Football

National (J6) : le FC Sète n’y arrive pas hors de ses bases

Le FC Sète, en énorme difficulté à l’extérieur, n’aura pas réussi à inverser la donne sur la pelouse de Châteauroux. Les coéquipiers de Nolan Roux se sont imposés grâce à un exploit personnel de Thomas Robinet, recrue de l’intersaison. Retour sur le troisième déplacement consécutif où Sète revient sans le moindre point.

Le FC Sète tient tête à la Berri jusqu’à la pause

La première action est signée des Castelroussins par François Mendy qui joue sans complexe pour sa première titularisation. Sa tentative termine dans le petit filet de Vincent Pappalardo (2e). La réponse sétoise est signée Alan Dzabana des 35 m, sans succès. Les locaux tentent de frapper fort avec Kevin Fortuné qui manque une occasion similaire à celle qu’il avait convertie face à Créteil (10e). Après avoir fait le dos rond pendant les 20 premières minutes, Sète sort de son camp et Dzabana s’essaye encore une fois mais manque le cadre.

Le Football Club a appris de ses erreurs sur la pelouse du Mans, semble moins entreprenant et d’avantage décidé à évoluer en contre. Avant la demi-heure de jeu, un débordement côté droit trouve Nolan Roux dans la zone de vérité, mais l’ancien attaquant de l’ASSE bute sur le portier vert et blanc. Une chevauchée de Christian Koffi termine sur une frappe qui passe de peu au-dessus du but (35e). Le joueur prêté par la Fiorentina est encore en vue quelques secondes plus tard avec un service en retrait pour Mané, qui trouve Dzabana et le cuir termine dans les gants de Delecroix.

À l’approche de la pause, le FC Sète se fait une frayeur. Les défenseurs tergiversent et offrent involontairement une balle de but à l’adversaire mais Pappalardo veille au grain, comme à son habitude. Les Sétois rentrent aux vestiaires avec, potentiellement, le point du nul.

Phliponeau et les siens ont résisté jusqu’à la pause © Maxppp – Thierry Roulliaud

Tout ça pour ça…

Au retour des vestiaires, Robinet ouvre le score d’une magnifique frappe en pivot et réduit à néant les espoirs du FC Sète (48e). Le numéro 9 de Châteauroux semble apprécier jouer contre le FC Sète, lui qui avait inscrit un triplé sous les couleurs de Laval la saison dernière. Et comme dans ce cruel sport qu’est le foot, une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, le latéral gauche Nassim Ahmed est sorti sur blessure. Le Sétois Sandro Tremoulet le remplace dans le couloir gauche.

À l’heure de jeu, Pappalardo maintient les siens dans la partie face à un Thomas Robinet en grande forme. Le gardien récidive à deux reprises cinq minutes plus tard face à l’attaque de la Berri. Nicolas Guibal, sentant que les lignes s’étirent du côté adverse, fait entrer du sang neuf avec Baouia et Arslan qui suppléent Koffi et Dzabana. Les dernières minutes sont à l’avantage du FC Sète qui lance ses dernières forces dans la bataille mais l’axe de la défense de Châteauroux résiste bien, et ce jusqu’au coup de sifflet final.

Les Sétois auront réussi à tenir 45 minutes face à une grosse écurie. Malheureusement, un exploit personnel de Robinet aura eu raison du FC Sète. Les Vert et Blanc concèdent leur quatrième défaite de la saison, la troisième à l’extérieur. Place désormais à deux réceptions consécutives (Stade briochin et Bourg-en-Bresse) pour équilibrer les comptes.

Crédit image en une : La Berrichonne de Châteauroux

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire