Nitto ATP Finals : Cilic se relance, la paire Herbert/Mahut aussi !

0
Ligue 1

Vainqueur en trois manches de John Isner, Marin Cilic a remporté le deuxième match de sa carrière au Masters, le premier cette année. Cette victoire lui permet ainsi de croire encore au dernier carré. Idem pour la paire de double française composée de Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert.

 

Cilic coiffe Isner et qualifie Djokovic

C’était un affrontement de grands ce soir. John Isner (2m11) défiait Marin Cilic (1m98) pour ce qui s’annonçait être un match couperet. Le vainqueur se relancerait dans la course à la qualification, tandis que le vaincu hypothéquerait surement définitivement ses chances.

Le scénario du début de match est celui auquel on pouvait s’attendre. Deux joueurs impériaux sur leur engagement, ne concédant à eux deux qu’une seule balle de break dans les neuf premiers jeux. Les premières réelles occasions sont pour John Isner, qui s’octroie trois balles de set à 5-4 sur la mise en jeu du Croate ; sauvées en force par ce dernier. Comme c’est très souvent le cas lors des confrontations entre les deux hommes, cette première manche va donc se décider au tie-break. Et à ce jeu là, c’est Isner le plus fort ! L’Américain, bien plus solide que son adversaire, ne fait pas de détails et empoche logiquement ce 13ème jeu et ce premier set 7-6(7-2).

La deuxième manche repart sur les même bases. La première moitié du set accouche sur des jeux facilement remportés par les serveurs. C’est lors du 6ème jeu que Cilic, meilleur au retour que lors du premier set, se procure trois balles de break ; effacées par les coups de buttoir du géant américain. Cela ne sera cependant que partie remise puisqu’à 4-3 en sa faveur, le 7ème joueur mondial surgit pour breaker son adversaire à sa cinquième tentative, et conclure sur son engagement derrière. 6-3 Cilic : pour la première fois de la semaine, nous aurons le droit à un troisième acte entre les deux protagonistes !

Sur la continuité du set précédent, c’est Marin Cilic qui démarre le mieux cette manche décisive. Le Croate break d’entrée, profitant d’une double-faute adverse, mais Isner débreak dans la foulée. Sur une super amortie, le Croate se permet le luxe de reprendre immédiatement le service du 10ème joueur mondial. Il ne le lâchera plus. Le fin de la rencontre se résumera à un duel de gros serveurs. Victoire 6-7/6-3/6-4 de Marin Cilic, qui garde ainsi espoir pour la qualification. Par ailleurs, ce résultat envoie officiellement Novak Djokovic dans le dernier carré.


Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut à la relance

Défaits lors de leur première sortie face à la paire Marach/Pavic lundi, les deux Français se sont rassurés aujourd’hui en battant les ex-numéros un mondiaux Kubot/Melo, sur le score de 6-2/6-4.

Parfaitement entrés dans leur match, surtout Pierre-Hugues Herbert (impérial aujourd’hui), auteur de deux retours gagnants dans le jeu initial, les deux compères break d’entrée grâce à une double-faute de Marcelo Melo. Le reste du set ne sera qu’une formalité. Herbert assure, Mahut rassure (après sa chute survenue lundi). Dans la seconde manche, le scénario est le même. Une double-faute de Kubot offre immédiatement le break aux Français, qui se contenteront de gérer leur avance pour boucler le deuxième acte 6 jeux à 2.

Avec cette première victoire à l’O2 Arena, ils se relancent donc dans la course aux demi-finales. Il faudra battre la paire Bryan/Sock vendredi pour espérer s’en sortir !

Image associée
Crédit photo : francetv sport

Un Masters à enjeu à défaut d’être de qualité

Avant cette dernière journée, trois tickets sont encore à prendre pour les demi-finales, que cela soit en simple ou en double (Djokovic en simple, et Murray/Soares en double sont déjà qualifiés), même s’il faudrait une catastrophe pour que Anderson et Bryan/Sock n’y soient pas. Ces deux derniers jours des phases de groupes auront donc un grand intérêt. Roger Federer se qualifiera-t-il ? Qui pour accompagner Djokovic dans le groupe Kuerten ? Quels français et/ou Croates en demi (ou à Lille) ? Le suspens nous fera cependant quelques peu oublier les piètres rencontres auxquelles on a pour l’instant assisté cette semaine (dans l’ensemble).

 

Espérons donc que le Masters masculin aura la même trajectoire que le Masters féminin qui s’est déroulé à Singapour, et qui avait commencé avec des matchs au niveau de jeu peu attrayant, avant de donner lieu à des matchs d’une intensité rare lors de la seconde moitié de la compétition. Demain, nous retournerons dans le groupe Lleyton Hewitt, avec la rencontre opposant Kei Nishikori à Dominic Thiem dès 15h00, avant celle entre Roger Federer et Kevin Anderson à 21h00. 

 

Grégoire ALLAIN (@GregoireAln)

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here