ATP

Open d’Australie (H) : Daniil Medvedev s’offre Stefanos Tsitsipas et file en finale

Tombeur de Rafael Nadal mercredi après plus quatre heures de jeu, Stefanos Tsitsipas n’a aujourd’hui pas existé face à Daniil Medvedev. Une nouvelle fois impressionnant, le Russe s’impose en trois manches (6-4, 6-2, 7-5) et tentera dimanche d’aller chercher son premier titre en Grand Chelem face à Novak Djokovic.

En début de match, les deux joueurs se neutralisent. Solides au service, ils n’ont aucun mal à conserver leur engagement. À 2-2, Daniil Medvedev se procure une première occasion de faire le break. Stefanos Tsitsipas l’écarte. Le Russe appuie et convertit la deuxième (3-2). Face au mur Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas est à court de solutions. En fond de court, le Grec ne fait pas le poids face à son adversaire du jour. Il faut dire que dans la lignée de sa fin de saison dernière, le récent vainqueur de Paris Bercy puis du Masters est une nouvelle fois très impressionnant. Jamais mis en danger, il empoche le premier set (6-4).

L’entame de la deuxième manche est assez similaire à la première. Si Stefanos Tsitsipas se lance sereinement dans ce set, le Grec concède de nouveau sa mise en jeu à 1-1. En face, Daniil Medvedev déroule. Le Russe semble imprenable sur son service. Il tourne autour des 70% de premier service et gagne 90% des points derrière sa première balle. Intouchable, le Russe prend encore le service de Stefanos Tsitsipas (5-2) après un jeu de retour époustouflant avant de conclure tranquillement (6-2).

Stefanos Tsitsipas a tenté de revenir, en vain

Pour autant, dans la troisième manche, Daniil Medvedev ne lève pas le pied. Au contraire, le russe fait le break d’entrée ! Stefanos Tsitsipas semble au bord de l’implosion. Pourtant, le Grec parvient à garder le cap et même à revenir ! À 1-3, il sauve deux balles de double break avant de s’offrir à 2-3 ses deux premières occasions du match ! La première est convertie ! Le Grec s’offre un sursis. 1-3, 2-3, 3-3 puis 4-3, Stefanos Tsitsipas n’avait jusque-là jamais remporté deux jeux d’affilée dans ce match. Le Grec se procure une nouvelle balle de break à 4-3 mais grâce à première balle, Daniil Medvedev l’écarte et recolle (4-4). Tactiquement, Stefanos Tsitsipas tente le tout pour le tout. Plus de service-volée, coups droits courts croisés, le Grec parvient enfin à faire mal à son adversaire. Daniil Medvedev plie mais ne rompt pas. Mieux, à 5-5, le Russe remet un coup d’accélérateur et se procure trois nouvelles balles de break. La troisième est la bonne, grâce à un fantastique passing de revers, Daniil Medvedev s’octroie un nouveau break (6-5) et va désormais servir pour rejoindre Novak Djokovic en finale. La première balle est de retour et permet au Russe de s’imposer (6-4, 6-2, 7-5). Il disputera sa deuxième finale en Grand Chelem dimanche après celle perdue à l’US Open face à Rafael Nadal en 2019.

Ballon rond et petite balle jaune.

Dernières publications

En haut