NBA

NBA : Critiqué, Rudy Gobert envoie un message à ses détracteurs

Décrié par de nombreux observateurs, Rudy Gobert a décidé de répondre de la meilleure des manières : en se montrant extrêmement actif dans la raquette, défensivement et offensivement. Une belle revanche pour le Français, dont les débuts en NBA n'ont pas toujours été simples.

NBA : Rudy Gobert, joueur le plus surcoté de la ligue ?

Rudy Gobert est bien établi en NBA. Très bien même. Le Français dispute sa 10ème saison dans la ligue américaine de basket. Elu à 3 reprises DPOY (2018, 2019 et 2021), Gobert reste malgré tout l'une des cibles préférées de nombreux fans de basket. Récemment, une statistique effrayante est même ressortie : selon un sondage Athletic, Rudy Gobert est considéré comme étant le joueur le plus surcoté de la ligue. Une donnée surprenante, quand on connait l'abatage défensif et l'impact qu'à le pivot français au sein du collectif des Wolves. Rudy Gobert est d'ailleurs en lice pour remporter une quatrième fois le titre de Defensive Player Of the Year. En cas de sacre, Gobzilla rejoindrait Dikembe Mutombo et Ben Wallace, recordmans du nombre de distinction DPOY (4). Pourtant, toutes ces récompenses individuelles n'empêchent pas Rudy Gobert d'être constamment critiqué. Dès son arrivée en NBA, le pivot français avait déjà été sous le feu des critiques. Drafté à une modeste 27ème place en 2013, le joueur des Timberwolves est désormais en train de prendre sa revanche et de faire taire l'ensemble de ses détracteurs. Après une saison régulière pleine (14 pts, 12,9 rebonds, 1,3 passes), Rudy Gobert a l'occasion de montrer qu'il est un des joueurs les plus importants d'une des meilleures équipes de la ligue. Ses premières sorties lors des Playoffs 2024 sont en train de donner raison au Français.

Playoffs 2024 : les Wolves de Rudy Gobert répondent présent !

Si les Wolves mènent 2-0 dans leur série face aux Suns, ils peuvent remercier Rudy Gobert. Le pivot de 2m16 a complètement dominé ses concurrents directs. Preuve à l'appuie, cette statistique impressionnante lors de la manche N°2 de ces Playoffs 2024. Auteur de 18 points, Gobert a scoré autant que Kevin Durant. Pire, Booker, Durant et Beal ont terminé avec une maladresse déconcertante, avec 3/12 sur la ligne des 3 points. Les Suns n'ont d'ailleurs pas dépassé les 100 unités sur les deux derniers matchs. Sa rencontre est d'ailleurs considérée comme l'un des meilleurs matchs de Playoffs qu'il ait jamais disputé. De bonne augure, les Wolves étant de sérieux candidats pour remporter le championnat si la bande à Anthony Edwards continue de performer. De son côté, Rudy Gobert va devoir continuer sur cette lancée. Et répondre à ses détracteurs de la meilleure des manières : sur le terrain. Avec une série bien entamée (2-0), Gobert et les Wolves sont en tout cas bien partis.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut