Moto GP : Les essais au Qatar terminés, place aux GP !

0
Ligue 1

Plus qu’une semaine et demie avant le retour de la Moto GP sur les circuits, en l’occurrence celui du Qatar. En attendant cette date du 8 mars, les fans de cette discipline ont pu découvrir le design de leurs motos favorites pendant les essais hivernaux qui se sont déroulés du 22 au 24 février 2020, sur le circuit international de Lusail. Retour sur ces essais qui ont délivré leurs premières indications.

Quartararo, si fort !

Sa Yamaha d’usine 2020 lui va si bien ! Lors de la seconde journée d’essais, le niçois Fabio Quartararo a remis les pendules à l’heure avec un meilleur temps en 1:54.038. Il avait alors plus d’un dixième et demi d’avance sur Alex Rins. Un meilleur résultat que la journée passée. Il avait terminé 8e avec plus de 6 dixièmes de retard sur l’espagnol. Sur le site crash.net, le meilleur rookie de l’année dernière explique : « nous avons essayé quelques configurations électroniques, dont le frein moteur. Il y a eu des choses qui ont affecté l’avant et l’arrière de la moto. Ce dimanche était une journée meilleure pour moi que le samedi, je suis vraiment content. Je me sentais mieux sur la moto ».

Des progrès sur la moto qu’ont aussi constaté les 2 pilotes du team principal Yamaha : Valentino Rossi et Maverick Viñales. Ce dernier a réalisé le meilleur temps du dernier jour et le record de ses essais en 1:53.858. Toutefois, l’italien qui a chuté deux fois lors de la dernière séance estime : « qu’il lui reste quelques dixièmes à trouver ».

Honda peine à convaincre

Difficile de reconnaître l’équipe championne du monde des constructeurs 2019. Honda et les frères Marquez n’ont pas joué les premiers rôles durant ces essais. 7e de la dernière séance d’essais avec un 1:54.149, son meilleur tour sur ses 3 jours ; Marc Marquez a avoué avoir eu pas mal de problème lors des 2 premiers jours.

Il déclara même qu’ils étaient “complètement perdus dimanche”. L’octuple champion du monde a tout de même rassuré tous les fans de l’écurie japonaise quant aux performances de sa machine. « Il s’agissait de découvrir où était le problème, et nous l’avons trouvé ».

Les rivaux en profitent

De son côté, Andréa Dovizioso, désigné comme le principal rival de Marquez cette saison, n’a pas vécu trois jours d’essais faciles. Sur le classement combiné de ces 3 jours, le vice-champion du monde italien ne termine que 10e à près de 5 dixièmes de Viñales. Des difficultés de retour après celle déjà connues lors des tests de Malaisie début février.

Quelques stands plus tard, tout va pour le mieux chez Suzuki. Lors de la première série, le 22 février, les 2 Suzuki ont signé les 2 meilleurs chronos. Alex Rins a devancé de 2 petits millièmes son coéquipier Joan Mir. Le team Suzuki peut être satisfait des performances de son leader, très constant tout au long de ces 3 jours. En effet, le vainqueur du Grand Prix des Amériques en 2019 est resté sur le podium lors de chaque séance d’essais.

L’autre tricolore, Johann Zarco a vécu une bonne séance lors de la deuxième journée avec un 7e temps à 5 dixièmes de Quartararo. Le natif de Cannes a aussi montré tout son talent sur un tour lors de la toute première séance en se rapprochant du top 10 en seulement un run.

Ces essais ont donné une première impression des forces présentes sur le plateau 2020. Nul doute que les cadors seront de retour dans plus d’une semaine pour le premier Grand Prix de la saison.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here