ATP

Nadal, Wawrinka, Paire, Fils…. Qui sera présent sur le BNP Paribas Primrose Bordeaux 2024 ?

Ce mardi 23 avril, les organisateurs du tournoi BNP Paribas Primrose Bordeaux 2024 ont donné une conférence de presse pour notamment révéler la liste des joueurs présents. Après une édition 2023 réussie, l'ATP Challenger 175 va retrouver des joueurs de prestige.

Deux semaines avant Roland Garros, les différents acteurs du Grand Chelem sur terre battu auront l'occasion de se tester du côté de la Villa Primrose à Bordeaux pour le BNP Paribas Primrose. Cette 15ᵉ édition a de nouveau présenté un plateau relevé. Certaines interrogations subsistent encore, notamment sur les 2 wild-cards à accorder.

Jean-Baptiste Perlant : “Rafael Nadal c'est un rêve”

On m'a posé la question au moins 450 fois, avoue Jean-Baptiste Perlant, directeur du tournoi Primrose en rigolant au sujet de la venue ou non de Rafael Nadal. L'Espagnol qui cherche à retrouver du rythme sera cette semaine du côté du Masters 1000 de Madrid. Le Majorquin devrait, dans sa préparation pour Roland Garros participer au Masters 1000 de Rome début mai. Pour sa venue à Primrose le tout semble compliqué pour l'Espagnol qui n'a plus disputé d'ATP Challenger depuis des années. Mais Jean-Baptiste Perlant garde espoir.

“Rafael Nadal ne sait même pas s'il jouera la semaine d’après (dû à sa condition physique). Oui, il a le profil pour avoir une Wild-card et sous réserve qu’il ne passe pas les 3 premiers tours de Rome, beaucoup de choses peuvent changer. Mais je ne maitrise pas tout, on peut rêver, mais pas trop non plus. ça fait plus de 20 ans qu'il n'a pas joué de Challenger. L'an passé, j'avais échangé avec son agent pour la faire venir qui m'avait confié qu'il n'était pas intéressé. Cette année s'il sort tôt à Rome je renouvellerai ma demande.”

Monfils et Benoit Paire pour l'instant absent

Autre question de cette conférence de presse, les non-présences de Gaël Monfils et Benoit Paire. Pour le premier, Jean-Baptiste Perlant comprend que ce dernier ne s'aligne pas sur le tournoi.

“Gaël Monfils, j'ai essayé, il a renforcé son programme sur terre battue. Après, il est remonté 40ᵉ mondial. Et forcément un ATP 175 distribue moins de points. Mais ils ont également besoin de semaine de repos avant Roland. Mais comme Nadal, s'il perd tôt à Rome et qu'il veut jouer, il est le bienvenu.”

Concernant Benoît Paire les organisateurs réfléchissent encore. Le Français a demandé la Wild-Card. “Il aimerait jouer le tournoi,” confie le directeur.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut