Open d'Australie

Open d’Australie (F) : Renversée par Muchova, Barty ne verra pas les demies

Tremblement de terre à Melbourne ! La numéro 1 mondiale Ashleigh Barty sort par la petite porte, éliminée par Karolina Muchova (1-6, 6-3, 6-2). La Tchèque jouera une place en finale de Grand Chelem pour la première fois de sa carrière contre Jennifer Brady ou Jessica Pegula.

Dans cet Open d'Australie pourtant déjà rempli de surprises, on l'avait pas vu venir. Ashleigh Barty, numéro 1 mondiale et espoir de tout le pays, sort par la petite porte, éliminée dès les quarts de finale du tournoi. Elle a été renversée par Karolina Muchova, tombeuse de Karolina Pliskova. La Tchèque se qualifie pour la première fois de sa carrière en demi-finale d'un Grand Chelem.

Barty était pourtant LA favorite du haut de tableau, la seule qui avait réussi à tenir son rang après les sorties de route de Kenin, Pliskova et Svitolina. Elle avait une voie royale vers la finale, une occasion unique de jouer un titre de Grand Chelem sur ses terres. L'Australienne n'avait d'ailleurs toujours pas perdu le moindre set avant son quart de finale. Et elle était bien partie pour en faire de même face à Muchova.

Barty avait pourtant le match bien en main

Pendant un peu plus d'un set, Barty a tout bon. Solide au service, juste à l'échange, l'Australienne joue le match parfait, aidée, il est vrai, par un adversaire à côté de la plaque (13 fautes directes dans le 1er set). Au bout de 35 minutes de jeu, Barty mène déjà 6-1, 2-1 service à suivre. Moment choisi par Muchova pour demander un temps-mort médical.

La Tchèque fait face à une Barty survoltée, certes, mais elle n'est pas dans son assiette. Sous la chaleur accablante de l'été australien, elle a la tête qui tourne. Le médecin vient lui prendre la tension, contrôle sa température. La numéro 27 mondiale obtient le droit de se faire traiter en dehors du court pour 3 minutes. Pour Muchova, ses minutes lui sont salvatrices pour continuer le match. Pour Barty, elles deviennent le point de départ de son calvaire.

Temps-mort décisif

Dès la reprise, Muchova affiche une bien meilleure forme. Elle limite beaucoup mieux ses fautes directes et développe son jeu tout en variation. D'ailleurs, la Tchèque débreake immédiatement. Une simple péripétie, pense-t-on, en attendant que Barty relance la machine et reprenne son rythme de croisière. Seulement, le temps-mort a aussi complètement coupé son élan.

L'Australienne a perdu la dynamique positive qu'elle avait construite au fil du match, pendant que son adversaire a pu se régénérer. Et face à une Muchova bien décidée à ne plus donner de point gratuit, Barty a commencé à forcer sa nature. Le jeu propre et clinique du début de match laisse place à une bouillie de tennis, imprécise et désordonnée. La numéro 1 mondiale montre même de la nervosité, chose plutôt rare chez elle.

Sans solution, Barty perd pied mentalement. Elle multiplie les fautes directes (37 au total), ne fait plus la différence sur les points qui comptent (0/6 sur balle de break après le temps-mort), quand Muchova impose son rythme et son jeu. Malgré un dernier sursaut australien en fin de match, c'est bien la Tchèque qui valide son ticket pour les demi-finales au bout de 3 sets et 1h57 de jeu (1-6, 6-3, 6-2).

Crédit Photo en Une : William West/AFP

Jeune gamin qui adule Zizou, Rafa et les Splash Brothers. Suis aussi la WNBA et la Moto GP parce que le sport, c'est la vie.

Dernières publications

En haut