Nouvel exploit pour Dunkerque, Gap éliminé !

Les huitièmes de finale de la coupe de France de hockey ont offert une nouvelle surprise ! Dunkerque, pensionnaire de D1, a surpris Mulhouse, tandis que le dernier finaliste de la compétition a chuté à domicile.

Surprenant Dunkerque !

Mais où va donc s’arrêter Dunkerque ? Tombeurs de l’ogre Rouennais au tour précédent, les Corsaires ont fait chuté une nouvelle équipe de Magnus dans la chaude ambiance de Raffoux. Cette fois, les Nordistes ont surpris Mulhouse en ne laissant aucune chance aux Scorpions. Dominateurs durant la première période, les joueurs d’Antoine Richer menaient déjà 3-0 à la fin de la première période. Si la suite de la rencontre était logiquement plus disputée, les Dunkerquois tenaient bon et se hissaient en quart-de-finale.

Un stade de la compétition que n’atteindra pas Gap, finalise de la dernière édition. Face aux Aigles de Nice, les Haut-Alpins avaient pourtant ouvert la marque, mais ils ont fini par céder au bout de la prolongation sur un but de Matis, à quinze secondes de la séance de fusillades.

Lyon et Angers dans la douleur

Le finaliste est tombé, mais le tenant du titre sera, quant à lui, bien présent au prochain tour. Malgré d’énormes difficultés sur la glace de Briançon, les Lions de Lyon ont fini par s’imposer. Menés 1-0 puis 2-1, les Lyonnais, fraîchement éliminés de la coupe d’Europe, ont réussi à renverser la tendance en deuxième période grâce à Essery et Mickevics et se sont finalement imposés d’une courte tête (3-2).

Autre équipe favorite qui s’est retrouvée en difficulté, Angers est parvenu à se défaire de La Roche sur Yon. Mais que ce fut dur pour les Ducs ! Les Angevins ouvraient pourtant la marque par Guertin mais se faisaient surprendre deux fois en trois minutes à la mi-match. L’Hogly défendait son court avantage bec et ongles mais craquait à six minutes du terme devant Bouchard. Angers passait la surmultipliée pour s’éviter une prolongation et bien lui en prenait puisque Bouchard s’offrait un doublé trois minutes plus tard. Levesque et Gaborit ajoutaient de l’ampleur au score dans les deux dernières minutes pour un large succès qui ne reflétait pas la difficulté des Ducs dans la partie.

Anglet et Strasbourg d’une courte tête

Ce tour de coupe confirmait néanmoins la tendance d’un resserrement de niveau entre la D1 et la Ligue Magnus. Et ce ne sont certainement pas les Strasbourgeois qui diront le contraire. Lanternes rouges de l’élite, les Alsaciens se sont tirés d’un affrontement piège face au leader de la division 1. Dans leur antre de l’Aren’Ice, les Jokers ont longtemps fait jeu égal avec l’Etoile Noire avant de céder deux fois à moins de dix minutes du terme devant Fujerik et Denomme. Hood redonnait de l’espoir aux franciliens à une minute du terme, en vain.

Les Dogs de Cholet ont fait trembler, eux aussi, un pensionnaire de l’élite. Dans leur patinoire, les choletais ont bousculé l’Hormadi d’Anglet qui s’en est sorti sur des buts de Riendeau et Decock. Alors en tête 2-0, les Angloys voyaient Cholet revenir rapidement à 2-1 mais parvenaient à préserver leur court avantage pour rallier les quarts-de-finale.

Chamonix et Amiens plus tranquilles

Pour Montpellier, la rencontre face à Chamonix fut plus compliquée. Logiquement en difficulté face aux Pionniers, les Vipers étaient en retard de deux buts à la mi-match. Si Marcialis relançait l’intérêt de la rencontre, Higby mettait un coup derrière la tête des Montpellierains deux minutes plus tard avant que Kazarine ne frappe par deux fois pour anéantir les derniers espoirs Héraultais dans la rencontre.

En baisse de régime ces dernières semaines, les Bisons de Neuilly-sur-Marne ne sont jamais parvenus à réellement inquiéter Amiens. Certes, Buysse devait s’employer par moment, mais l’écart était alors déjà fait par des Picards qui comptaient trois buts d’avance avant la révolte Nocéenne. Trabucco, auteur d’un doublé, et Matima envoyaient les Gothiques, qui réalisaient le seul blanchissage de ces huitièmes, à une marche du Final Four de février.

Les résultats complets :

Montpellier (D1) – Chamonix (SLM) : 2-5 (0-1, 1-2, 1-2)

Dunkerque (D1) – Mulhouse (SLM) : 4-2 (3-0, 0-1, 1-1)

La Roche-sur-Yon (D1) – Angers (SLM) : 2-5 (0-0, 2-1, 0-4)

Cergy-Pontoise (D1) – Strasbourg (SLM) : 2-3 (0-1, 1-0, 1-2)

Cholet (D1) – Anglet (SLM) : 1-2 (0-1, 1-1, 0-0)

Gap (SLM) – Nice (SLM) : 2-3 A.P. (1-0, 0-2, 1-0, 0-1)

Briançon (D1) – Lyon (SLM) : 2-3 (2-1, 0-2, 0-0)

Neuilly-sur-Marne (D1) – Amiens (SLM) : 0-3 (0-1, 0-2, 0-0)

Adrien ROCHER

Crédits Photo : Corsaires de Dunkerque

Poster un commentaire

mi, libero commodo elit. Praesent sem, venenatis, ipsum lectus fringilla mattis tempus