Moto GP

MotoGP – Brad Binder extraordinaire vainqueur en Autriche !

Binder MotoGP

Si le Grand Prix de Styrie s’était déroulé sans trop de bagarre de tête du peloton, ce fut tout le contraire de cette course. Les pilotes MotoGP ont ainsi dû se battre, aussi bien les uns contre les autres, que contre les conditions climatiques…

Brad Binder réussi son pari ! 

Quelle course ! Ce Grand Prix d’Autriche restera sans aucun doute longtemps dans les mémoires des fans de MotoGP, tant il était riche en suspens, en dépassements ainsi qu’en changements de conditions climatiques. En effet, le drapeau blanc à croix rouge, signifiant que la pluie tombait sur le circuit, a été sorti à trois reprises ! Mais c’est surtout à la fin de la course que ce drapeau a changé la donne. En effet, à trois tours du terme de ce Grand Prix, les cinq pilotes menant les débats sont rentrés au stand afin de chausser des pneus pluies. Marc Marquez, Francesco Bagnaia, Fabio Quartararo, Jorge Martin et Joan Mir se sont ainsi retrouvés en sortant des stands à une trentaine de secondes des pilotes ayant pris le risque de garder leur pneus slicks.

Parmi eux, Brad Binder qui faisait partie du groupe de tête. Et ce choix plus qu’osé s’est révélé payant puisque c’est le pilote KTM qui s’est imposé ! Le pilote de 26 ans a ainsi couru sous la pluie pendant deux tours, et est parvenu à rester sur ses roues. Il remporte ainsi sa seconde victoire en MotoGP, après celle de Brno l’an passé. Le pilote sud-africain, en difficulté compte tenue de la météo, a écopé à la fin de la course d’une pénalité de trois secondes pour avoir dépassé les limites de la piste. Néanmoins, cela ne modifie pas le classement final.

 

Un podium indécis jusqu’au bout ! 

Si Brad Binder avait course gagnée dans les derniers mètres de course, à condition de rester sur ses roues, le podium lui était encore indécis. Effectivement, le pilote sud-africain n’a pas été le seul à prendre le risque de garder ses pneus slicks. Lecuona, Aleix Espargaro, Rossi, Marini, Alex Marquez, pour ne citer qu’eux, sont aussi restés sur leur machine. Roulant à très faible vitesse, et pourtant en glisse constante, ces pilotes étaient donc très lents, et se sont fait rattrapés dans les tout derniers virages par les pilotes ayant changé de pneus. Ce sont ainsi Francesco Bagnaia et Jorge Martin qui sont venus compléter le podium. Il s’agit donc d’un deuxième podium consécutif pour le rookie de chez Pramac.

Joan Mir terminera cette course en quatrième position, tandis que Fabio Quartararo conclut son week-end à la septième place. Cela reste donc une bonne opération pour le championnat du monde, puisque le pilote français ne concède que quelques points face à ses adversaires. La mauvaise stratégie a eu lieu du côté de Jack Miller et Alex Rins : les deux pilotes se battant alors pour la huitième place sont rentrés au stand à cinq tours de l’arrivée. Ce fut un tour trop tôt et ils étaient ainsi bien plus lents que leurs adversaires qui sont rentrés plus tard. Ils terminent ainsi à la onzième et quatorzième place.

Notons tout de même l’excellente performance de Luca Marini, qui finit à la cinquième place, soit le deuxième meilleur pilote avec les pneus slicks, après Brad Binder. Iker Lecuona termine derrière lui en sixième position. Le futur retraité Valentino Rossi, terminant à la huitième position, a eu le droit à une ovation spectaculaire de la part du public autrichien.

Johann Zarco perd gros…

Si ce Grand Prix a offert un grand nombre de dépassements, il a aussi vu les abandons de quelques-uns de ses meilleurs pilotes. C’est en effet dès le début de course que Enea Bastianini a été contraint de rentrer au stand. Pour une raison encore inconnue, son carénage s’est tout simplement détaché de sa machine, le contraignant à abandonner. Ce fut ensuite Johann Zarco qui est parti à la faute. Le deuxième homme du championnat du monde s’est fait piéger au virage 9, tout comme au warm-up de ce matin. Il perd ainsi de gros points au championnat. Miguel Oliveira a aussi vu sa course terminer prématurément, après une chute au virage 1. Le pilote portugais ramène ainsi 0 point au terme de ces deux courses au Red Bull Ring.

Pour conclure, Marc Marquez a lui aussi perdu le contrôle de sa machine. Alors qu’il était devant tous les pilotes qui s’étaient arrêtés pour changer de pneu, le pilote espagnol était en bonne voie pour remonter sur ceux restés en pneus slicks. Ce ne fut pas le cas, puisqu’il a chuté au même endroit que Miguel Oliveira. Il ramène ainsi un seul petit point de ce Grand Prix d’Autriche.

La course Moto3 s’étant déroulée à 11h, a elle aussi eu droit à son lot d’actions. Sergio Garcia s’est imposée face à Deniz Oncu et Dennis Foggia. Le vainqueur de la course reprend ainsi quelques points à Pedro Acosta, qui finit quatrième. La course Moto2 fut plus calme. Elle a vu Raul Fernandez s’imposer devant le rookie Ai Ogura qui marque son premier podium en catégorie intermédiaire. Augusto Fernandez complète, tout comme la semaine dernière, ce podium.

Après ces deux manches autrichiennes, les pilotes MotoGP ont le droit à une semaine de repos. Ils auront ensuite rendez-vous en Grande Bretagne sur le très populaire circuit de Silverstone.

Crédit photo en une : motogp.com

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire