NBA

NBA Christmas Day : tour d’horizon des plus gros matchs de Noël

Comme chaque année, le Père Noël nous a gâté. Si les petits ont déjà déballé la plupart de leurs cadeaux, les grands fans de NBA devront attendre encore quatre ou cinq heures avant de commencer le marathon de Noël. À partir de 18h, heure française, et jusqu’au bout de la nuit, des matchs de NBA vont avoir lieu pour notre plus grand plaisir. Au programme : du Zion, un duel de double-MVP, le premier match de Kyrie face à son ancienne franchise et bien d’autres choses encore !

Zion, vive le spectacle

Grande attraction de la NBA d’aujourd’hui, le numéro 1 de la précédente Draft est aujourd’hui complètement remis de sa blessure de l’année passée. Aux côtés d’un Brandon Ingram en pleine explosion, les Pelicans reviennent un peu plus sur le devant de la scène. Lors de leur premier match, ils se sont même payés le luxe d’accrocher à leur tableau de chasse les Raptors, champions NBA 2019. De l’autre côté de la peinture, un Miami Heat revanchard va les recevoir comme il se doit. Butler et Adebayo se sont notamment ratés à Orlando, et doivent immédiatement corriger le tir. Nul doute que Jimmy voudra prouver au monde que, même à Noël, le Heat n’est pas champion de la Conférence Est pour rien.

Second match de Noël, débutant à 8h30 heure française, l’alléchant Warriors @ Bucks en émerveillera plus d’un. Sans la blessure de Thompson, cela aurait assurément eu l’air de bataille au sommet avant l’heure. Malheureusement pour les fans de Golden State, à Thompson s’ajoute le forfait probable de Green. L’équipe, grandement déséquilibrée sans son ailier-fort, devrait s’en remettre à l’adresse de Curry et le talent inné de Wiseman. Pas vraiment en verve lors de la nuit d’ouverture, le double-MVP devra faire mieux que face aux Nets (33,3% aux tirs). Du côté des Bucks, c’est également sur une défaite que s’est soldé leur premier match, face aux C’s. Défaite étriquée (121-122), avec un Giannis qui craque au pire des moments. Sa ligne de statistiques (35 points, 13 rebonds) est évidemment bonne, mais pas suffisante pour terrasser des Celtics décidément très costauds.

Gros match à l’Est

Nets @ Boston, c’est peut-être la plus grosse affiche de cette soirée de Noël, ou en tout cas la plus disputée probablement. D’un côté, des C’s en grande forme, emmenés par leur paire de jeunes talents : Tatum et Brown. De l’autre, deux All-Stars affirmés et déjà bagués : Durant et Irving. Ce dernier fera son premier retour au TD Garden, ayant loupé les deux matchs face à son ancienne franchise l’année dernière à cause de blessure. Nous l’avons vu contre les Warriors ou même en pré-saison, lorsque les deux stars sont en forme, cela fait très (très) mal. Contre Curry & co, Irving et Durant ont totalisé 48 points, assurant un gros blowout de leur équipe (99-125).

Boston est prévenu, ce n’est pas leur victoire face à des Bucks en manque de confiance qui suffira pour affronter l’équipe la plus sous-estimée (?) en début d’année. Annoncé par les pronostiqueurs comme le 5e ou 6e spot à l’Est, il faudrait peut-être revoir ce jugement. Le Christmas Game de ce soir peut déjà donner quelques informations (et conclusions hâtives).

Bouquet final à l’Ouest

Les deux franchises de Los Angeles, qui se sont affrontées lors de la nuit d’ouverture (pour une victoire des Clippers) jouent encore ce soir. Les Lakers vont recevoir les Mavericks de Doncic, qui se sont inclinés le 23 Décembre contre les Suns, équipe à surveiller à l’Ouest. Nul doute que Dallas voudra corriger le tir, tout comme leur adversaire du soir. Massacrés par Paul George et Kawhi Leonard, AD et LBJ étaient peut-être perturbés après avoir lesté leur main d’une bague de champion NBA. Lors d’une cérémonie émouvante, l’esprit de Black Mamba régnait. Les deux superstars et toute leur équipe ont enfin reçu la récompense qui leur était due après leur triomphe en Finales NBA il y a peu, face au Heat de Miami. Mission rachat donc face à Dallas.

Du côté des Clippers, vainqueurs il y a trois jours des Lakers avec la manière, il faudra cette fois-ci se déplacer sur le terrain des Nuggets, perdants il y a deux jours. En prolongations, Jokic s’est fait déborder par la jeunesse et la fougue des Kings de Sacramento. Pourtant, le pivot All-Star s’était employé. Auteur d’un gros triple-double (29 points, 15 rebonds, 14 assists), il avait bien porté son équipe vers une éventuelle victoire. Duel de gros poissons à l’Ouest, que ce soit au Staples Center ou à la Ball Arena de Denver.

Nous vous avion prévenu, vous allez être servis pour cette soirée de Noël. Pas de dîner ce soir, mais un vrai régal pour les yeux et les oreilles. La NBA est de retour, pour le plus grand plaisir de tous les fans. De 18h à 4h30 le lendemain et jusqu’au bout de la nuit, du basket sera à regarder sans modération. 

Crédits photo Une : Clutchpoints

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Aenean id Praesent mattis quis elementum