NBA

NBA : Joël Embiid détruit le parcours des Celtics !

À l'aube de ce qui aurait pu être l'une des plus grosses gifles d'une finale NBA, tous les experts de basket s'enflammaient sur le niveau des Celtics et sur la dynastie à venir. Interrogé à ce sujet, Joël Embiid a totalement démenti cette hypothèse, rappelant le parcours « facile » de la franchise de Boston. 

On en connait un qui n'a toujours pas digéré la défaite. La star des Sixers, Joël Embiid n'a toujours pas accepté que son pire rival soit en finale de NBA. Le Pivot, MVP de la saison 2022 – 2023, a étalé toute sa haine contre ses principaux adversaires à l'Est : « Je ne peux pas les supporter, je déteste Boston » avant de décrédibiliser tout le parcours de l'équipe en Playoffs cette saison.

Joël Embiid ne considère pas les Celtics comme la meilleure équipe de l'Est

C'est l'équipe la plus controversée de la ligue. Après une saison et un bilan exceptionnel, les Celtics ont été critiqués pour leur niveau de jeu et surtout celui de leur star Jayson Tatum tout au long des Playoffs. D'ailleurs, beaucoup de spécialistes prévoyaient un retour à la réalité brutale pour les hommes de Joe Mazzulla contre les Mavs d'un duo Doncic-Irving littéralement en feu durant les séries à l'Ouest. Alors que peu de personne ne donnait cher de leurs peaux, les Celtics ont finalement étonné tout le monde en dominant facilement les 3 premiers matchs de cette finale et en menant 3 – 0. Un virage peu attendu qui, malgré la défaite hier soir, prouve que le niveau des Celtics est exceptionnel cette saison. Composés principalement de joueurs jeunes, en milieu de vingtaine, les Celtics peuvent d'ores et déjà se positionner en tant que grands favoris pour les prochaines saisons à venir. Une notion de « dynastie » apparaît alors, que Joël Embiid n'a pas pu supporter.

Interrogé durant l'avant match, Joël Embiid a immédiatement affirmé que ce scénario ne pourra pas se reproduire la saison prochaine. L'Américain de 30 ans a tenu à rappeler que de nombreux joueurs majeurs étaient absents des Playoffs à l'Est et que les Celtics ont donc bénéficié d'une voie royale jusqu'à la finale : ” L'intégralité de l'Est était blessée, moi inclus”. Le joueur fait notamment référence à Jimmy Butler, Donovan Mitchell, Tyrese Haliburton, Jalen Brunson et donc, Joël Embiid, comme grands absents pour contrer ce Run des Celtics. Une manière d'affirmer que la saison prochaine ne sera pas aussi simple et que les Celtics devront faire face à beaucoup plus d'adversité s'ils veulent être au sommet de la conférence Est encore une fois.

Né avec de l'ADN lyonnais et aussi avec la fierté de vivre l'une des plus grandes ères de l'équipe de France de football. À côté, c'est la NBA, le MMA, le cyclisme à moindre mesure et tous les sportifs français en général qui animent ma passion pour le sport au quotidien. Tellement hâte de couvrir les JO de Paris !

Dernières publications

En haut