Moto GP

MotoGP – Quartararo en maître au Mugello

Lors d’un weekend MotoGP chargé en émotions en raison de la perte de Jason Dupasquier, Fabio Quartararo a réussi à décrocher sa troisième victoire cette saison.

Intouchable Quartararo 

Parti de la pole position obtenue hier, El Diablo s’est tout de suite installé en tête de la course. Chahuté puis dépassé par son concurrent au championnat Francesco Bagnaia, ainsi que par Johann Zarco, le pilote Yamaha ne s’est pas précipité et s’est contenté de rester derrière ses adversaires. Francesco Bagnaia, alors en tête, n’a pas pu résister à la pression et a chuté, dès le second tour, concédant ainsi de nombreux points au classement du championnat. Le pilote niçois Fabio Quartararo a attendu le tour suivant avant de s’attaquer à son compatriote et de reprendre la tête des opérations, qu’il ne lâchera jamais lors de ce Grand Prix. Il marque ainsi 25 points très importants au championnat du monde, portant son avance à 24 points sur Johann Zarco.

Ducati moins efficace que prévu 

À la surprise générale, il n’y a pas eu de Ducati sur le podium. Pourtant favorites à domicile, aucune des machines italiennes n’a été en mesure de se placer dans les trois premières positions. Comme dit précédemment, Francesco Bagnaia a chuté et n’a ainsi pas pu terminer la course. Son coéquipier Jack Miller, vainqueur des deux précédents Grands Prix, n’a jamais été en mesure de se battre aux avant-postes, et termine ainsi la course à la cinquième position. Le pilote Ducati Pramac, Johann Zarco, a en revanche été deuxième de longues minutes, mais a dû céder sa place à Miguel Oliveira puis à Joan Mir en fin de course. Cette quatrième position lui permet tout de même de rester un concurrent très sérieux au titre, étant donc le dauphin actuel du leader du championnat.

Un podium surprenant 

Mais ce sont en effet Miguel Oliveira et Joan Mir qui se sont adjugés les deuxième et troisième place de ce Grand Prix d’Italie. Le pilote KTM, pourtant en difficulté depuis le début de la saison, a réussi une course très appliquée, restant aux trousses de Johann Zarco durant une longue partie du Grand Prix, avant de s’attaquer au pilote français dans les huit derniers tours. Joan Mir a en revanche eu plus de fil à retordre que le pilote portugais : le champion du monde MotoGP en titre n’a en effet cessé de se battre tout au long de la course. Il a en effet dû affronter Jack Miller ainsi que Álex Rins pendant une majeure partie de la course. Bloqué un certain temps par l’officiel Ducati, les deux pilotes Suzuki sont parvenus à le dépasser durant le huitième tour. Ils se sont ensuite livrés à une belle bataille entre coéquipier à la faveur de Joan Mir. Álex Rins est longtemps resté derrière lui, mais a été victime d’une chute en fin de course, la quatrième d’affilée cette saison.

De nombreux déboires pour les pilotes 

Il s’agissait en effet d’une course compliquée pour les pilotes du plateau, avec cinq chutes. Avant même le début du Grand Prix, le pilote Avintia Enea Bastianini a perdu le contrôle de sa machine lors du tour de chauffe, en percutant la machine de Johann Zarco. Le pilote italien n’a ainsi pas pu prendre part à la course. Puis c’est Marc Márquez qui est allé à la faute, quelques secondes avant la chute de Francesco Bagnaia. En difficulté depuis le début du weekend, le pilote espagnol a percuté Brad Binder est a chuté, gênant Franco Morbidelli au passage. Ce dernier ne termine la course qu’à la seizième position, tandis que son coéquipier Valentino Rossi effectue sa meilleure prestation de la saison avec une dixième place. Takaaki Nakagami a lui aussi chuté à quatre tours de la fin de ce Grand Prix.

Dennis Foggia a remporté la deuxième course de sa carrière Moto3 ce matin, s’imposant devant Jaume Masiá et Gabriel Rodrigo. En Moto2, c’est Remy Gardner qui a battu son coéquipier Raúl Fernández en toute fin de course, inscrivants tous deux un doublé pour l’écurie Red Bull, devant Marco Bezzecchi.

Les pilotes du plateau MotoGP en ont ainsi terminé avec ce weekend ô combien difficile. Ils auront rendez-vous la semaine prochaine, à Barcelone, pour le Grand Prix de Catalogne.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire