Basketball

NBA Playoffs : Nets et Mavs se détachent, les Lakers égalisent

NBA Playoffs

Nouvelle nuit de playoffs hier soir en NBA, avec Brooklyn et – étonnamment – Dallas qui prennent une option dans leurs séries tandis que les Suns n'ont pas réussi à faire le break face aux Lakers. Retour sur les résultats d'une nuit mouvementée.

Brooklyn marche encore sur les C's

#7 Boston Celtics @ #2 Brooklyn Nets : 108-130

Deux matchs et deux victoires pour les Nets qui étaient en démonstration au Barclays Center la nuit dernière. Sans trembler, les hommes de Steve Nash ont déroulé face à des Celtics sans réponse qui ont subi pendant toute la rencontre. Si Boston rentre bien dans son match, désireux de faire oublier un Match 1 mal négocié, la machine Brooklyn va très rapidement se mettre en marche. En l'espace de quelques instants, les Nets passent un 13-0 et s'envolent déjà. Les C's réagissent par l'intermédiaire d'Evan Fournier (16 pts) mais l'écart reste conséquent au moment de boucler les douze premières minutes de la rencontre (40-26).

Déjà dos au mur, les Celtics vont voir les Nets augmenter leur avance. Dans le sillage d'un James Harden scoreur et organisateur (20 pts, 5 rbd, 7 ast), Brooklyn s'amuse et prend vingt puis vingt-cinq points d'avance, condamnant déjà une franchise de Boston incapable de trouver des solutions face à la défense new-yorkaise qui monte peu à peu en intensité. À la pause, les Celtics sont largués (-24) et les choses ne vont pas s'arranger au retour des vestiaires. En effet, Kevin Durant (26 pts, 8 rbd, 5 ast, 4 blk) se balade tandis que le reste de l'équipe déroule, permettant à Brooklyn de dépasser la barre des trente points d'avance au cours du troisième quart-temps.

Si le résultat du match semble connu, Boston n'abdique pas et continue de lutter avec ses armes. Marcus Smart inscrit 19 points dans l'unique troisième quart-temps et l'écart diminue légèrement, sans toutefois inquiéter Brooklyn outre mesure. Les Nets contrôlent totalement la partie et peuvent même se permettre de reposer le duo Irving/Durant qui ne foulera pas le parquet lors de la dernière reprise, les dauphins de la Conférence Est étant assurés de remporter le match. Boston rentre donc dans le Massachussetts en ayant concédé deux défaites et en ayant potentiellement perdu Jayson Tatum, touché à l'œil : de mauvais augure avant un Match 3 déjà déterminant vendredi soir.

Les Lakers égalisent sur le fil

#7 Los Angeles Lakers @ #2 Phoenix Suns

Quand les stars vont tout va pour les Lakers. Dans une Phoenix Suns Arena électrique, Los Angeles a réussi à arracher l'égalisation au terme d'une rencontre tendue et indécise. Dès le début de match, les deux équipes se rendent coup pour coup, s'échangent les fautes et aucun panier facile n'est accordé par deux défenses qui jouent avec le cœur. Maladroit dans ces premières minutes, Phoenix laisse toutefois les Lakers prendre jusqu'à dix points d'avance dans ce premier quart-temps, eux qui dominent au rebond dans le sillage d'un Anthony Davis (34 pts, 10 rbd, 7 ast, 3 blk) en quête de rachat. Devin Booker (31 pts) s'emploiera pour ne pas laisser grossir cette avance, mais Los Angeles vire bien en tête après douze minutes de jeu.

Le deuxième quart-temps est tout aussi disputé, avec une défense des Lakers qui compense les difficultés offensives causées par la sortie de LeBron James pour rester devant au tableau d'affichage. Les Suns se donnent à l'image de Cameron Payne, très prolifique en sortie de banc (19 pts) et reviennent à une possession, mais Los Angeles peut compter sur Dennis Schröder (24 pts dont la moitié dans le QT2) et un Andre Drummond déjà en double-double pour reprendre le large. Si Phoenix réduira l'écart avant la pause (-6), les joueurs de Frank Vogel mettront un nouveau coup d'accélérateur au retour des vestiaires avec un run de 8-0 qui leur offre près de quinze points d'avance. L'écart semble se stabiliser malgré les efforts de Devin Booker ou encore Cameron Johnson, mais rien n'est encore joué avant d'entrer dans le dernier quart-temps (79-72).

Dans une salle survoltée, Phoenix va se servir de toute l'énergie du public pour galvaniser ses troupes et revenir à hauteur. Sans Chris Paul, diminué physiquement et sorti un peu plus tôt, d'autres joueurs comme Cameron Payne et Jae Crowder se mettent en évidence et permettent aux Suns d'égaliser et même de passer devant (88-86) à sept minutes de la fin du match ! Le suspens est totalement relancé, mais les stars des Lakers vont sortir le bleu de chauffe pour mettre leur franchise à l'abri. Grace à un Anthony Davis hyperactif et un LeBron James décisif, les Purple & Gold reprennent jusqu'à neuf points d'avance à deux minutes du terme. Phoenix butera alors sur la défense des Angelinos qui ne laissent plus rien passer et s'incline, remettant les compteurs à zéro avant d'aller en Californie. Dans un match loin d'être facile, les cadres des Lakers ont su répondre présent.

Les Clippers déjà dos au mur

#5 Dallas Mavericks @ #4 Los Angeles Clippers

Los Angeles avait l'avantage du terrain, mais les Clippers iront dans le Texas en ayant concédé deux défaites. Dans le sillage d'un excellent Luka Dončić (39 pts, 7 rbd, 7 ast), Dallas a à nouveau dicté sa loi face à une franchise californienne qui n'a jamais compté plus d'une possession d'avance. Dès l'entame de match, les Mavericks punissent la défense adverse et prennent les devants dans la rencontre. Los Angeles profite notamment de l'entrée en jeu de Nicolas Batum pour monter en intensité et se remettre dans le rythme, mais c'est finalement Kawhi Leonard qui permettra aux siens de recoller. Auteur de 18 points dans le premier quart-temps, The Klaw enchaîne les lancers francs et les tirs à mi-distance pour ramener les Clippers à -2 après douze minutes de jeu (35-33).

Dos à dos, les deux équipes se rendent alors coup pour coup. Excessivement adroits dans ce deuxième quart-temps (73 % au shoot), Clippers et Mavericks s'échangent les politesses et restent au coude à coude jusqu'à la pause. Kawhi Leonard – 30 points à la pause – porte Los Angeles sur son dos et permet à ses coéquipiers de passer en tête à la pause (73-71). Cependant, les choses vont vite changer au retour des vestiaires. En manque d'adresse, les Clippers ne peuvent pas répondre aux assauts de Luka Dončić et Tim Hardaway Jr. (28 pts) qui permettent aux Mavericks de se détacher. Dallas prend jusqu'à douze points d'avance et Los Angeles ne se donne un peu d'air que grâce à Reggie Jackson, auteur de deux 3 pts au meilleur moment. Néanmoins, les Clippers sont encore relégués à neuf longueurs avant le dernier quart-temps (101-92).

Sur leur lancée, les Mavs assoient un peu plus leur domination en faisant grimper l'écart à +14. Les Clippers résistent tant bien que mal mais Dallas conservent une dizaine de points d'avance, et il faut finalement que Kawhi Leonard et Terrance Mann s'emploient pour ramener Los Angeles à -4 à une minute du buzzer et relancer le suspens. Tim Hardaway Jr. éteint alors le Staples Center avec un nouveau tir primé, son sixième du match, et les Mavs n'ont plus qu'à assurer grâce aux lancers de Josh Richardson pour sécuriser un deuxième succès dans la série. Si les Clippers ont déclaré ne pas paniquer, il faudra absolument une réaction des joueurs de Tyronn Lue lors du Match 3.

Suite des playoffs NBA cette nuit avec trois nouvelles rencontres au programme. Philadelphie tentera de creuser l'écart  face à Washington en début de soirée tandis que les Knicks recevront pour la deuxième fois les Hawks au Madison Square Garden, avant que Utah ne tente de corriger le tir face à Memphis après la défaite concédée lors du Match 1. Rendez-vous dès 1h00 du matin pour le début des hostilités.

Crédit image en une : Smiley N. Pool/The Dallas Morning News

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début