New Japan Pro-Wrestling, une mine d’or du catch ?

0
(www.caq.fr
Ligue 1

A la moitié de l’année 2018, une majorité de fans de catch boudent la WWE, fautes de bookings logiques, un overpush d’un Big Dog ou un talent gâché par un booking atroce, bref, rien ne va plus à la WWE. Alors où regarder du catch de “bonne qualité” ? Direction le pays du Soleil-Levant pour la New Japan Pro-Wrestling !


Le Puroresu comme on l’appelle là-bas séduit de plus en plus de fans, pourquoi ?

Tout d’abord, New Japan n’a pas de weeklies, si vous voulez suivre la construction d’une feud, rendez-vous vers un « Road To », ces « Road To » sont des shows qui précédent un PPV comme Dominion par exemple, le show porte alors le nom de « Road To Dominion ».

Ensuite, vient le public. Le public nippon est bien différent du public américain, bruyant et parfois irrespectueux, les japonais, eux sont silencieux et applaudissent chacun des moves spectaculaires quel que soit le catcheur, mais une petite particularité de ce public : n’ayez pas le malheur de botcher une prise où vous aurez un public complètement hilare, attention à vous !

Et un aspect qui peut se discuter : il n’y pas vraiment de heels ou de faces à la New-Japan, prenons l’exemple de Minoru Suzuki, c’est une terreur dans le ring, quelqu’un de très sadique et qui n’hésite pas à tordre les membres de son adversaire et pourtant il est très apprécié du public, qui scande Kaze Ni Nare (le theme-song de Suzuki) à chacune de ses entrées…

Et n’oublions pas les Juniors, une incroyable division, qui nous offrent à chaque fois des matchs d’anthologie entre des Will Opresay, Marty Scurll, KUSHIDA ou Hiromu Takahashi, ces mecs-là sont surhumains. La division Junior est peut-être même meilleure que la division Heavyweight, une division vraiment époustouflante.


Mais surtout, une chose indiscustable chez New Japan, ils savent faire naître une star. Kazuchika Okada, 30 ans, en 6 ans il a accompli maintes records que des légendes comme Tatsumi Fujinami ou Shinya Hashimoto ont accompli en 10 ans, voir même 20 ans, son dernier exploit, avoir regné pendant 720 jours avec le titre IWGP, le titre suprème de la fédération. Il y a aussi Kenny Omega, le gaijin le plus over du Japon, un gaijin étant quelqu’un n’étant pas originaire du Japon, comme l’a été AJ Styles ou Karl Anderson, et qui est le principe même du Bullet Club, la faction la plus cool du moment. Ne pas oublier Hiroshi Tanahashi, l’Ace de la New Japan, recordman de règnes du titre IWGP, qui l’a remporté 7 fois, grand rival d’Okada qui nous ont offert des matchs épiques à Wrestle Kingdom VI, Wrestling Kingdom IX ou Wrestling Kingdom X. (Wrestling Kingdom est en sorte le WrestleMania de la New Japan, qui a lieu chaque 4 janvier). Et tant d’autres stars peuplent la NJPW, comme les Young Bucks, maîtres du Tag Team ou l’incroyable Tetsuya Naito, le mec le plus charismatique de la planète, il est tout simplement génial.

Regarder New Japan Pro-Wrestling ne sera pas une perte de temps, vous la regarderez dans son ère la plus excellente, New Japan étant en plein essort actuellement !

Et si vous en voulez encore plus, il y a la All Japan, la Dragon Gate, Pro Wrestling Noah et la DDT Pro Wrestling. Et si vous raffolez du catch féminin, la Stardom est faite pour vous !

Le catch au Japon, c’est loin d’être une blague, c’est un monde rempli de valeurs, de respect et peuplé de légendes, le Puroresu est une réelle mine d’or du catch.

Vivien D.



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here