Football

Pau FC – Bordeaux : les Girondins n’ont plus le choix

Pau FC - Bordeaux

Le Pau FC reçoit Bordeaux ce soir à 20h55 au stade du Hameau pour l’ouverture des 16e de finale de Coupe de France. Les Girondins sont évidemment favoris face aux Palois, 4e de National et encore en course pour la montée en Ligue 2.

Le parcours de chacun

Privilège de club de Ligue 1 oblige, Bordeaux a fait son entrée dans la compétition en 32e de finale, le 3 janvier dernier, soit presque trois mois après Pau…
Les hommes de Paulo Sousa ont disposé assez tranquillement du Mans (2-0) grâce à Jimmy Briand et Toma Basic en seconde période.
Une sinécure en comparaison du long chemin déjà parcouru par le Pau FC, qui, comme tous les clubs de National, a fait son entrée au 5e tour (en phase régionale). Ce sera donc la sixième rencontre de coupe de France de la saison des Palois.

Parcours des Girondins de Bordeaux :

3/01/2020 – 32e de finale : Le Mans (L2) – BORDEAUX (0-2)

Parcours du Pau FC :

13/10/2019 – 5e tour : FC Marmande (R1) – PAU FC (0-3)

27/10/2019 – 6e tour : CS Feytiat (R1) – PAU FC (0-4)

16/11/2019 – 7e tour : Alberes Argelès (R1) – PAU FC (0-1)

07 /12/2019 : 8e tour : Marssac SRDT (R1) – PAU FC (1-4)

04/01/2020 – 32e de finale : Sablé FC (N3) – PAU FC (2-2 ; 2-4 t.a.b)

Bordeaux – Pau, ça raconte quoi ?

« Les vrais bonhommes, dans le foot, la carrière, c’est dans les moments difficiles qu’on les voit. Quand les mecs sont là pour aller poser leurs c******s sur le terrain le match d’après. Là on va à Pau, on n’a pas le droit à l’erreur les gars », le message du capitaine Benoït Costil après la défaite face à Lyon (1-2) samedi dernier, reflète parfaitement l’état d’esprit dans lequel les Bordelais se rendent dans le Béarn. Sans être en crise, les Girondins sont sacrément à la peine quand même, que ce soit au niveau des résultats comme du jeu. Samedi, ils n’ont jamais réussi à rivaliser avec l’OL, ne restant dans la partie que grâce aux imprécisions de leur adversaire. Face au Pau FC, le FCGB est attendu : une élimination ferait tâche. Bordeaux va devoir vraisemblablement faire le jeu, face à des Palois qui vont plutôt tenter de les contrarier que de vraiment imposer leur style. Or c’est peu dire si Bordeaux n’est pas serein dans son jeu. Le 3-4-3 de Paulo Sousa commence à poser question, et l’entraîneur a remis en cause l’investissement de ses joueurs à la fin du match face à Lyon : « Quand je suis arrivé ici tout le monde m’a dit : Bordeaux, c’est le Club Med ! Il faut que ça change ça. Il faut développer une autre culture. Certains se croient déjà arrivés […] Ce qui m’inquiète, ce ne sont pas les quatre défaites (de suite en L1), c’est que certains croient être arrivés alors qu’il leur reste beaucoup à faire. »
Un capitaine qui remobilise son équipe et un entraîneur qui la tanse, on a connu contexte plus facile pour préparer un match de coupe.

Surtout qu’en face, Pau débutera forcément sans aucun complexe et sans l’étiquette de favori, pour sa première rencontre de coupe face à un club au-dessus de la 5e division cette saison. Les Palois sont toujours à la lutte pour obtenir leur ticket pour la Ligue 2 (4e à deux points de Dunkerque, premier), objectif à long terme assumé par le vice-président Joël Lopez. L’entraineur Bruno Irles, dans le Late football club le 14 janvier dernier, a tenté, lui, de remettre le match dans son contexte : « Les joueurs vont devoir s’appuyer sur leurs points forts, et ils en ont, pour poser des problèmes à cette équipe de Bordeaux. Mais priorité championnat. »
L’une des deux équipes a donc plus intérêt à gagner que l’autre, les Girondins sont favoris mais attention quand même au coup de Pau.

Le groupe bordelais : Poussin, Costil, Michel – Sow, Koscielny, Mexer, Baysse, Jovanovic, Benito, Poundjé – Otavio, Basic, Aït Bennasser, Adli – Briand, De Préville, Cafu, Hwang, Maja, Oudin.

Le groupe palois :Guendouz, Bertrand (G), Kamisoko, Diaby, Bury, Bansais, Sadzoute, Name, Daubin, Maisonneuve, Laplace-Palette, Bayard, Sabaly, Gueye, Ba, Jarju, Zahary, Ndiaye

La rencontre est à suivre avec Romain Gitton et Romain Henry sur 100% Live pendant Stepback comme tous les 16e de finale tout le week-end. Découvrez le programme complet ici.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
velit, felis adipiscing facilisis in Sed