ATP

Open d’Australie (H) : Medvedev passe en huitièmes, malgré un trou d’air

Daniil Medvedev, Open d'Australie, 2021

Daniil Medvedev s'est bien compliqué la vie. Le Russe s'impose en 5 sets face à un Filip Krajinovic méritant, mais un peu court physiquement (6-3, 6-3, 4-6, 3-6, 6-0). Il affrontera le jeune espoir américain Mackenzie McDonald au prochain tour.

Après Dominic Thiem et Novak Djokovic, un autre favori a dû en passer par un match en 5 sets pour se qualifier pour la deuxième semaine. Pourtant brillant en début de match, Daniil Medvedev a vu son adversaire, Filip Krajinovic, revenir à sa hauteur avant de finalement lui infliger une bulle dans l'ultime set (6-3, 6-3, 4-6, 3-6, 6-0). Malgré un sacré trou d'air dans les 3e et 4e sets, le Russe assure l'essentiel et se qualifie pour la troisième année consécutive en huitièmes de finale de l'Open d'Australie.

Pendant 2 sets, Medvedev joue un tennis presque parfait. Le Russe étouffe Krajinovic, règne sur le court. On le voit incisif (23 coups gagnants) et clinique (3/4 sur balles de break). Même dans le 3e set, alors que le Serbe commence enfin à se montrer, le n°4 mondial reste encore en contrôle. A 4-4, il bénéficie même de 3 balles de break, une opportunité en or de tuer le match.

Première victoire de Medvedev en 5 sets

Mais au lieu de consacrer Medvedev, la rencontre prend un tout autre visage. Krajinovic, qui montait gentiment en puissance jusque là, les efface avec autorité, puis breake son adversaire pour prendre le set. La dynamique change complètement de camp. Dorénavant, c'est le Serbe qui contrôle la rencontre. Son tennis offensif envoie le natif de Moscou dans les cordes. Impressionnant dans la 4e manche, Krajinovic réussit à emmener le match dans ce qui devait être un 5e set de tous les dangers pour Medvedev.

Il n'en sera rien. Le Russe archi-domine la dernière manche et inflige une bulle à un Krajinovic bien entamé physiquement. Après 6 tentatives infructueuses, il remporte pour la première fois de sa carrière un match en 5 sets. Daniil Medvedev a enfin vaincu le signe indien, mais il a reçu un avertissement sans frais. Contre les autres cadors, le trou d'air comme celui que le n°3 mondial vient de connaître se paiera plus cher. En attendant, le Russe reste encore en course pour remporter son premier titre en Grand Chelem.

Crédit Photo en Une : twitter @usopen


Matt Loch

Jeune gamin qui adule Zizou, Rafa et les Splash Brothers. Suis aussi la WNBA et la Moto GP parce que le sport, c'est la vie.

Dernières publications

En haut