ATP

Novak Djokovic pourra-t-il disputer l’US Open ?

Privé d'Open d'Australie en début d'année après un scénario rocambolesque dont tout le monde du tennis se souvient, Novak Djokovic a remporté le tournoi de Wimbledon pour s'offrir son 21ème titre du Grand Chelem. Pourtant, avec l'absence de distribution de points ATP pour ce troisième Grand Chelem de la saison et avec seulement un quart de finale atteint à Roland-Garros, éliminé par l'Espagnol Rafael Nadal, le Serbe pourrait dégringoler au classement s'il ne disputait pas l'US Open. C'est pourtant l'hypothèse la plus probable pour le moment compte tenu de la législation d'entrée sur le territoire étatsunien. Etat des lieux des possibilités, espoirs et exemptions possibles qui pourraient permettre à Novak Djokovic de disputer la dernière levée du Grand Chelem de la saison. 

Quelle est la législation en vigueur ?

Pour entrer sur le territoire des Etats-Unis d'Amérique, la législation appliquée en ce moment est la suivante : aucun citoyen étranger n'est autorisé à entrer sur le territoire s'il ne présente pas un schéma vaccinal complet.

Ayant toujours refusé de recevoir un vaccin, Novak Djokovic se trouve ici dans une impasse, celle de sa nationalité Serbe qui l'oblige à disposer d'un passe vaccinal, sésame dont n'ont pas besoin les ressortissants dont Tennys Sandgren, joueur du Top 100 ATP qui ne dispose pas d'un schéma vaccinal complet mais pourra disputer la tournée américaine et le Grand Chelem new-yorkais grâce à son passeport américain.

Un changement réglementaire est-il possible avant le début de l'US Open ?

Si la situation semble s'améliorer dans beaucoup de pays dont certains retirent les restrictions les uns après les autres, les Etats-Unis n'ont toujours pas communiqué à ce sujet. Contrairement à l'Australie dont le gouvernement vient d'annoncer la fin de l'obligation vaccinale pour entrer dans le pays si la situation reste stabilisée, la fin des tests à l'arrivée aux Etats-Unis n'a pour le moment pas été suivie d'évolution par rapport au statut vaccinal.

Compte tenu des délais très courts avant le début du tournoi prévu au 29 août, un changement de réglementation semble improbable pour le Serbe malgré une baisse évidente de l'importance de cette pandémie.

Novak Djokovic peut-il bénéficier d'une exemption ?

Alors qu'il a publié hier sur son compte Instagram une photo de lui s'entraînant sur un court avec un message indiquant qu'il se tiendrait prêt jusqu'à la dernière minute, il est possible de lire entre les lignes et d'imaginer le Serbe tenter d'obtenir une exemption pour entrer sur le sol américain.

Si une exemption aux sportifs de haut niveau avait été d'abord évoquée, puis la possibilité du maire de New-York de formuler une exemption à l'intention du dernier champion à Wimbledon, aucune de ces pistes n'est crédible tant que la loi fédérale restera en vigueur. Au plus grand malheur de Novak Djokovic, il ne lui reste qu'un très court mois afin de tout tenter pour participer à l'US Open et ainsi éviter une chute très brutale au classement avant d'aborder la saison prochaine et le tournoi de l'Open d'Australie qu'il devrait donc être autorisé à disputer.

A lire aussi : Constant Lestienne, le tube de l'été français

Dernières publications

En haut