NBA

NBA : La semaine des Frenchies

NBA

Comme chaque semaine, Wesport fait le point sur la semaine écoulée en NBA pour nos représentants Français, avec les satisfactions et les déceptions. Cette semaine, Killian Hayes est certainement le meilleur tricolore cette saison de notre contingent, lui qui va venir enflammer l’Accor Hotel Arena jeudi prochain ! Retour sur les performances de nos basketteurs Français outre-Atlantique dans la semaine des Frenchies !

La semaine des Français en NBA

Les Tops

Les semaines passent et se ressemblent pour Killian Hayes. Le meneur des Detroit Pistons est maintenant installé dans le cinq de départ et pallie avec succès l’absence de Cade Cunningham. Patron de l’attaque des Pistons, le jeune Français de 21 ans progresse sortie après sortie et son impact sur l’animation offensif grandit au fil des rencontres. Si cela n’empêche pas les défaites de son équipe, le développement est en cours pour Killian Hayes (12,3 pts, 2 rbds, 7,5 passes et 1,8 interceptions).

Doit mieux faire

Rudy Gobert souffle le chaud et le froid cette saison avec les Minnesota Timberwolves. Impactant les semaines précédentes, le pivot de l’équipe de France se cherche encore et a été plus en difficulté la semaine passée, avec pour conclure, une blessure à l’aine lors de la réception de son ancien coéquipier chez le Jazz, Donovan Mitchell. Le triple meilleur défenseur de l’année devra se reprendre sur le plan individuel (8,7 pts et 10 rbds), même si son équipe reste sur 6 victoires en 7 rencontres.

Économisé pendant quelques rencontres, Nicolas Batum est revenu dans la rotation des Los Angeles Clippers. Là pour fluidifier le jeu offensif, Batman fait ce qu’il sait faire, partager la balle et faire le travail de l’ombre, même si son adresse le fuit actuellement l’ancien Blazer (23,3% au tir). Son impact offensif (4,3 pts et 4,3 rbds) devra se faire plus présent à l’avenir même si les Clippers ont ce qu’il faut pour scorer.

Après un début de saison marqué par une blessure, Frank Ntilikina retrouve un vrai rôle au sein des Dallas Mavericks. Et il n’y a pas de secret, quand le meneur Français est un peu plus efficace offensivement, son temps de jeu grandit ! Avec plusieurs rencontres à plus de 20 minutes de temps de jeu (4,3 pts et 2 passes), l’ancien Strasbourgeois doit maintenant passer un cap dans l’agressivité offensive, et être plus sûr de lui, comme en équipe de France.

Les Flops

Avec le retour de blessure de RJ Barrett, Tom Thibodeau a relégué Evan Fournier au bout du banc. Résultat, une seule petite apparition la semaine dernière, pour un petit match (3 pts, 1 rebond et 2 passes). L’international Français attend de nouveau avec impatience un coup de fil d’une autre franchise pour voir sa carrière repartir.

Pour Théo Malédon, c’était une semaine à regarder ses coéquipiers jouer, malheureusement. Sortie de la rotation depuis le retour de Lamelo Ball, les semaines qui arrivent s’annoncent longues pour l’ancien du Thunder. À moins que les choses bougent d’ici le 9 février 2023, date limite des transferts en NBA.

Toujours blessé au poignet, Ousmane Dieng (Oklahoma City Thunder) ne rejouera pas avant la fin janvier. Moussa Diabaté (Los Angeles Clippers) n’a pas été dans l’effectif la semaine passée, étant envoyé en G-League pour obtenir du temps de jeu et faire ses gammes.

Les stats des joueurs Français en NBA

  • Rudy Gobert (Minnesota Timberwolves) : 13,6 pts, 11,8 rbds, 1,3 contres en 31,2 minutes
  • Evan Fournier (New York Knicks) : 6,7 pts, 2,1 rbds, 1,5 ast en 18,3 minutes
  • Nicolas Batum (Los Angeles Clippers) : 6,2 pts, 4,4 rbds, 1,4 ast en 21,9 minutes
  • Théo Malédon (Charlotte Hornets) : 5,5 pts, 2,4 rbds, 2,5 ast en 16,1 minutes
  • Killian Hayes (Detroit Pistons) : 10,0 pts, 2,8 rbds, 5,7 ast en 26,6 minutes
  • Ousmane Dieng (Oklahoma City Thunder) : 4,4 pts, 2,9 rbds, 1,4 ast en 15,7 minutes
  • Moussa Diabaté (Los Angeles Clippers) : 4,1 pts, 4,0 rbds en 11,3 minutes
  • Frank Ntilikina (Dallas Mavericks) : 2,9 pts, 1,5 rbds, 1,3 ast en 13,5 minutes.

 

Retrouvez toute l’actualité de la NBA sur notre site.


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut