Moto GP

MotoGP : Fabio Quartararo s’impose à Assen

Fabio Quartararo est de nouveau vainqueur en MotoGP ! Pour la quatrième fois de la saison, le jeune pilote français a vaincu la totalité de ses adversaires pour conforter son avance au classement général.

Quadruplé pour El Diablo ! 

Si son coéquipier Maverick Viñales a dominé les débats du vendredi et du samedi, la journée de dimanche fut bien différente. Parti de la seconde place, le pilote officiel Yamaha s’est directement installé en tête des opérations. Il a néanmoins été chahuté par Francesco Bagnaia qui l’a dépassé avant même la fin du premier tour. Fabio Quartararo était plus rapide que lui sur certains secteurs, mais la différence des moteurs entre la Yamaha et la Ducati empêchait le pilote français de prendre l’avantage sur son rival. Il a dû attendre le cinquième tour avant de prendre les commandes de la course, et a ensuite pu se créer une avance assez large. Vainqueur en cavalier seul, El Diablo compte désormais 34 points d’avance sur son plus proche poursuivant, son compatriote Johann Zarco.

Viñales, de retour aux avant-postes ? 

Tout comme hier, ce fut une journée de fête pour l’écurie officielle Yamaha ! En plus du succès de Fabio Quartararo, Maverick Viñales a ravi son écurie grâce à sa performance. En terminant à la seconde place juste devant Joan Mir, il permet à son équipe d’obtenir son premier doublé de la saison. Et il peut ainsi remonter dans le classement, après de nombreux résultats bien en-dessous de ses espérances. L’ambiance n’était cependant pas excellente dans le parc fermé, le pilote espagnol étant visiblement frustré par ses récentes performances, et par les succès de son coéquipier, tandis qu’une folle rumeur l’envoie chez Aprilia dès la saison prochaine

Lutte intense au sein du peloton 

Si le classement des deux premiers s’est rapidement dessiné, il y a eu une belle bataille dans le peloton, tout d’abord pour obtenir la dernière place sur le podium. Pas moins de cinq pilotes ont été en passe de finir en troisième position mais c’est finalement le champion du monde en titre Joan Mir qui est parvenu à finir devant ses adversaires. Francesco Bagnaia aurait pu terminer sur le podium du Grand Prix des Pays-Bas, mais il a écopé d’une pénalité pour avoir dépassé les limites de la piste trop régulièrement. Il termine sixième de la course, derrière Johann Zarco et Miguel Oliveira. Son coéquipier Jack Miller est quant à lui parti à la faute. Takaaki Nakagami était lui aussi en passe d’obtenir un podium, le premier de sa carrière MotoGP. Malheureusement, le pilote japonais, alors qu’il était deuxième, a perdu d’un seul coup du terrain et s’est retrouvé à la neuvième position. Il a donc dû batailler avec Aleix Espargaró et Marc Márquez mais il n’a pas été en mesure de les battre. À noter que l’octuple champion du monde a gagné pas moins de treize positions par rapport à son placement sur la grille. Son coéquipier Pol Espargaró complète le top 10, tandis qu’Iker Lecuona et Valentino Rossi ont chuté. Jorge Martín n’a pas pu rallier l’arrivée, en raison d’un problème mécanique.

En catégorie Moto3, Dennis Foggia est parvenu à remporter sa seconde course cette saison. Il finit ainsi devant Sergio Garcia et Romano Fenati. Pedro Acosta, le leader du championnat, termine à la quatrième place. Dans la catégorie intermédiaire, Raúl Fernández s’est fait pardonner son erreur du Sachsenring, puisqu’il a remporté le Grand Prix. Son coéquipier Remy Gardner finit derrière lui, constituant un nouveau doublé pour l’écurie KTM. Augusto Fernandez complète le podium.

Les pilotes du MotoGP sont en vacances ! Ils reviendront dans six semaines, pour le Grand Prix de Styrie, au Red Bull Ring, qui a accueilli aujourd’hui la course de Formule 1.  

 

Crédit image en une : motogp.com

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire