Open d’Australie (H) : Djokovic redevient roi de Melbourne

0
Novak Djokovic, Open d'Australie 2019
Crédit Photo : Australian Open
Ligue 1

Novak Djokovic était juste trop fort. Le Serbe a balayé Rafael Nadal en trois sets (6-3, 6-2, 6-3) en finale pour remporter le trophée à Melbourne. Il dépasse dorénavant Roy Emerson et Roger Federer au palmarès et devient seul détenteur du record de victoires à l’Open d’Australie avec 7 titres. 

Finalement, il n’y a pas eu photo. Comme face à Pouille au tour précédent, Novak Djokovic s’est montré impitoyable envers son adversaire en finale de cet Open d’Australie 2019. Le Serbe a infligé à Rafael Nadal une correction historique pour ce dernier. Jamais l’Espagnol n’avait perdu une finale de Grand Chelem en 3 sets. Et pour balayer un Nadal incroyable depuis le début du tournoi, il fallait bien un Djokovic stratosphérique.

Ce n’était pas le jour de Nadal

Nadal ne s’est jamais remis de son mauvais début de match. Crispé, hésitant dans ses déplacements, le taureau de Manacor a vécu une entame de match catastrophique. Contre Djokovic, plus que contre n’importe quel autre adversaire, ça ne pardonne pas. Le Serbe en profite pour breaker d’entrée de match et prendre la manche initiale 6-3, en 37 minutes.

Surtout, le Djoker ne laisse aucune chance de retour à son adversaire. A partir de 2-2 dans le 2e set, il accélère et remporte 7 des 8 jeux suivants. Malgré un dernier sursaut, le n°1 mondial conclut sans problème son match en un peu plus de 2 heures et 3 sets (6-3, 6-2, 6-3). Pénalisé par son mauvais départ, Nadal n’a jamais pu trouver son rythme pour réellement espérer un retour.

Djokovic intouchable

Aucun break concédé, 5 breaks réalisés, un seul point perdu sur son service au 1er set, seulement 9 fautes directes et 34 coups gagnants. Voilà quelques statistiques pour illustrer la supériorité du Serbe tout au long du match. Il a confié se sentir “dans la zone” contre Pouille ? Il a conservé cet état de grâce pour la finale. Extrêmement solide sur sa mise en jeu, indébordable du fond de court, le Djoker a récité son tennis et rien ne semblait pouvoir le ralentir. 

Plus que jamais, Novak Djokovic est le roi de Melbourne. Avec cette victoire, la 7e à Melbourne, il devient seul détenteur de victoires à l’Open d’Australie, dépassant au palmarès Roy Emerson et Roger Federer. Surtout, le Djoker est aujourd’hui l’incontestable patron du circuit mondial. Il y a eu son incroyable saison 2011 et son Grand Chelem à cheval sur 2 saisons. Mais il est maintenant possible que le Serbe soit parti pour faire encore plus fort cette saison…

Crédit Photo : Australian Open
Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here