Basketball

NBA Playoffs : Jazz/Grizzlies, ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Jazz Grizzlies

Ultime affiche à se lancer dans ce premier tour des playoffs 2021, la série entre le Utah Jazz et les Memphis Grizzlies semble plus déséquilibrée que tous les autres duels qui débuteront ce week-end. Présentation d’une confrontation où les coéquipiers de Ja Morant tenteront de créer l’exploit.

Une machine et de jeunes vaillants

Le choc des extrêmes. La meilleure franchise de la Ligue face à une équipe miraculée. Si cette série entre le Jazz et les Grizzlies semble aussi déséquilibrée sur le papier, c’est en grande partie parce que Utah a dégagé une impression de surpuissance toute l’année. Cinquième de conférence l’an dernier, la franchise de Salt Lake City a largement dépassé les attentes cette saison. Dans le sillage d’un collectif parfaitement huilé, le Jazz a été irrésistible pendant la majorité de la saison, comme en attestent par exemple ces vingt matchs remportés entre le 8 janvier et le 17 février en vingt-et-une rencontres disputées ! Sur le podium de la Conférence Ouest pour la première fois depuis le siècle dernier, premier à l’Ouest vingt-trois ans après les Finales NBA atteintes par John Stockton, Karl Malone et cie et unique meilleur bilan de la Ligue pour la première fois de son histoire (premier ex-æquo avec les Bulls en 1997/1998, n.d.l.r), le Jazz sera attendu au tournant après une saison régulière inattendue et extraordinaire.

Face à eux, les Grizzlies font office de qualifiés surprises pour les playoffs. Si la logique a été respectée dans toutes les rencontres du play-in tournament, Memphis est la seule franchise à avoir déjoué les pronostics en faisant tomber les Warriors, huitièmes à l’Ouest, pour récupérer le dernier spot dans cette conférence. Alternant le chaud et le froid, les hommes de Taylor Jenkins se sont battus toute la saison pour rester dans la course aux playoffs ; une détermination qui a donc fini par payer. Sans Jaren Jackson Jr. pendant presque toute l'année, la franchise du Tennessee a pu compter sur le duo Ja Morant/Jonas Valančiūnas pour porter l’équipe, assurant un premier bilan positif depuis 2016/2017 et montrant que cette franchise a tout pour briller à l’avenir.

Memphis trop loin derrière ?

Si les Grizzlies peuvent déjà se satisfaire d’avoir conjuré le mauvais sort en sortant vivants du play-in tournament après l’échec de l’an dernier, ils devront s’employer pour faire vaciller le Jazz. Si Memphis possède une défense très solide, contenir les assauts du Jazz sera une tâche ardue. Tout d’abord, Taylor Jenkins et son staff devront trouver des solutions face à la pluie de 3 pts qui risque de s’abattre sur le Tennessee. Équipe qui tente et inscrit le plus de tirs primés en NBA cette saison, le Jazz peut faire venir la menace de presque partout, que ce soit via les titulaires ou les joueurs sortant du banc.

Pour Memphis, l’activité du supporting cast et les points produits par le banc seront scrutés de très près. En effet, lors de chacune des rencontres ayant opposées les deux franchises cette saison, Ja Morant s’est retrouvé trop esseulé ou n’a pas trouvé quelqu’un pour le suppléer lorsque sa production était en-dessous de ses standards. Pourtant productif, le banc des Grizzlies a connu deux trous d’air en trois matchs face au Jazz au cours de cet exercice avec des pics à seulement 24 et 13 points lors des rencontres en question. Face à une second unit qui compte Jordan Clarkson et Joe Ingles, deux finalistes pour le trophée de 6th man of the year, il faudra se montrer plus prolifique pour ne pas handicaper la franchise.

L’un des hommes clés de cette série s’appellera Rudy Gobert. Intraitable en défense, le Français est parmi les favoris pour récupérer un titre de défenseur de l’année qu’il n’avait pas obtenu l’an dernier. Face aux Grizzlies, son impact sera décisif. En effet, Memphis a inscrit 49.3 % de ses points dans la raquette et est parmi les franchises qui inscrivent et tentent le moins de 3 pts de la ligue. Si le pivot du Jazz réussit à réduire l’impact de Jonas Valančiūnas et consorts tout en limitant les pénétrations de Ja Morant, le Jazz prendrait une sérieuse option sur la victoire.

Notre pronostic

Sans trop de surprise, Utah partira assez largement favori dans cette série. Meilleur bilan de la ligue, le Jazz a également remporté les trois confrontations directes cette saison et reste sur six succès de rang face à Memphis. Pour le premier duel en playoffs entre les deux franchises de l'histoire, difficile de voir les hommes de Quin Snyder être mis en difficulté par de valeureux Grizzlies. Ja Morant voudra bien figurer pour la première apparition en playoffs de sa carrière, mais éviter un sweep qui leur pend au nez serait déjà un résultat satisfaisant. Prédiction : 4-1 Jazz

Aux antipodes du classement parmi les qualifiés pour les playoffs à l’Ouest, le Jazz et les Grizzlies pourraient tout de même proposer une série avec un niveau de jeu intéressant. Si Utah partira assez nettement favori, Memphis n’aura rien à perdre dans la peau de l’underdog et tentera de déjouer tous les pronostics. Rendez-vous ce dimanche à 3h30 pour le match 1 dans une Vivin Smart Home Arena qui comptera sur 13 000 supporters pour donner de la voix.

Crédit image en une : Louis Rousseau | We Sport


Louis Rousseau

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees et la solitude de RJ Barrett au Madison Square Garden.

Dernières publications

En haut