Golf

PGA Championship : un Canadien aux commandes, journée galère pour les Français

Début de l'un des tournois les plus attendus de la saison hier à Kiawah Island en Caroline du Sud sur le mythique parcours de l'Ocean Course. Malgré un vent régulier mais peu puissant, le parcours a réservé de nombreuses surprises aux joueurs du circuit avec seulement 30 d'entre eux qui sont arrivés à enregistrer une carte sous le par. Corey Conners est celui qui a réalisé une magnifique journée, possédant deux coups d'avance sur tous ses adversaires à l'orée de la deuxième journée qui commence ce vendredi. 

Corey Conners deux coups devant une meute en rangs serrés

Avec plusieurs marques fixées à 3 coups sous le par pour les parties de la matinée et notamment la belle performance de l'Américain Brooks Koepka qui a bien relevé la tête après un double-bogey sur son trou numéro 1, la tâche semblait se complexifier hier après-midi avec un vent qui devait se renforcer.

Les principaux favoris ont eu beaucoup de mal à l'image d'un Dustin Johnson en grande délicatesse avec son jeu long, et seul un joueur de l'après-midi parvient à faire des étincelles : Corey Conners. Le Canadien nous gratifie d'un jeu court plein de précision combiné à de très puissantes mises en jeu qui lui permettent de scorer et de terminer sa journée avec une carte de 67, cinq coups sous le par.

En embuscade, sept joueurs ne sont qu'à un seul coup de la tête et notamment les Américains Keagan Bradley et Brooks Koepka ainsi que l'Anglais Sam Horsfield, le Norvégien Viktor Hovland ainsi que l'Australien Cam Davis.

La performance de la journée est également à mettre au crédit d'un Phil Mickelson des grands jours ce jeudi, qui malgré quatre bogeys sur les six premiers trous s'en est sorti avec une carte finale de -2 à une magnifique 8e place.

Parmi les favoris en difficulté, on retrouve l'Américain Justin Thomas à +3 à égalité avec le Nord-Irlandais Rory McIlroy.

Les Tricolores en difficulté

Dure journée pour les deux Français engagés ce jeudi avec deux performances assez proches, +6 pour Victor Perez et +7 pour Antoine Rozner. Comment expliquer une telle déroute des deux joueurs tricolores ?

Pour Victor, le putting n'était pas au rendez-vous et il a également joué beaucoup de coups depuis le rough, rendant toute possibilité de scorer presque nulle. Son triple bogey au trou numéro 15 ainsi que les cinq bogeys de son parcours n'ont pas aidé le Français à reprendre de la confiance après sa période sans compétition.

Pour Antoine Rozner, le bilan est un peu différent. Au terme d'un aller que l'on peut qualifier de catastrophique avec deux triple-bogeys et trois bogeys pour un birdie, le Français est +8. Un nouveau bogey sur son trou numéro 13 et le Tricolore va enfin prendre le taureau par les cornes pour rentrer deux birdies et garder une chance de se qualifier dans des parties de la matinée qui devraient bénéficier d'un vent moins important que celui qui devrait se lever cet après-midi.

Début du deuxième tour de ce PGA Championship dès ce soir 17h sur les antennes de Golf+ avec la possibilité de suivre la fin de parcours des Français avant d'observer une journée où le vent devrait jouer un rôle majeur, faisant potentiellement remonter le cut autour de +3 ou +4.

Crédit image en une : USA Today

Dernières publications

En haut