Football

National (J32) : Sète s’impose face à Orléans et valide son maintien

En ce 1er mai, certains s’attendent à recevoir du muguet, d’autres préféreraient 3 points. Ce soir, le FC Sète a choisi d’offrir la deuxième option à ses supporters en s’imposant face à l’US Orléans, prétendant sérieux à l’accession en Ligue 2. Par la même occasion, le Football Club valide officiellement son maintien en National. Retour sur une très belle soirée sur l’île singulière.

Sète fait le jeu sans réussir le dernier geste

C’est assez rare pour le souligner. Dans son antre du Louis-Michel, Sète est malmené d’entrée de jeu. Pappalardo se met en évidence dès la 6e minute de jeu avec une parade sensationnelle. Cet avertissement a le mérite de réveiller ses coéquipiers. En effet, plus les minutes filent et plus Sète donne le tempo du match. Les joueurs de Nicolas Guibal essayent de passer par les côtés mais le bloc jaune est solide et ne s’effrite pas si facilement. À l’heure de jeu, Camara et Ferhaoui combinent bien dans la surface sans parvenir à conclure. La première période se termine avec une seule occasion franche, celle des visiteurs en tout début de match.

La lutte est âpre entre Sète et Orléans en première période © Giani Moreno

La lutte est âpre entre Sète et Orléans en première période © Giani Moreno

Un coup du sort pour la passe de trois

Au retour des vestiaires, Sète continue à mettre le pied sur le ballon et trouve de plus en plus de brèches dans l’arrière-garde adverse. Mané saute plus haut que tout le monde sur un coup-franc mais ne parvient pas à cadrer sa tête (57e). Dix minutes plus tard, la main d’un défenseur d’Orléans permet à Sète d’obtenir un penalty. C’est Oumar Camara qui s’occupe de la transformation et qui donne l’avantage aux Vert et Blanc. Les Orléanais, déjà défaits en semaine face à Villefranche, se font une nouvelle fois punir sur une erreur de concentration. En effet, un corner joué à deux par les Sétois est à l’origine de l’action qui amène le pénalty. Les visiteurs se désolidarisent au fil des minutes et les locaux en profitent pour essayer de faire le break en contre. Malgré plusieurs situations chaudes, Souda et Baana Jaba ne parviennent pas à doubler la mise. Orléans se montre dangereux à la 84e minute mais Pappalardo veille au grain, et ce jusqu’à la fin du match.

Baana Jaba, Diarra, Camara, Solvet et Ferhaoui célèbrent l'ouverture du score © Giani Moreno

Baana Jaba, Diarra, Camara, Solvet et Ferhaoui célèbrent l’ouverture du score © Giani Moreno

C’était tout naturellement l’objectif du promu sétois pour cette saison et c’est chose faite. Le FC Sète 34, plus petit budget du National, est officiellement maintenu. Il reste 2 matchs aux joueurs du président Gambetti afin de faire plaisir aux supporters en finissant le plus haut possible au classement de ce championnat si atypique.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire