Paris Saint-Germain – Lyon : Les notes du match

1

Pour clôturer cette journée de Ligue 1, le PSG recevait l’Olympique Lyonnais. Au terme d’un match fou aux multiples retournements de situation, ce sont les hommes de Tuchel qui l’emportent 4-2. Sans plus attendre, voici les notes du match !

 

Les joueurs du PSG

Navas (5) : Ne doit pas être fatigué après s’être reposé tout le match. Ne peut rien sur les buts.

Meunier (6) : Malgré quelques petites frayeurs, notamment sur les buts, il a globalement assuré sur son côté.

Kehrer (5) : A fait ce qu’il avait à faire. Rien de spécial à signaler.

Kurzawa (6) : Il nous a habitué à pire, mais il a encore beaucoup à faire.

Kimpembe (6) : Le maestro capitaine n’a pas oublié sa partition.

Gueye (7) : Au four et au moulin ce soir.

Verratti (7) : Verratti fait du Verratti : il joue bien et ne fait que râler. Du classique.

Draxler (6) : C’est chaud, ça brûle, ça va rentrer.

Di Maria (8) : Match incroyable, avec deux buts pour clôturer le spectacle. Devra faire la même en Ligue des Champions.

Icardi (6) : Très bon en première mi-temps, avant de disparaître des écrans radars en deuxième. Remplacé par Cavani, qui inscrit le quatrième but.

Mbappé (7) : Toujours très remuant, il aura mis en difficulté les Lyonnais pendant tout le match.

Les joueurs de l’OL

Lopes (4) : Peut éviter le premier but. Quelques arrêts à notifier.

Denayer (3) : Submergé par la vitesse parisienne, il n’aura pas réussi à rentrer dans le match.

Marcelo (5) : A alterné les bonnes interventions et les boulettes.

Rafael (4) : De bonnes choses sur son côté droit, mais il aurait dû être impérial sur certaines actions.

Marcal (4) : Doit mettre des lunettes pour frapper dans le bon but. Le CSC de l’année.

Tousart (5) : Avec un bon pressing sur Gueye et Verratti, il aura fait son boulot.

Mendes (5) : S’est réveillé en deuxième mi-temps. Mieux vaut tard que jamais.

Aouar (4) : A eu du mal à imposer sa technique pour aider ses coéquipier.

Terrier (5) : Le lapin ne sort jamais de son Terrier, sauf pour marquer un but.

Cherki (6) : Forcément, on ne peut pas demander à un gamin de 16 ans de tout faire.

Dembélé (5) : Un fantôme en première mi-temps, avant d’inscrire le but de l’espoir.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here