ATP

Open d’Australie (H) : Federer s’en sort miraculeusement

Roger Federer a eu (très) chaud. Opposé au local John Millman en clôture de la cinquième journée des internationaux d’Australie, le Suisse a dû aller au bout de lui-même pour décrocher un succès aussi inespéré qu’improbable au vu du scénario, et avancer en deuxième semaine à Melbourne.

 

Une légende ne meurt jamais. C’est surement avec cette pensée pour le moins désagréable en ce qui le concerne que John Millman ressortira de la Rod Laver Arena ce vendredi soir. Alors qu’il menait une manche à rien avant de compter jusqu’à un break d’avance dans le cinquième set et même quatre points d’avance dans le super tie-break (8-4), l’Australien a finalement rendu les armes, la faute à une fin de match rocambolesque.

 

Un Millman sans complexe

Déjà vainqueur surprise du Suisse à l’US Open il y a un an et demi, le natif de Brisbane était pourtant entré sur le court central sans craintes, faisant preuve d’une solidité technique et mentale à toute épreuve. En témoigne son entame de match, où malgré un débreak de son adversaire lors du neuvième jeu alors qu’il servait pour le gain du set, John Millman est allé chercher une deuxième fois le service de l’Helvète pour prendre les commandes de la rencontre (6-4). S’il perd les deux sets suivants de manière très étriquée (6-7 puis 4-6), le local de l’étape ne renie à aucun moment ses intentions de jeu, et continue à pilonner le n°3 mondial depuis sa ligne de fond, faisant plus que rivaliser dans l’échange. Dans la lignée de ce qu’il nous avait proposé lors de ses deux premières sorties du tournoi face à Ugo Humbert et Hubert Hurkacz, le 47ème joueur mondial montre de très belles choses et pose beaucoup de problèmes à l’homme aux 20 titres du Grand Chelem.

 

Et puis, la légende revit 

Victime d’une baisse d’intensité flagrante entre la fin du quatrième set et le début du cinquième, Roger Federer coince, et voit son adversaire égaliser à deux manches partout. John Millman compte même jusqu’à un break d’avance en début de cinquième manche, après s’être emparé du service adverse. Mais le Suisse fait le dos rond, avant de progressivement grignoter des centimètres pour revenir jouer ses coups de plus en plus près de la ligne de fond, et débreaker, pour finalement emmener Millman dans un super tie-break décisif (qui avait on le rappelle fait défaut au Suisse lors de la dernière finale de Wimbledon).

Un ultime jeu où le joueur de 30 ans prend immédiatement les devants, profitant des coups approximatifs de son adversaire lorsque celui-ci monte au filet. A 8-4 en sa faveur, John Millman commet néanmoins trois fautes directes en longueur, certes loin d’être flagrantes dans l’esprit du jeu, mais fatales à ce moment-là de la rencontre. A l’issue d’un dernier contre sur une attaque plein fouet de l’Australien sur son coup droit, Roger Federer peut souffler : le dernier de ses six points marqués consécutivement l’envoie en deuxième semaine à Melbourne !

 

Après un combat de plus de 4 heures, et une “remontada” dont seuls les plus grands ont le secret, la légende suisse glane une 100ème victoire à Melbourne, et peut désormais se tourner vers la suite. Fucsovics l’attend dimanche pour une place en quart de finale de l’Open d’Australie.

 

Grégoire Allain

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Curabitur id, Nullam leo. elit. adipiscing luctus odio Praesent ipsum