Basketball

NBA : La liste des joueurs français participants aux Playoffs 2024

Enfin, la saison régulière est terminée ! Place aux Play-in et aux Playoffs. Cette saison, à l'Ouest comme à l'Est le niveau a été élevé et nos frenchies se sont démenés pour scorer, gagner du temps de jeu et faire éclore le potentiel qui était placé en eux. Avant de faire le bilan sur la saison, regardons de plus près quels sont les joueurs français encore en lice pour les phases finales de NBA 2024. 

Les grands absents des Playoffs NBA 2024

Ils étaient 14 en début de saison à représenter la France. 13 si on oublie le malheureux épisode “Embiid”. À la fin de la saison, le bilan est bien plus maigre. Certains joueurs n'ont pas répondu aux espoirs placés en eux et ont été envoyés en G-League alors que leurs équipes préformaient. D'autres ont vu leurs espoirs de Playoffs s'envoler après une saison en dents de scie.

Le principal absent de ces phases finales est aussi le plus grand espoir du basket français, Victor Wembanyama. Drafté par les Spurs en 1ʳᵉ position cette saison, Wemby sera absent des Playoffs NBA 2024. La franchise dirigée par Gregg Popovich semblait être le pied-à-terre parfait pour le pivot français. Si l'expérience du coach n'est plus à revoir et promettait l'association parfaite pour éclore le potentiel de Wembanyama, le niveau de l'équipe n'a pas suivi. Les Spurs terminent avant-derniers du championnat à l'Ouest avec un bien maigre bilan : 22 victoires pour 60 défaites. Les Play-offs restent un rêve bien éloigné pour le joueur français.

Autre grand absent de ces phases finales est l'expérimenté Evan Fournier. Pilier de l'équipe de France et présent en Playoffs la saison passée avec les Knicks, il paie la très mauvaise saison des Pistons. Après avoir vu son temps de jeu diminuer à New York durant la saison 2022-2023, il a été transféré cet été à Detroit dans le but de maintenir un temps de jeu important avant les JO 2024. Paris gagnant ? Pas vraiment : son équipe et lui n'ont même pas entrevu un espoir avec le pire bilan de la ligue à l'Est.

Les Français non-qualifiés : 

  • Victor Wembanyama – San Antonio Spurs : non qualifié
  • Evan Fournier – Detroit Pistons : non qualifié
  • Bilal Coulibaly – Washington Wizards : non qualifié
  • Rayan Rupert – Portland Trail Blazers : non qualifié
  • Sidy Cissoko – San Antonio Spurs : non qualifié
  • Moussa Diabaté – LA clippers : “2 Way Contracts” G-League
  • Ousmane Dieng – Oklahoma City Thunder : G-League
  • Olivier Sarr – Oklahoma City Thunder : G-League
  • Malcolm Cazalon – Westchester Knicks : G-League
  • Frank Ntilikina – Sans équipe
  • Kilian Hayes – Sans équipe après avoir été libéré de son contrat par les Pistons. 

Les Français en course pour le titre NBA

Heureusement, les supporters français peuvent compter sur deux doyens de la sélection : Nicolas Batum et Rudy Gobert. L'ailier de 35 ans qui évolue au Sixers de Philadelphie sort d'une bonne saison avec sa nouvelle équipe. Classée 7ᵉ synonyme de Play-in, tout n'est pas encore fait pour cette franchise qui paie sa fin de saison régulière. Ils affronteront le Miami Heat de Jimmy Butler pour une place en phase finale. Pas une très bonne nouvelle quand on se souvient de la capacité de cette équipe à élever son niveau dans la quête du titre NBA. Mais pas de panique, même en cas de défaite, ils auront une seconde chance de se qualifier en affrontant le vainqueur du match entre les Sacramento Kings et les Golden State Warriors. Batum a là encore de belles opportunités de montrer son talent et d'aider son équipe à franchir cette première épreuve.

Rudy Gobert et les Timberwolves de Minnesota réalisent collectivement une saison formidable, malgré une crise majeure en interne. 3ᵉ du classement, à une seule victoire des Nuggets et du Thunder d'OKC, ils ont assuré leurs places en Play-offs avec sérieux en enchainant de bons résultats. Rudy Gobert, membre important du 5 majeur de cette équipe, a encore démontré cette saison son envergure dans la raquette. Le pivot de 31 ans, impactant offensivement comme défensivement pour son équipe, a impressionné de sa régularité et de sa capacité à sortir de grands matchs à l'image de ses 25 points à 10/10 (records chez les Timberwolves) et ses 5 contres, réalisés contre les Hawks ce 13 avril. Les coachs le savent, sa verticalité empêche les joueurs adverses de rentrer dans la raquette et pousse les meneurs techniques à forcer des shoots à 3 pts. En cette fin de saison, il continue de démontrer son rôle de leader et sera très certainement l'un des joueurs à suivre durant ces Playoffs.

Cette saison, plus que jamais, promet son lot de surprises pour ces phases finales. À l'aube des JO 2024 de Paris, Rudy Gobert et Nicolas Batum entrent dans un sprint final décisif, avant de prendre le chemin de la sélection. De grandes échéances, mais pas le moment de flancher pour nos deux frenchies qui sont attendus par leur équipe respective. Pour Wemby, place au repos et focus d'ores et déjà sur les Jeux olympiques.

Né avec de l'ADN lyonnais et aussi avec la fierté de vivre l'une des plus grandes ères de l'équipe de France de football. À côté, c'est la NBA, le MMA, le cyclisme à moindre mesure et tous les sportifs français en général qui animent ma passion pour le sport au quotidien. Tellement hâte de couvrir les JO de Paris !

Dernières publications

En haut