Basketball

NBA – Il y a 3 ans, Tony Snell …

Il y a 3 ans, dans la nuit du 24 Février 2017, Tony Snell a enregistré l’une des lignes de statistiques les plus hardcore de la NBA. Au cours de ses 28 minutes de jeu, il n’a pas réussi à ajouter une seule statistique positive. 

Au cours du match opposant les Bucks de Milwaukee au Jazz d’Utah, un joueur en particulier s’est distingué. Tony Snell, qui était alors un joueur du Wisconsin, s’est littéralement troué. Alors qu’on pensait les performances de Derek Fisher (en 2009) et de Joel Anthony (en 2011) inégalables, lui l’a fait. Un bon 0 point, 0 passe, 0 rebond, 0 steal, 0 block. Ajoutez donc à cela une faute et deux tirs ratés, et vous obtenez une des pires lignes de stats de l’histoire. 

Le match, évidemment plié par Utah 109 à 95, aura au moins le mérite de rentrer dans les annales du panier-ballon. Si Snell n’était pas particulièrement réputé pour apporter du scoring, ni des statistiques à son bilan, il avait tout de même le mérite de jouer en NBA, et avec les Bucks jusqu’en 2019. Désormais joueur des Pistons, il a complètement disparu des radars. Encore un joueur de basket oublié par la NBA. 

Ses deux acolytes de record, eux avaient fait encore pire. Le joueur des Lakers, Fisher, avait enregistré ce record en 34 minutes (et 5 tirs manqués). Anthony, alors au Heat, en avait mis 29, et avait commis 4 fautes et une perte de balle en prime, pour aucun shoot tenté… 



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
sed commodo dictum luctus Praesent libero nec eleifend in ipsum