Basketball

NBA Playoffs : Atlanta surprend, les Clippers aussi

NBA Playoffs

Un retour incroyable pour Atlanta et une victoire pour les Clippers même en l’absence de Kawhi Leonard, retour sur les résultats de la nuit dernière lors des NBA playoffs.

Les Sixers ont tout gâché

#4 Atlanta Hawks @ #1 Philadelphia Sixers : 109-106

Dominateurs et faisant la course en tête pendant toute la rencontre, les Sixers ont fini par tout perdre en fin de match, laissant Atlanta compléter un comeback qui a longtemps semblé impossible. Dès les premières minutes, la franchise de Pennsylvanie sort les muscles et prend le large grâce à une adresse au shoot parfaite (8/8 dans les premiers instants) et un Joël Embiid remonté. Dans le sillage du Camerounais, les Sixers concluent le premier quart-temps avec quatorze points d’avance et vont encore faire grossir cet avance avant la pause. Trae Young et John Collins tentent de maintenir Atlanta dans le match lorsque Embiid retourne sur le banc, mais les seconds couteaux des Sixers règlent la mire de loin pour faire grimper l’écart à plus de vingt points. Les Hawks sont parfaitement contenus par la défense adverse tandis que Joël Embiid se balade dans la raquette géorgienne (24 pts, 10 rbd en une mi-temps), et Philadelphia a pris le large à la pause (62-40).

Au retour des vestiaires, les choses ne s’arrangent par pour les Hawks. Malgré un Trae Young toujours plein de bonnes intentions, Philadelphie riposte, notamment par l’intermédiaire de Seth Curry (36 pts, 7 rb), et maintient Atlanta à plus de vingt-cinq longueurs. Les joueurs de Nate McMillan s’offrent un peu d’air avant le dernier quart-temps sur un run de 11-4, mais Philadelphie compte toujours dix-huit points d’avance. La messe semble dite pour les Hawks, mais Atlanta va faire une prouesse absolument inattendue.

Étonnamment maladroits en attaque et mal réglés en défense, les Sixers sont désunis dans les premières minutes de cette dernière reprise et encaissent un run de 7-0 qui ramène les Hawks à -11. Philadelphie se ressaisit après le retour de son pivot camerounais sur le parquet mais Atlanta tient le choc, profitant notamment de onze points consécutifs de Lou Williams en sortie de banc, et reste à hauteur avec seulement un chiffre de retard. Il reste un peu plus de trois minutes à jouer et Philadelphie va s’écrouler. Dans le sillage de l’inusable Trae Young (39 pts, 7 ast), Atlanta plante un 15-0 (!) dans le money time pour égaliser puis passer devant dans cette rencontre. Philadelphie est sonné et ne se relèvera pas de cette défaillance finale, laissant les Hawks rentrer en Géorgie avec l’opportunité de se qualifier pour les finales de conférence.

Paul George taille patron

#4 Los Angeles Clippers @ #1 Utah Jazz : 119-111

Même sans Kawhi Leonard, les Clippers ont réussi à s’imposer à Salt Lake City dans le Game 5 pour se rapprocher un peu plus de la première finale de conférence de leur histoire. En l’absence de sa star, Los Angeles trouve d’autres solutions dans les premières minutes et démarre par un 10-3. Les Californiens sont bien dans leur match dans le sillage du duo Paul George/Marcus Morris, mais butent sur un excellent Bojan Bogdanović qui maintient Utah dans la course. Mieux, dans le sillage du Croate (18 pts dans le QT1), le Jazz vire en tête après un quart-temps avec un petit point d’avance (37-36). Avec deux équipes très adroites en première mi-temps, les points s’accumulent et les runs s’enchaînent. À un 8-0 qui donnera dix points d’avance au Jazz, les Clippers répondent au train derrière un Paul George (37 pts, 16 rbd, 5 ast) clinique qui assume ses responsabilités. Utah vire en tête à la pause mais ne compte que cinq points d’avance (65-60).

Après le break, Los Angeles va repasser devant. Grâce à un 9-2 pour ouvrir le troisième quart-temps, les Clippers sont à nouveau à hauteur et vont poursuivre leurs efforts pour transformer ce run en 16-5, prenant ainsi sept points d’avance. Le Jazz s’accroche grâce au travail de Rudy Gobert dans la raquette mais ne parvient pas à répondre aux tirs primés californiens, affichant un douloureux 0/10 derrière l’arc dans cette reprise. Le duo George/Morris est toujours aussi capital pour les Clippers, qui sont devants avant le dernier quart-temps (92-83).

Dans une Vivin Smart Home Arena tendue, le jeu se ralentit et les fautes s’accumulent, créant un faux-rythme qui profite premièrement à Utah qui revient par deux fois à une possession (-3). Néanmoins, les Clippers tiennent bon et recreusent à chaque fois l’écart, par l’intermédiaire de Reggie Jackson ou de l’inusable Paul George. Ce dernier se montre ultra précieux dans la dernière ligne droite et maintient les siens à plus de deux possessions d’avance dans les ultimes instants. Utah tente un ultime retour avec Bojan Bogdanović mais il est trop tard : les Clippers s’imposent et pourront conclure au Staples Center dans deux jours.

Rendez-vous ce soir pour la suite des NBA playoffs avec le Game 6 entre Nets et Bucks dès 2h30, un match où Brooklyn aura l’occasion de se qualifier pour les finales de conférence.

Crédit image en une : Bill Streicher/USA TODAY Sports

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire