Patinage artistique

Nebelhorn Trophy : les derniers quotas olympiques sont attribués

Nebelhorn Trophy

C’était un week-end primordial pour le monde du patinage. Le Nebelhorn Trophy, à Oberstdorf, a attribué les dernières places pour les Jeux olympiques. Entre joies et déceptions, tour d’horizon de cette première étape vers Pékin.

Adam Siao Him Fa médaillé d’argent

C’est sans conteste la bonne nouvelle côté français. Adam Siao Him Fa, 20 ans, a décroché une superbe 2e place chez les hommes. Avec deux programmes aboutis et détonants, un sur Star Wars et un autre sur un medley de Daft Punk, les quelques erreurs techniques ne l’ont pas empêché de monter sur le podium derrière un Vincent Zhou (USA) intouchable. Cette médaille est surtout synonyme de deuxième quota pour la France, mission on ne peut plus importante mais brillamment remplie pour le jeune homme.

Malheureusement, c’est la seule lueur d’éclaircie pour l’équipe de France. Coline Keriven et Noël-Antoine Pierre avaient la dure tâche d’essayer de remporter un des trois quotas mis en jeu dans la catégorie des couples. La marche a été logiquement trop haute pour eux, ils terminent 13e. Vraie déception cependant pour Léa Serna, qui est passée à côté de sa compétition et qui termine loin des six places qualificatives pour les JO (14e). Conséquence, la France ne sera pas dans l’épreuve par équipes : il faut en effet avoir des patineurs engagés dans trois catégories différentes pour être qualifié. La France aura deux hommes et un couple de danse à Pékin.

Les États-Unis font le job

Carton plein pour l’équipe américaine, venue chercher un troisième quota dans les catégories individuelles. Vincent Zhou et Alysa Liu ont tous les deux survolé la compétition (40 points d’avance pour le premier, 15 pour la deuxième). La Russie sera la seule nation ayant le maximum de quotas possible après la 3e place de Mark Kondratiuk. La belle histoire est peut-être celle des Espagnols Laura Barquero et Marco Zandron. Avec une médaille d’argent, ils obtiennent le premier quota olympique chez les couples de l’histoire de l’Espagne, performance historique pour ce pays qui n’est pas une grande nation du patinage.

Tous les spots olympiques

Hommes

3 quotas – Japon, États-Unis, Russie

2 quotas – Italie, Canada, France, Corée du Sud

1 quota – Chine, Géorgie, Suisse, Estonie, Biélorussie, Lettonie, République tchèque, Mexique, Ukraine, Suède, Israël, Azerbaïdjan, Australie

Femmes

3 quotas – Russie, Japon, États-Unis

2 quotas – Corée du Sud

1 quota – Belgique, Autriche, Azerbaïdjan, Canada, Estonie, Suède, Pays-Bas, Bulgarie, Allemagne, Géorgie, Chine, République tchèque, Grande-Bretagne, Finlande, Pologne, Biélorussie, Suisse, Ukraine, Australie

Couples

3 quotas – Russie

2 quotas – Chine, Canada, États-Unis, Italie

1 quota – Japon, Autriche, Allemagne, Hongrie, République tchèque, Espagne, Géorgie, Israël

Danse

3 quotas – Russie, États-Unis, Canada

2 quotas – /

1 quota – Italie, Grande-Bretagne, Espagne, Pologne, Chine, Lituanie, France, Allemagne, Japon, Ukraine, Finlande, Géorgie, Arménie, République tchèque

Le circuit international se donne maintenant rendez-vous au Finlandia Trophy (6 – 10 octobre), dernière compétition avant le début des Grands Prix. En France, on regardera du côté d’Épinal le week-end prochain pour les Masters, la compétition de rentrée de beaucoup de patineurs français.

Crédit photo Une : International Skating Union (ISU)

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire