ATP

Nadal, Thiem : une saison qui commence déjà très mal

Rafael Nadal a déclaré ce lundi qu'il avait été testé positif au Covid-19, seulement quelques jours après son retour à la compétition à l'exhibition d'Abu Dhabi. Une petite tuile pour le Majorquain qui risque de voir sa préparation australienne prendre du retard avant l'Open d'Australie. Dominic Thiem, quant à lui, a été contraint de renoncer à l'ATP Cup et à l'ATP 250 Sydney qui auront lieu début janvier. Sa participation au majeur australien (17-30 janvier) est encore incertaine.

Coup d'arrêt pour Nadal, testé positif

La saison aurait pu commencer d'une bien meilleure façon pour Rafael Nadal. Ce lundi, l'actuel 6e joueur au classement ATP a annoncé sur son compte Twitter qu'il avait été testé positif au Covid-19 lors de son retour en Espagne, depuis Abu Dhabi. “Bonjour à tous. Je voulais vous annoncer qu'à mon retour du tournoi d'Abu Dhabi, j'ai été testé positif au COVID via le test PCR qui a été effectué à mon arrivée en Espagne. Au Koweït comme à Abu Dhabi, nous avons effectué des contrôles tous les deux jours et tous ont été négatifs, le dernier ayant eu lieu le vendredi et les résultats le samedi. Je suis maintenant confiné à la maison. En conséquence de la situation, je dois avoir une flexibilité totale avec mon emploi du temps. J'analyserai mes options en fonction de mon évolution”.

D'après Marca, son départ pour Melbourne était acté au 29 décembre. Un voyage sûrement retardé si le gaucher de 35 ans ne récupère pas à temps. A voir s'il disputera l'ATP 250 de Melbourne (4-9 janvier).

Nadal, un physique encore trop juste avant l'Open d'Australie ?

L'homme le plus titré de l'histoire à Roland-Garros (treize titres) effectuait son grand retour à la compétition ces derniers jours à Abu Dhabi. Lors du Mubadala World Tennis Championship, Rafael Nadal a pu être revu en public sur un court. Une première sur les quatre derniers mois. Depuis le Grand Chelem Porte d'Auteuil il n'avait disputé que deux rencontres. C'était à Washington, lors de la tournée américaine, début août. Les automatismes et le plaisir de pouvoir rejouer sont réapparus, mais pas les résultats. Ayant joué deux matchs face à Andy Murray et Denis Shapovalov, le Majorquain s'est incliné à deux reprises et n'a marqué qu'un seul petit set.

Mais le joueur espagnol n'a pas rassuré tout son monde, surtout dans ses déclarations (avant d'être testé positif). “L'idée est d'y aller et de faire de mon mieux en Australie. Je ne peux rien garantir. Je dois parler avec mon équipe. Il faut voir comment mon corps réagit et ensuite viendra le temps de prendre des décisions. La situation est difficile, mais j'accepte cela”. On le rappelle, une blessure au pied l'avait privé de Wimbledon, des Jeux Olympiques de Tokyo et de l'US Open. La dernière fois que Rafael Nadal avait fait l'impasse sur deux tournois du Grand Chelem à la suite, c'était en 2013. Peu commun.

Thiem, malade et un début de saison (encore) repoussé 

L'Autrichien fut sûrement le plus grand mystère de la saison dernière. Absent de nombreux mois, il a enchaîné les blessures et une légère dépression. Comme Rafael Nadal, le double finaliste à Roland-Garros aurait dû effectuer son retour lors de l'exhibition d'Abu Dhabi…retour qui n'a pas eu lieu. Ayant attrapé un coup de froid, le vainqueur de l'US Open en 2020 n'a pris aucun risque. De ce fait, il a décidé de déclarer forfait à Abu Dhabi. C'est ce qu'il a annoncé via son compte Twitter ce dimanche.

“Après avoir parlé avec mon équipe, nous avons décidé de rentrer en Autriche alors que nous aurions dû prendre un vol direct pour l'Australie. J'avais hâte de faire mon retour à la compétition à Abu Dhabi, mais je sens que je ne suis pas encore prêt à concourir au plus haut niveau. Je suis tombé malade (testé au Covid-19 négatif) et n'ai pu m'entraîner au cours de la dernière semaine. Donc, je ne serais pas dans les conditions physiques idéales pour disputer l'ATP Cup, (1-9 janvier), et l'ATP 250 de Sydney, (10-16 janvier). Je ne veux pas prendre de risques afin de ne pas rechuter derrière. Mon envie est toujours de jouer l'Open d'Australie mais nous allons prendre une décision finale sur ma participation d'ici fin décembre”. Un forfait au Grand Chelem australien serait tout sauf un cadeau de Noël pour Dominic Thiem.

Les vieux démons de 2021 de retour 

Sa dernière saison fut catastrophique à tous les niveaux, physiquement, mentalement, sportivement. Une année sombre à oublier pour Dominic Thiem. Mais comment ne pas y penser suite à ces nouveaux forfaits en 2022 ? Fragilisé mentalement après son sacre à l'US Open en 2020, l'Autrichien avait avoué qu'il avait atteint ce but ultime qui lui avait retiré un peu d'envie. “J'ai poursuivi un rêve pendant 15 ans. Quand j'ai atteint cet objectif, beaucoup de choses se sont effondrées. Je me sens vidé. Je suis tombé dans un trou”. Physiquement, il a traîné plusieurs blessures dont une au poignet qui l'a éloigné des courts pendant des mois. Dominic Thiem avait dû stoppé sa saison en juin à Majorque après un ultime abandon. Il n'a même pas pu s'aligner à l'US Open, là où il avait un titre à remettre en jeu. L'actuel 15e joueur à l'ATP manquera t-il un troisième tournoi du Grand Chelem consécutif ?

 

Crédits photo : rolandgarros.com

Dernières publications

En haut