera un excellent ajout pour une équipe à la limite des playoffs. S’il n’a plus son niveau défensif d’antan, il reste un role player très intéressant pour sa nouvelle franchise.

Côté Blue Jays, on a voulu mettre toutes les chances de son côté pour décrocher une place en playoffs. Dans cette optique, Toronto a récupéré le All Star Daniel Vogelbach (First Base/Designated Hitter, Mariners), décevant cette saison, contre du cash, mais aussi trois lanceurs partants (Taijuan Walker, Ross Stripling et Robbie Ray) ainsi que l’infielder Jonathan Villar (Second Base, Marlins). Si aucun de ces joueurs (à part peut-être Villar) ne peut changer le cours d’un match, chacun vient renforcer une équipe plus que jamais candidate à la postseason.

Retouches et interrogations

Si les Padres ou encore les Blue Jays sortent très renforcés de cette MLB Trade Deadline, d’autres équipes ont profité de la date limite pour effectuer quelques retouches. C’est notamment le cas des Cubs, impliqués dans quatre échanges ces derniers jours, ou encore des Athletics, qui sont allés piocher deux joueurs (Tommy La Stella et Mike Minor) chez leurs rivaux de division. Les Rays ont également effectué quelques ajustements, tout comme les Reds, les Braves ou les White Sox, tous auteurs d’une ou deux transactions cette semaine.

Mal en point au classement, les Mets ont essayé de se relancer en récupérant deux joueurs des Rangers hier soir (le receveur Robinson Chirinos et le troisième base Todd Frazier). Texas n’a en revanche pas lâché son lanceur vétéran Lance Lynn, excellent cette année, ne tirant pas profit d’un joueur surnageant dans un collectif en difficulté.

Les Marlins ont également essayé de solidifier leur hypothétique place en playoffs en récupérant Starling Marte des Diamondbacks, une franchise qui pose question. En effet, Arizona avait des ambitions cette saison mais a agi comme une équipe en reconstruction alors même que l’intersaison montrait que la franchise voulait jouer la gagne. L’échange est difficile à lire des deux côtés, mais pourrait finalement être bénéfique aux deux franchises.

Les favoris inactifs

Quid des deux gros favoris au titre cette saison, à savoir les Dodgers et les Yankees ? Si la franchise de Los Angeles n’a logiquement fait aucune folie, il est plus surprenant de voir que les new-yorkais n’ont effectué qu’une transaction (mineure). Actuellement deuxièmes de l’AL East derrière les Rays, les Yankees n’ont pas compensé les blessures de leurs stars qui, pour le moment, ne sont toujours pas remises. Si certains joueurs devraient revenir avant la postseason, le risque zéro n’existe pas pour New York qui, selon leur GM Brian Cashman, n’a vu aucune offre intéressante venir vers elle cette semaine.

Si San Diego et Toronto sortent renforcés de cette MLB Trade Deadline, les deux franchises devront confirmer leur bonne forme dans les jours à venir avant, pourquoi pas, de créer la surprise en playoffs à partir du mois d’Octobre.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here