Les Lions de Lyon privés de finale européenne

Engagés en demi-finale de la Coupe Continentale ce week-end, les Lions de Lyon ont chuté par trois fois alors qu’ils jouaient à domicile et ne verront pas la finale de la compétition !

Trois matches, trois défaites !

Hôtes d’un des groupes de ces demi-finales de la Coupe Continentale, les Lions démarraient par ce qui ressemblait à son plus gros morceau du week-end, les Kazakhs de l’Arlan Kokshetau, champion en titre dans son pays. Loin d’être une mince affaire pour Lyon, face à un pays qui voit ses équipes briller à chaque édition de la compétition. Surpris par une bourde de leur gardien d’entrée de match, les Lyonnais allaient avoir toutes les peines du monde à revenir au score. Malgré des supériorités et des doubles supériorités, les Rhodaniens butaient sur les Kazakhs. Il fallait attendre la mi-match pour voir Mickevics égaliser et redonner de l’espoir au LHC. Les deux équipes parviennent à neutraliser les attaques adverses et ni la dernière demi-heure de match ni la prolongation ne permettent de donner un vainqueur. Place donc à la séance de fusillades, où les Kazakhs se montraient les plus adroits et s’imposaient. Cruel, mais encourageant pour le lendemain.

Le deuxième match des joueurs de Mitja Sivic s’avérait déjà capital pour son équipe. Une victoire et Lyon aurait toujours une chance de passer. Une défaite et l’aventure serait déjà terminée puisque l’Arlan et Gomel, l’adversaire du soir, iraient en finale. Et pour cette rencontre décisive, les Lyonnais attaquaient le match par le bon bout. Sur leur premier powerplay, les Lions trouvaient la faille grâce à Lavrovs et ouvraient le score. L’occasion de prendre deux buts d’avance se présentait même avec une double supériorité. Opportunité manquée pour des Rhodaniens qui craquaient dans la foulée. A vingt minutes du terme, Lyon est encore dans les clous mais se faisait surprendre une deuxième fois d’entrée de dernier tiers, face à des Biélorusses dominateurs et en contrôle de la partie. Cette fois, les Français ne parvenaient pas à revenir au score et étaient éliminés après seulement deux sorties à domicile.

Le dernier match du week-end, face aux Lettons de Kurbads, présentait un intérêt plus que relatif, les deux équipes étant déjà éliminées avant cette partie. Si Verbeek mettait rapidement les Lions en tête, Kurbads allait frapper par trois fois pour prendre un bel avantage. Redlihs égalisait avant la fin de la première période, avant qu’Eliezer Sherbatov, bien connu des patinoires françaises, ne réalise un geste fantastique pour mettre son équipe devant à quinze minutes du terme. Homjakovs ajoutait le troisième but Letton deux minutes plus tard et punissait des Lyonnais qui allaient réduire l’écart en toute fin de match par Essery. De quoi promettre une fin de match intéressante, mais ne parvenait pas à égaliser. Battus trois fois en autant de sorties, les Lions de Lyon rataient leur week-end européen à domicile et vont devoir se reprendre très vite pour ne pas connaître une désillusion en coupe de France, mardi, à Briançon.

Adrien ROCHER

Crédits Photo : Damien Desvarenn

Poster un commentaire

id mattis mattis odio risus diam et,