Football

National (J5) : le FC Sète triomphe face à Créteil et repart de l’avant

Malheur au vaincu dans cette rencontre du bas de tableau avec deux formations totalisant 3 points en 4 matchs avant l'échéance de ce vendredi. Ce cinquième match s'annonçait donc déterminant pour la suite des événements. Au final, ce sont les Sétois qui se sont imposé sur le score de 3 buts à 1. Retour sur cette victoire qui sonne comme un grand ouf de soulagement.

Une belle entame mais sans réussite

Ce sont les Cristoliens qui lancent les hostilités avec une frappe lointaine de Chergui fuyant le cadre (5e). La réaction sétoise sur coup-franc n'est guère plus dangereuse (18e). Pourtant biens dans le match, les Sétois se font surprendre sur coup de pied arrêté avec un but de Dabo qui s'est fait astucieusement oublier au second poteau (20e). Les hommes de Nicolas Guibal ne se laissent pas abattre. Sur un amour de ballon d'Hakkar, Koffi réalise un enchaînement de grande classe mais trouve Riffi Mandanda, le frère de Steve (25e). Deux minutes plus tard, suite à un centre-tir de Konaté, Hakkar rate une énorme occasion et envoie le cuir au dessus des cages de Créteil. Les hommes de Da Costa sont acculés dans leur moitié de terrain, mais parviennent à mener à la mi-temps.

Patrick Koffi, une première très encourageante pour le joueur prêté par la Fiorentina

Patrick Koffi, une première très encourageante pour le joueur prêté par la Fiorentina © Giani Moreno

Un FC Sète à réaction renverse le match

Au retour des vestiaires, Sète est aussi conquérant que lors de la fin du premier acte. Parfaitement servi par Phliponeau, Hakkar vient égaliser d'une tête rageuse (52e). La suite des événements tourne en faveur des Vert et Blanc qui voient leurs adversaires réduits à 10 suite à deux cartons jaunes reçus à quelques minutes d'intervalle par Yamadou Fofana. Les minutes passent et les Sétois ne cessent d'asseoir leur domination sur la partie qui se concrétise à la 72e minute par un coup franc en pleine lucarne de Phliponeau, le joueur prêté par l'OM.

Devant au score et avec l'avantage numérique, Sète continue son assaut dans le camp des Béliers. Alan Dzabana est tout proche de venir sceller le sort du match mais il butte sur Mandanda (82e). Ce n'est que partie remise car il trompe le portier adverse cinq minutes plus tard pour venir inscrire son premier but sous les couleurs verte et blanche (87e). Sète s'impose 3 buts à 1 et quitte la zone rouge.

Sète commence de la meilleure des manières son mois de septembre. La semaine prochaine, le Football Club sera opposé à la Berrichonne de Châteauroux (10/09) avant de recevoir coup sur coup le Stade briochin (17/09) et Bourg-en-Bresse (24/09).

Image en une : Giani Moreno

Dernières publications

En haut