Natation

Natation : les ambitions fortes de Léon Marchand avant les championnats de France

Les championnats de France de natation débutent ce dimanche 16 juin. Jusqu'au 21 juin, Chartres sera très observé notamment pour suivre les performances de Léon Marchand. Le nageur français vient avec des ambitions de record.

Léon Marchand a les Jeux Olympiques de Paris 2024 en ligne de mire. Mais avant, le nageur français fait une halte par Chartres pour disputer les championnats de France du 16 au 21 juin.

“Je vais essayer de m'écouter ce jour-là. Pour le 200 pap, il n'y aura pas de souci. Pour le 200 brasse, on va voir comment mon corps réagit, comment je me sens physiquement et mentalement. Je pense qu'une heure (de pause) c'est assez. J'ai fait des répétitions bien plus dures sur le circuit universitaire. Je vais pouvoir m'évaluer. Mais je me laisserai du temps avant de choisir entre faire les deux ou une seule (aux JO). Ce sera un bon indicatif,” explique le Français dans un échange avec le journal l'Équipe.

Léon Marchand : Là, j'ai changé d'objectifs

Toujours pour le quotidien français, le nageur tricolore vise toujours plus haut. La participation aux Jeux Olympiques de Paris en 2024 et une chose, le résultat en est une autre.

Participer aux Jeux était un rêve. Là, j'ai changé d'objectifs. Pour moi, c'est une étape. Mais je respecte le fait qu'ils sont très importants pour les autres. Il faut faire des temps et c'est plus stressant. Il y a un enjeu. Et ça, j'adore ! Dès qu'il y a de l'enjeu, ça me permet de nager plus vite, explique-t-il dans un premier temps avant de poursuivre.

“J'ai envie de me qualifier, et j'aimerais bien avoir des temps qui me permettent d'être bien placé à Paris. C'est toujours mieux d'être ligne 4 qu'à la 1 pour avoir une meilleure vision en série, le matin. Je voudrais faire des bons temps parce que cette année, je ne suis pas encore classé mondialement. J'ai des chronos dans la tête,” conclut-il.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut