OM : Alerte rouge sur la Canebière

La défaite face à Nantes (2-1) a appuyé sur la plaie déjà ouverte du club olympien. De Frank McCourt aux joueurs, en passant par Rudi Garcia, le club est sens dessus dessous.

McCourt monte au créneau

La défaite de trop. Le 12ème revers de la saison, survenu hier face à Nantes (2-1), a propulsé le club marseillais dans ses tourments les plus profonds. Ce match était marqué au fer rouge par la direction olympienne. D’après les informations de RMC Sport, Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud, en somme tout l’état major de l’OM, se sont entretenus avec les joueurs avant le match. C’est au centre d’entrainement marseillais que le propriétaire américain a décidé de tenir un discours, pour le moins…offensif : « Je suis très déçu de vos performances. Réagissez. Soyez vite à la hauteur de ce club, dignes de ce maillot avant de penser à votre avenir. Je peux aussi décider de ne pas vous laisser partir ailleurs, même en cas de belle proposition ». Un discours offensif, plein d’allant, menaçant. Tout le contraire de la représentation insipide délivrée par les acteurs marseillais hier soir. Parfois proche du registre comique, c’est un euphémisme de dire que le match d’hier soir n’a pas calmé les ardeurs de l’américain. Quand au message des supporters, il est plutôt limpide : « direction démission » inscrit sur des banderoles déployées dans les tribunes du Vélodrome et chants anti-Eyraud et Garcia. La mise au ban de certains cadres achetés au prix d’or cet été, comme Kevin Strootman laissé sur le banc face à Nantes, commence à irriter sérieusement McCourt. Et lorsqu’on l’interroge sur le dossier Garcia, il préfère remettre la patate chaude dans les mains du président Eyraud, en qui il a pleine confiance.

Garcia de plus en plus fragilisé

La patience du président Eyraud commence à atteindre ses limites et l’hypothèse de remercier Garcia en fin de saison est de plus en plus plausible. Selon un proche de « JHE », l’avenir de Garcia s’assombrit : « Eyraud ne soutient plus Garcia les yeux fermés. Le crédit de l’entraîneur est bel et bien entamé à ses yeux ». Un constat qui met en lumière la relation abimée entre l’ancien entraineur de la Roma et une partie de son vestiaire : « Chez les joueurs, et plus largement au sein du club, beaucoup ont envie que ça pète, que ça change, et on se dit même que ce serait un mal pour un bien de ne pas être en coupe d’Europe », assène un proche du vestiaire. L’entraineur olympien essaye de garder la face vis à vis du climat délétère qui envahit le club, mais les attitudes  de certains joueurs mettent en relief le malaise entre Garcia et ses joueurs. Les discussions théâtrales du technicien marseillais avec Payet et Thauvin, à chacun de leur remplacement, en sont le parfait exemple.

 

 

 

Une saison sportive décevante qui pourrait se terminer sans la perspective de disputer une Coupe d’Europe la saison prochaine. Une absence de taille qui pourrait plonger les finances de l’OM (encore plus) dans le rouge et obliger les dirigeants marseillais à vendre de nombreux éléments, sans certitude de les remplacer. Paradoxalement, alors que les beaux jours arrivent, le ciel marseillais s’assombrit de jour en jour.

 

Source texte : RMC Sport

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/om-nantes-les-notes-du-match/

 

Crédit photo : 24 matins

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

tristique sed pulvinar massa suscipit dolor eleifend amet, ut